Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

solidarite - Page 2

  • Collecte solidaire dans le 9e et le 18e

    Comme en avril et juin dernier, et désormais comme chaque premier samedi du mois, une collecte solidaire de quartier réalisée avec le soutien d'Emmaüs et Eco-systèmes aura lieu demain, samedi 5 septembre, dans plusieurs lieux des 9e et 18e arrondissement (mais aussi dans d'autres endroits). Ce sera entre 10h et 14h. 

    Alors autant reprendre dès cette rentrée les bonnes habitudes si vous avez de petits objets à jeter.

    Dans le 18e, le point le plus proche de Barbès est à l'angle des rues Saint Bruno et Stephenson.

    paris,paris-18e,solidarité,emmaüs,recyclage,propreté-de-paris

    Dans le 9e :

    paris,paris-9e,solidarité,emmaüs,recyclage,collecte-solidaire

     

     

  • La Maison du Canal : un nouvel atelier proposé

    C'est bien volontiers que nous relayons l'information transmise par la Maison du Canal dans le 10e. Nous avons eu l'occasion de présenter notamment la Librairie Solidaire dans plusieurs articles.

    La Maison du Canal a créé un atelier d'accompagnement à l’écriture pour celles et ceux qui souhaitent mettre par écrit souvenirs et récits de vie. Une animatrice les guidera, au cours d'un entretien individuel, dans la mise en forme.

    Activité gratuite pour les adhérents de l'association (adhésion 5 € pour l'année).

    Une séance individuelle d'environ 40 minutes par semaine le mercredi entre 15 et 18h.

    Pour le lieu: rdv au 9 rue Louis Blanc à l'association Robert Desnos.

    Pour les inscriptions, c'est au 13/17 rue Louis Blanc et également via culture@lamaisonducanal.fr.

    paris,paris-10e,la-maison-du-canal,culture,solidarité

     

  • Gros plan sur le Relais : il manque des bornes (bis)

    Un problème technique nous a empêché de publier la version complète de l'article consacré au Relais la semaine dernière. Nous le republions et cette fois dans son intégralité. Avec nos excuses.

    Le Relais est une organisation réputée, membre d'Emmaüs France depuis 1984, qui est spécialisée dans la collecte, le recyclage et la valorisation de vêtements (textiles). Cette organisation, représentative de l'économie sociale et solidaire, a pour vocation de créer de l'emploi pour des personnes en situation d'exclusion et de militer pour le développement durable. 

    paris,pantin,le-relais,collecte-vêtements,textiles,bornes,solidarité,recyclage,valorisation

    En se rendant au centre de collecte du Relais à Pantin, l'objectif d'Action Barbès était de comprendre le fonctionnement de cette organisation, célèbre au niveau national, d'en comprendre le fonctionnement au niveau local, de mesurer son impact sur Paris, et plus précisément sur les arrondissements dont Action Barbès se sent le plus proche, à savoir les 9e, 10e et 18e arrondissements. Nos interlocuteurs n’ont pas été avares de leur temps et nous ont réservé un excellent accueil. Rappelons que nous avions pris contact il y a plus d’un an pour signaler que de très jeunes enfants étaient contraints à dérober des vêtements à l’intérieur des bornes. (liens vers nos articles du blog sur le sujet).

    Lire la suite

  • Gros plan sur le Relais : il manque des bornes de collecte

    Le Relais est une organisation réputée, membre d'Emmaüs France depuis 1984, qui est spécialisée dans la collecte, le recyclage et la valorisation de vêtements (textiles). Cette organisation, représentative de l'économie sociale et solidaire, a pour vocation de créer de l'emploi pour des personnes en situation d'exclusion et de militer pour le développement durable. 

    paris,pantin,le-relais,collecte-vêtements,textiles,bornes,solidarité,recyclage,valorisation

    En se rendant au centre de collecte du Relais à Pantin, l'objectif d'Action Barbès était de comprendre le fonctionnement de cette organisation, célèbre au niveau national, d'en comprendre le fonctionnement au niveau local, de mesurer son impact sur Paris, et plus précisément sur les arrondissements dont Action Barbès se sent le plus proche, à savoir les 9ème, 10ème et 18ème arrondissements. Nos interlocuteurs n’ont pas été avares de leur temps et nous ont réservé un excellent accueil. Rappelons que nous avions pris contact il y a plus d’un an pour signaler que de très jeunes enfants étaient contraints à dérober des vêtements à l’intérieur des bornes. (liens vers nos articles du blog sur le sujet).

