Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma

  • Avant-première au Louxor : Lucky Strike

    Mardi prochain, 7 juillet, le Louxor propose un film sud-coréen en avant première : Lucky Strike, de Yong-Hoon Kim

    L'histoire : un corps retrouvé sur une plage, un employé de sauna, un douanier peu scrupuleux, un prêteur sur gage et une hôtesse de bar qui n'auraient jamais dû se croiser. Mais le sort en a décidé autrement en plaçant sur leur route un sac rempli de billets, qui bouleversera leur destin. Arnaques, trahisons et meurtres : tous les coups sont permis pour qui rêve de nouveaux départs…

    "Lucky Strike, cocktail réussi de film noir et de comédie grinçante."
    Samuel Douhaire - Télérama

    "Ce nouveau thriller sud-coréen, qui marche dans les pas de Parasite, se déroule dans une ville portuaire non loin de Séoul et entremêle le destin de plusieurs personnages qui n'auraient jamais dû se croiser. Adapté d'un roman à succès du Japonais Keisuke Sone, le film rassemble un casting de vedettes coréennes dont Jeong Woo-Seong (Steel Rain, Le Bon la brute et le cinglé), Jeon Do-yeon (Secret Sunshine, The Housemaid), Bae Seong-woo (The King, Veteran) et Jeong Man-sik (Chronicle of a Blood Merchant)."
    Faustine Chevrin - Les Inrockuptibles

    Photo.jpg

    Pour éviter l'attente à l'entrée, vous pouvez réserver votre billet en ligne (cliquer ici)

     

    C'est où ?

    Le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Mardi 7 juillet 2020, à 19 h 45

  • Le Louxor rallume ses projecteurs le lundi 22 juin

    L'annonce de la réouverture des cinémas le lundi 22 juin prochain réjouit tous les amateurs des salles obscures qui vont pouvoir retrouver le plaisir d'un film sur grand écran. L'occasion donc pour Barbès de retrouver "son" Louxor, qui lui aussi rallume ses projecteurs à partir de lundi prochain.

    cinema,louxor,10e

    Les disposions sanitaires sont prises pour accueillir le public dans les meilleures conditions, avec des salles réduites à la moitié de leur capacité d'accueil pour assurer une distance physique minimale entre chacun.

    Pour sa reprise, le Louxor met à l'affiche L'ombre de Staline, d'Agnieszka Holland, Benni, de Nora Fingscheidt, La communion, de Jan Komasa, Un fils, de Mehdi M. Barsaoui et Dark Waters, de Todd Haynes.

    Alors rendez-vous la semaine prochaine pour une toile au Louxor !

    cinema,louxor,10e

  • "Portraits", une exposition photos au Louxor

    Le Louxor propose depuis le 11 février et jusqu'à la fin juin, une exposition photos : "Portraits". Vous y retrouverez les photographies de Fanny de Gouville au salon du Louxor.

    Fanny de Gouville oscille entre les salles obscures de cinéma et les voyages. L'évasion, le rêve, la mélancolie, sont des sujets qu'elle cherche à illustrer dans ses images grâce à des postures ou des regards qu'elle capture.

    "Portraits" est sa première exposition. Elle réunit ici une série d'images de réalisateur.trice.s, comédien.enne.s, producteur.trice.s. prises entre Cannes et Paris. Le Louxor - palais du cinéma, était pour elle le lieu idéal dans lequel exposer ces visages du 7e art.

    L'exposition est gratuite, accessible aux heures d'ouverture du cinéma. Pour y accéder, il faut se présenter à l'accueil pour demander une contremarque d'accès.

    cinema,exposition,louxor,10e

    C'est où ?

    Le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Du 11 février au 30 juin 2020

  • un cycle "ciné-club Fritz Lang" au Louxor

    Ce dimanche 26 janvier, le cinéma le Louxor vous propose la première séance d'un cycle "ciné-club Fritz Lang", présenté par Fabienne Duszynski. Cette séance verra la projection du célèbre film Metropolis (1927).
    Ce cycle se poursuivra jusqu'au 3 mai 2020.

    metropolis.jpg

     
     
    C'est où ?
    Cinéma le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e
    C'est quand ?
    Dimanche 26 janvier 2020, à 10 h 45
  • Séance spéciale du "Voyage du Prince" pour les enfants au Louxor

    Ce dimanche dimanche 19 janvier, le Louxor propose aux plus jeunes une séance  spéciale du film d'animation Le Voyage du Prince. La séance sera précédée d'un petit-déjeuner (offert en partenariat avec Bio C' Bon) et suivie d'une rencontre avec Carole Desbarats (ancienne directrice des études à la Fémis et membre de l'association Enfants au cinéma).

    louxor,cinema,jeunesse,10eLe Voyage du Prince (France, Luxembourg / 2019) ; Réalisateur : Jean-François Laguionie.

    Un vieux prince échoue sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs contraints à l'exil... Le prince, guidé par Tom, découvre avec enthousiasme et fascination une société pourtant figée et sclérosée.

