Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

delphine-burkli

  • Les nouvelles attributions de nos élus !

    Voici certainement le dernier article de notre série consacrée aux élections municipales 2014. Par la force des choses... puisqu'hier, dimanche 13 avril, s'est déroulée la dernière étape, suite aux élections du 23 et 30 mars dernier : ainsi le premier conseil d'arrondissement de la mandature 2014-2020 s'est-il tenu dans chacun des 20 arrondissements de Paris!

    paris,9e,10e,18e,politique,municipales-2014,delphine-bürkli,rémi-féraud,éric-lejoindreLors de ce conseil d'arrondissement, les élus y siégeant ont voté pour choisir leur maire d'arrondissement.

    Au regard des majorités municipales dans les 9e, 10e et 18e, c'est donc sans surprise que Delphine Bürkli (succédant à Jacques Bravo), Rémi Féraud (pour un 2e mandat) et Eric Lejoindre (succédant à Daniel Vaillant) ont été officiellement investis Maires de leurs arrondissements respectifs. 

    Puis, sur proposition du nouveau Maire d'arrondissement, le vote pour ses Adjoints s'est également déroulé. Dans le 9e, 10e et 18e arrondissements, ce sont respectivement 5, 8 et 17 adjoints qui ont été élus.

    Auxquels s'ajoutent les conseillers délégués, au nombre de 4 dans le 9e, et 8 dans chacun des 10e et 18e arrondissements.

    Et, fait spécifique au 18e arrondissement (comparé aux 9e et 10e), 7 Conseillers de Paris, qui ne sont ni Adjoints au Maire du 18e ni conseillers délégués, s'y voient cependant attribuer le suivi d'un domaine d'activité, voire un quartier.

    (Crédits Photos, de haut en bas: Adeline Guillemain, Frédéric Rémongin, dixhuitinfo.com)

    Examinons ces délégations et ces attributions dans le détail...

    Lire la suite

  • Municipales 2014 : résultats du 2ème tour

    Voici les résultats des scrutins d'hier pour les 9e, 10e et 18e arrondissements.

     

    Résultats du 2ème tour des élections municipales de 2014 dans les 9e, 10e et 18e arrondissements de Paris

     

     

     

     

     

    9e

     

    10e

     

    18e

     

    Participation

    61,4 %

    Participation

    53,7 %

    Participation

    52 %

    Delphine Burkli - UMP

    50,4 %

    Rémi Féraud - PS

    66 %

    Eric Lejoindre - PS

    62,4 %

    Pauline Véron - PS

    49,6 %

    Déborah Pawlik UMP

    34 %

    Pierre Yves Bournazel - UMP

    37,6 %

  • Municipales 2014 : dans le 9e

    Nous continuons notre série d’articles en nous penchant aujourd’hui sur le 9e.

    Pour parler des questions spécifiques à cet arrondissement, nous avons rencontré Delphine Bürkli, Pauline Véron et Jonathan Sorel, respectivement têtes de liste UMP-UDI-MoDem, PS-PCF-PRG et EELV.

    Comment regarder Barbès quand on est à la mairie du 9e, et en fait, le regarde-t-on ? comment comptez-vous travailler avec le 10e sur le nord-est de l'arrondissement ?


    paris,municipales-2014« Je suis à la Commission Culture au Conseil de Paris, j’ai pris le dossier Louxor, emblématique de la rénovation de Barbès. Je l’ai abordé sur un plan culturel. En 2008, après mon élection, l’aménagement du boulevard de Rochechouart avait déjà été réalisé donc pas de délibération sur ce sujet. J’aborde Barbès ponctuellement, par des vœux, des questions d’actualité, sur des sujets transversaux comme la propreté, la circulation, le tourisme, Barbès-Anvers, par exemple, les cars de tourisme qui sont un point noir depuis des années. Est-ce qu’on laisse entrer ces cars dans Paris qui sont des Costa Croisières à roulettes, polluants, avec des nuisances très fortes pour les riverains. Donc je l’ai (Barbès) abordé par ce côté-là. Je suis intervenue aussi il y a quelques mois sur les questions de mono activité Bd de Rochechouart » nous dit Delphine Bürkli.