    Lire la suite

  • IDEAS BOX : une belle idée de culture et de solidarité

    Après l'inauguration à la mairie du 10e, il y a quelques jours, Idéas Box va ouvrir ses boites dès le 6 mai dans deux lieux de l'arrondissement. Alors qu'y-a-t-il dans ces fameuses boites?

    Avant de répondre à cette question, un mot sur l'origine du projet d'abord imaginé pour une population de réfugiés avec une campagne intitulée « l'urgence de lire ». D'où la nécessité de créer un outil - ici une médiathèque en kit - facile à transporter et à utiliser. Idéas Box a déjà voyagé dans de nombreux pays africains mais aussi dans des camps de réfugiés syriens et même jusqu'en Australie. 

    paris,10e,culture,solidarité,idéas box

    Dans ces 4 boites qui peuvent être installées en moins d'une demi-heure, des livres papier et numérique, une télévision avec un vidéo projecteur ( et des films!), des caméras, des jeux de société, du matériel pour les arts plastiques...

    Pour mieux comprendre, rien de tel que cette vidéo

     

    Autre vidéo intéressante :

    Dès le 6 mai et ce jusqu'à fin juin, l'Idéas Box s'installera les mercredis de 13 à 16h au jardin Villemin et les jeudis aux mêmes heures au square Alban Satragne. Une initiative gratuite pour tous.

     

  • Opération Bébés Restos du coeur

     paris,solidaricé,restos-du-coeur

     

    La 6e opération Bébés Restos du Coeur se tient la 1e semaine de décembre 2014. Cette opération est organisée en partenariat entre la Ville de Paris, son fournisseur SODEXHO et les Restos du coeur (plus d'information sur l'événement et le lieu précis de dépose en cliquant ici).

    Si vous souhaitez aider les Restos du Coeur dans cette opération, vous pouvez déposer à l'accueil de la Mairie de votre arrondissement, aux heures habituelles du 1er au 5/6 décembre 2014 

    • Hygiène : lingettes, shampoing, gel lavant bébé, lait de toilette, savon, coton, crème pour le change, sérum physiologique;
    • Puériculture : porte-bébés, chauffe-biberons, transats et rehausseurs pour chaises;
    • Vêtements neufs ou en très bons état de 0 à 36 mois : chaussettes, collants, bodies, pyjamas, polaires, pantalons, robes, pulls, chemises, turbulettes, blousons, manteaux, combinaisons, chaussures de 16 à 28.

    Les jouets, les produits alimentaires et les couches ne font pas l'objet de cette collecte car il s'agit d'une campagne nationale.

    A vos dons...

     

  • Un nouveau loto organisé par "Quartier Partagé"

    Nous avons plusieurs fois déjà annoncé les animations proposées par le collectif Quartier Partagé dont l'objectif est de renforcer la solidarité et le lien social dans les quartiers de l'ouest du 10e.
     
    Cette fois, c'est un loto qui est organisé pour les habitants du quartier Saint-Vincent-de-Paul et des abords des deux gares le dimanche 5 octobre. Un rendez-vous donc à noter sur votre agenda si vous souhaitez passer un moment convivial à la rencontre d'autres habitants du quartier.
     

    quartier-partagé,solidarité,

  • Grand loto au 17, rue Fénelon, par Quartier Partagé

    Jean-Louis Souchon nous informe que l'association Quartier Partagé organisera un grand loto le dimanche 6 avril, à l'ombre du chevet de l'église Saint-vincent-de-Paul. 