    5056118.jpg-r_800_600-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    C'est où ?

    Cinéma Le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Dimanche 19 janvier 2020,  à 11 h

  • "Ici je ne vais pas mourir"

    Ce soir, lundi 16 septembre, à 20 h, le Louxor projète en avant-première le film-documentaire de Cécile Dumas et Edie Laconi, "Ici je ne vais pas mourir", un film qui relate la vie d'usagers de la salle de consommation à moindre risque de la rue Ambroise Paré (Paris 10e). On retrouve dans ce documentaire Marco, Cilo, Jeff et Hervé, des consommateurs parmi d'autres, qui fréquentent quotidiennement la salle de conso. "Une halte hors de la violence de la vie dans la rue, pour soigner son corps, pour exister aux yeux des autres, pour parler un peu : « ici, je vais pas mourir », dit Marco".

    "Ici je vais pas mourir", un film sélectionné au Festival du Réel 2019, porte un regard humain et dépassionné sur cette expérimentation inédite en France qu'est l'ouverture de la salle de conso.

    522_308133.jpg

     

    C'est où ?

    Le Louxor,170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Lundi 16 septembre 2019, à 20 h

     

  • Projection-débat à la Mairie du 10e : "Moi, Maryse C. écrivain noire et rebelle"

    Dans le cadre des commémorations de la Journée nationale des Mémoires de la traite, de l’Esclavage et de leurs Abolitions, la Mairie du 10e vous convie à une projection-débat autour du film "Moi, Maryse C. écrivain noire et rebelle" mardi 28 mai 2019 à 19 h en salle des fêtes.

    Ce documentaire de création de Dimitry Zandronis, mêlant fiction et animations, retrace le parcours de Maryse Condé de Pointe-à-Pitre à l’université de Columbia. L’écrivaine guadeloupéenne à la renommée internationale revient sur les expériences et les rencontres ayant nourri son imaginaire et son œuvre.

    La projection sera précédée d’une lecture d’un extrait du roman Moi, Tituba sorcière par le poète Jean-Yves Bertogal dit JYB. et suivie d'une discussion avec Françoise Simasotchi-Bronès, professeure de Littérature francophone à l’université Paris 8.

    Réservation conseillée : cpoincare@ligueparis.org

    2019_3_Condé.jpg

    Maryse Condé

     

    C'est où ?

    Mairie du 10e, 172 rue du Faubourg Saint-Martin

    C'est quand ?

    Mardi 28 mai 2019, à 19 h

  • "L'homme qui rétrécit" au Louxor

    Ce samedi 25 mai, le cinéma le Louxor propose une séance pour les plus petits (mais aussi pour les grands) pour un "Film enfance de l'Art", avec L'homme qui rétrécit de Jack Arnold (The Incredible Shrinking Man, USA, 1957, 1H21, VOSTF). "À la suite d'une contamination radioactive, un homme voit avec effarement son corps diminuer de taille. À tel point qu'il devient la proie d'un chat puis d'une araignée. Courageusement, il part à la découverte de son univers."

    Après la projection, les enfants seront invités à décrypter les effets spéciaux du film en compagnie de François Barge-Prieur au salon du Louxor.

    cinema,louxor,10e,barbès-rochechouart,magenta,enfant

     

    C'est où

    Cinéma Le Louxor, boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 25 mai 2019, à 11 h

  • Ciné-goûter pour les enfants à l'Institut des Cultures d'Islam

    Ce samedi 27 avril, l'Institut des Cultures d'Islam (I.C.I.) de la rue Léon propose un ciné-goûter pour les plus petits (à partir de 8 ans). C'est un film de Valérie Vincent "Le cèdre et l’acier" qui sera projeté, et le goûter sera préparé par la boulangerie Tembely (33 rue Myrha, une adresse de gourmands !).

    L'évènement est gratuit et il faut impérativement s'inscrire en ligne. 

    "À Beyrouth, dans l’un de ces immeubles traditionnels menacés par l’essor des tours luxueuses, les habitants forment une grande famille. Autour d’eux, les nouvelles constructions s’emparent de la ville, du ciel et de son horizon. Suivant le jeune Elie, nous partons à la rencontre des voisins de l’immeuble et de ceux, petits et grands, qui luttent pour la sauvegarde du patrimoine beyrouthin. Avec beaucoup de poésie, Le Cèdre et l’Acier retrace l’histoire d’un art de vivre qui disparaît et d’une mémoire qui s’efface."

    Valérie Vincent est une réalisatrice et metteur en scène française. Elle a fondé une école de théâtre à Beyrouth et vit depuis dix ans dans l’immeuble dont il est question dans le film.

     

     

    C'est où ?

    Institut des Cultures d'Islam-Léon, 19 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 27 avril 2019, à 15 h

  • Cinéma-concert : Les Lois de l'hospitalité

    Dimanche 14 avril, le cinéma Le Louxor propose une séance de ciné-concert... et petit-déjeuner ! La séance verra projeter Les Lois de l'hospitalité (1923), un film de Buster Keaton, une ressortie en avant-première. 