    Pauline Véron s’avance prudemment : « Quand on est au Conseil de Paris, on a une vision parisienne de tous les sujets, ce qui permet de pouvoir intégrer mieux les sujets qu'on aborde au niveau parisien. On a accès à l'ensemble des informations, et on peut en faire profiter l'arrondissement. On a aussi des réunions avec les différents adjoints au maire de Paris et on peut capter là aussi plein d'informations. Pendant deux jours, on en profite pour se voir entre conseillers ; ce sont souvent des occasions pour discuter avec Daniel Vaillant (18e) ou Rémi Féraud (10e), et parler de sujets communs, de façon informelle mais efficace ».


    Les écologistes par la voix de Jonathan Sorel sont beaucoup plus concrets : « Avant tout, Barbès doit rester un quartier vivant, cosmopolite et ouvert. Nous sommes favorables à la création de véritables partenariats entre arrondissements pour travailler sur les zones frontalières. Ces dernières sont parfois délaissées car les équipes municipales ne s'en occupent pas et se défaussent sur leurs voisins. La rénovation de la Place de Clichy, que nous jugeons par exemple insatisfaisante, n'en est-elle pas une illustration ? »


    Très rapidement, quelles sont vos priorités : logement, espaces verts, crèches, zones 30, …..

    Ni la candidate PS ni la candidate UMP ne s’éternisent sur le sujet :......

    Lire la suite

  • Pré-municipales 2014 : situation dans le 9e

    paris,9e,municipales,jacques-bravo,pauline-véron,laurent-chabas,nkm,delphine-burkli,jonathan-sorel,nadia-preteL'actuelle majorité du conseil d'arrondissement dans le 9e, emmenée par Jacques Bravo, son maire, est composée de 11 conseillers dont 8 appartenant au parti socialiste (PS), un à Europe Ecologie Les Verts (EELV), un apparenté communiste et un au Parti Radical de Gauche. L'opposition, quant à elle, est représentée par trois conseillers : deux Union pour un mouvement populaire (UMP) et un centriste.

    Rappelons que le 9e arrondissement envoie 4 conseillers au Conseil de Paris : aujourd’hui 3 conseillers PS et un conseiller UMP. A noter que le 9e n'est pas concerné par les changements de répartition du nombre de conseillers.

    Comment se présentent les élections à ce jour ?

    Au cours de la campagne des élections municipales de 2008, l'actuel maire du 9e a clairement signifié qu'il ne se représenterait pas. Dans une déclaration faite il y a quelques mois déjà il a indiqué que Pauline Véron, sa seconde adjointe, et également conseillère de Paris, a sa préférence pour être tête de liste dans le cadre des municipales de 2014. Par ailleurs, l'actuel premier adjoint, Laurent Chabas, qui n'est pas conseiller de Paris, semble avoir manifesté son souhait pour être en position éligible au Conseil de Paris l'année prochaine. Nul doute que Claire Morel, fortement impliquée dans l'arrondissement, actuellement conseillère de Paris et ancienne candidate à la législature dans la 1ère circonscription de Paris, devrait être, elle aussi, en bonne position sur la liste. Espérons que le Parti Socialiste ne renouvellera pas son coup médiatique comme en 2008 avec la candidature surprise de Philippe Torreton. Pour le reste, on en saura davantage au mois d'octobre quand la section locale du PS se sera déterminée.

    Côté UMP, la rumeur semble compliquer un peu les choses. En effet, certains affirment que Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) candidate désignée lors de la primaire UMP à la mairie de Paris, aurait fait établir des sondages qui lui donneraient de meilleures chances dans le 9e que dans le 12e et le 14e. NKM sera-t-elle candidate dans le 9e ? Si oui, quelle sera la place réservée à Delphine Bürkli, actuelle conseillère de Paris élue dans le 9e et fort présente dans cet arrondissement. Par ailleurs, gageons que l'UMP, très active dans l'arrondissement auprès des conseils de quartiers et des associations, renouvellera en profondeur le liste de ses candidats.

    Les écologistes, quant à eux, ont récemment désigné leurs têtes de liste, à savoir Jonathan Sorel, actuel co-secrétaire du groupe local des écologistes dans le 9e ainsi que Nadia Prête, également co-secrétaire et ancienne conseillère d'arrondissement du 9e dans la mandature 2001-2008.

    Enfin, il est fort probable que le Front National (FN) et le Front de Gauche (FG) aient chacun leur candidat.

    Pour mémoire, l'actuelle majorité a été élue au second tour des municipales de 2008 avec plus de 63% des suffrages et François Hollande, dans l'arrondissement, a fait plus de 54% des voix au second tour de la Présidentielle en 2012.