    Une occasion de prendre l'air et de partager un jeu qui a fait les belles soirées de nos anciens pendant des décennies, on dit qu'il est le plus populaire des jeux de société, simple et convivial. 

    grand loto.jpg

    Ensemble, faisons des dimanches des moments de joie et de solidarité partagées

     
    Contact : 
    Jean-Louis Souchon
    Quartier Partagé
    01 42 81 28 25 / 06 30 67 63 33
     
    Quartier Partagé est un collectif d’associations regroupant :
    - Les Compagnons de Saint-Vincent-de-Paul
    - Aux Captifs la Libération
    - Le Pari’s des Faubourgs
    - La Maison Helder Camara
    - La Maison des Jeunes Saint-Vincent-de-Paul
    - Français Langue d'Accueil
  • Petite pluie fine sur le pique nique solidaire

    P1060372_2.jpgLes organisateurs du pique-nique solidaire manquent un peu de chance au niveau de la météo. Nous avions titré hier de façon trop optimiste en évoquant un pique nique au soleil... Malgré cela, les habitants étaient nombreux à partager leur panier, comme en témoignent les quelques photos que nous avons prises pour vous. 

    En revanche, les membres de notre association qui étaient venus s'associer à l'événement avaient l'air un peu transis. Décontractez-vous !

    P1060368.jpg

    paris,pique-nique,solidarité


  • Les écrans d'Emmaüs, des projections gratuites

    Nous avions été invités à l'inauguration du centre Louvel-Tessier en avril dernier. C'est pourquoi nous sommes très heureux de vous en donner des nouvelles, elles sont ici culturelles : c'est un nouveau ciné-club !

    L’espace culturel du centre d’hébergement Louvel-Tessier dans le 10ème arrondissement inaugure un ciné-club mensuel tous les 1ers mercredis du mois à 20h30.

    Mercredi 5 décembre 2012 :
    « The Visitor » de Thomas McCarthy

    Professeur d’économie dans une université du Connecticut, Walter Vale, la soixantaine, a perdu son goût pour l’enseignement et mène désormais une vie routinière. Il tente de combler le vide de son existence en apprenant le piano, mais sans grand succès…
    Lorsque l’université l’envoie à Manhattan pour assister à une conférence, Walter constate qu’un jeune couple s’est installé dans l’appartement qu’il possède là-bas : victimes d’une escroquerie immobilière, Tarek, d’origine syrienne, et sa petite amie sénégalaise Zainab n’ont nulle part ailleurs où aller.
    D’abord un rien réticent, Walter accepte de laisser les deux jeunes gens habiter avec lui. Touché par sa gentillesse, Tarek, musicien doué, insiste pour lui apprendre à jouer du djembe. Peu à peu, Walter retrouve une certaine joie de vivre et découvre le milieu des clubs de jazz et des passionnés de percussions.
  • Lancement de la campagne de collecte de la Banque Alimentaire

    images?q=tbn:ANd9GcTMbOpbofiS7Zx93mPUu8TVa6Hh8Ox9DxxeitvP6_U1tPseIWjIDevant une assemblée nombreuse, Rémi Féraud, maire du 10e arrondissement, a rappelé que le 10e était un arrondissement de solidarité et d'engagement comme l'est la Banque alimentaire. C'est sans doute la raison du choix d'Olga Trostiansky, adjointe au maire de Paris chargée de l'exclusion, d'organiser le lancement de la campagne de collecte alimentaire dans cet arrondissement. Une première.

    L'an dernier, près de 400 cartons avaient été rassemblés dans cette mairie.

    Alain Seugé, président de la Banque alimentaire s'est félicité des 100 000 gilets oranges qui devront convaincre aujourd'hui et demain des millions de personnes sur tout le territoire d'accomplir un geste simple, acheter des denrées, en plus de leurs courses et les remettre aux bénévoles.

    « C'est une nécessité absolue, on ne peut pas laisser de côté 18 millions de citoyens européens dans cette situation de grande précarité alors même que l'aide alimentaire européenne est remise en cause ». Des propos repris d'ailleurs par les deux ministres présents, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion,  et Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.

    Au Salon de l'Agriculture en février dernier, Alain Seugé avait expliqué comment le partenariat avec la FNSEA pouvait être un atout pour la Banque alimentaire, particulièrement au niveau local. Ecoutez-le : 

    Hier soir, Olga Trostiansky a précisé que 200 agents de la ville sont engagés auprès des bénévoles. Paris consacre 6 millions d'euros, chaque année, à l'aide alimentaire. L'élue a insisté sur le choix de la Ville de privilégier la restauration sociale, car c'est une façon d'améliorer la qualité nutritive des repas distribués, ce qui reste difficile quand la distribution a lieu dans la rue. 5 restaurants solidaires sont déjà ouverts; un 6e le sera à la fin de l'année dans le 11e arrondissement et un autre, géré par les Restos du coeur, dans le 1er. « Nous comptons sur le gouvernement pour intervenir au niveau européen » a-t-elle conclu.

    Les associations elles-aussi participent activement : par exemple, l'association des Enfants du canal a images?q=tbn:ANd9GcSDPTWyBOILG-Sj_ZrQm31fc39HnO26UW_LoEOSalWwmw18-mtLrécolté 7,5 t de denrées alimentaires, ce qui a permis de nourrir intégralement 51 personnes et de fournir deux centres d'hébergement, dans lesquels les résidents participent eux-aussi à la collecte.

    M.-A. Carlotti ne veut pas se résigner.  Même si les chiffres, malheureusement ne cessent d'augmenter : il y a en France 400 000 personnes pauvres de plus que l'an dernier. Une Conférence de lutte contre la pauvreté et la précarité aura lieu les 10 et 11 décembre d'où devra sortir une feuille de route des futures actions. Pour la 1ère fois, la Banque Alimentaire a une ligne budgétaire particulière dans le budget de l'Etat et trois millions de personnes en profiteront.

    Au niveau européen, le Programme d'aide alimentaire européenne (PEAD) est en discussion ces jours-ci. Des menaces planent pour 2014 et des manifestations ont eu lieu à Bruxelles.

    images?q=tbn:ANd9GcQ1M6xXHBQtNRa7IhIiWhXfXzJ3vqd1fhtwWrm38QegtmmNRVMu

    « 18 millions de pauvres dans 19 pays européens, ce n'est donc pas un problème spécifiquement français, a précisé Marie-Arlette Carlotti. Comment fera l'Europe si elle supprime les aides? Le gouvernement est déterminé pour qu'il y ait un fonds dédié et lié à la politique agricole (stocks). » 

    « Oui, l'agriculture est liée à la question alimentaire »,  a rebondi le ministre de l'agriculture.

    Il faut toutefois savoir que les excédents agricoles ont baissé et qu'on est passé progressivement à un système basé sur le soutien financier, or celui-ci a été remis en cause par certains pays. D'autres, comme l'Espagne et la Pologne notamment, restent cependant favorables à une redistribution des excédents.

    Se souvenir que 97 banques et antennes permettent de distribuer l'équivalent de 185 millions de repas par an à 5100 associations grâce au travail et à la générosité de 4500 bénévoles.

    Pensez vous-aussi à participer à cette entraide, indispensable pour beaucoup de familles et de personnes isolées.

    affiche.jpg


  • On peut déjà penser à Noël aussi

    Croix rouge.png

    Pour en savoir plus, consultez le site de la Croix Rouge Française ici

    Cette collecte nationale permettra à tous ceux qui le souhaitent de déposer pendant tout le mois de novembre, dans tous les Points Relais® (4 300 en France), des jouets neufs (ou en excellent état), pour apporter un peu de joie à des enfants souvent privés de Noël.