    Séance aura lieu dans la salle Youssef Chahine, accompagnée au piano par Axel Nouveau. Le petit-déjeuner est offert avant la séance, en partenariat avec Bio C Bon. Des affiches et ballons sont offerts par le distributeur du film (dans la limite des stocks disponibles). Pour réserver (dès 8 ans) : cliquer ici.


    "Une lutte ancestrale oppose les clans Canfield et McKay. Au cours d'une fusillade, les deux chefs de famille sont tués. La veuve McKay quitte sa campagne et emmène son bébé Willy à New York. 20 ans ont passé. Willy McKay est convoqué pour prendre possession de l'héritage familial…"

    2475329.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

     

    C'est où ?

    Cinéma Le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Dimanche 14 avril 2019, à 11 h

  • Succès pour la première séance de cinéma-débat à la bibliothèque de la Goutte d'Or

    C’est parti ! Un samedi par mois, projection pour tous d’un documentaire « à sujet fort » à la Bibliothèque de la Goutte d’Or ». Nous étions à la première séance, samedi 2 mars dernier.

    bibliothèque-de-goutte-d'or,cinema,18e

    La nouvelle directrice, Catherine Geoffroy, est arrivée en juin dernier à la tête de la Bibliothèque de la Goutte d’Or, bel outil, mais souffrant d’une légère désaffection. « Oui, livre, bibliothécaire … ça sent la poussière, dit Catherine Geoffroy, nous préférons dire ‘troisième lieu’. Le domicile, le lieu de travail et … la bibliothèque où l’on peut venir rêver, lire le journal ou une BD, bien au chaud, suivre des ateliers … à tout âge. Et bien sûr, lire des livres sur place, ou les emporter ! ».

    Et pourquoi pas voir des films ? Des films « avec du contenu, bien sûr. Plutôt des documentaires à sujet fort, et variés. Une fois par mois, le samedi à 15h. Entrée gratuite. Et si possible, un débat avec le réalisateur après la projection. »

    Début février, la directrice de la bibliothèque se lance, sans budget - « un an d’attente ! » -, choisit un film avec son équipe, parmi ceux, nombreux, que les bibliothèques et cinémathèques de Paris peuvent projeter gratuitement. Ce sera La traversée, d’Élisabeth Leuvrey, qui touche particulièrement la Goutte d’Or :

    « Sur le ferry qui relie Marseille à Alger (un jour et une nuit), chaque été, des retraités vont au pays pour toucher leur pension, pour passer leurs vacances au bled, voir la famille …. Les discussions sur le bateau parlent de départ et de pays. Des voitures chargées jusqu’au capot… des paquetages de toutes sortes… des hommes chargés de sacs et d’histoires.

    En mer, nous ne sommes plus en France et pas encore en Algérie, et vice-versa. 

    La réalisatrice filme ces conversations, ces confidences : beau documentaire sur l'exil, l'immigration, l'identité, la vie et les émotions de ceux qui flottent entre deux mondes. » 

    Allez ! Top chrono ! L’équipe fait le tour des (nombreuses) associations du quartier, distribue des tracts, bouge tout le monde, même les chibanis qui se retrouvent les samedi sur la place Polonceau. On sort le projecteur vidéo, on fait un peu d’ombre avec le rideau de fer, on tasse les présentoirs de la salle de lecture, on installe des chaises … Et l’équipe attends … 5, 10, 20 spectateurs ? Panique à bord (du ferry !), ce sont 56 spectateurs d’âges divers qui se présentent ! Il faut encore pousser les meubles, sortir d’autres chaises. La projection se déroule dans un silence attentif. Applaudissements ! Elisabeth Leuvrey, la réalisatrice, souhaitait venir discuter avec les spectateurs, mais ne pouvait pas. Bernard Taglang, figure du quartier, s’improvise animateur.

    Pour Catherine Geoffroy, ce coup d’essai fut un coup de maître ! Début avril, rendez vous donc pour une nouvelle séance, le film n’est pas encore connu.

    Et en attendant (il se passe toujours quelque chose à la bibliothèque de la Goutte d’Or), notez cette « Conférence interactive », samedi 23 mars de 16h à 18h, qui propose de tout savoir sur les proverbes. Apportez votre proverbe préféré, français ou étranger, Sylvie Brunet, auteure de nombreux livres sur la langue française, animera une séance d’échange sur vos proverbes : comment naissent les proverbes ? Comment se transmettent-ils au cours des âges ? L'entrée est libre et gratuite.

  • Projection du film "Lovely man" à l'ICI

    Mardi 6 novembre prochain, l'Institut des Cultures d'Islam projette un film indonésien : Lovely man. Le réalisateur Teddy Soeriaatmadja nous narre la rencontre entre une fille empreinte de religion qui retrouve son père devenu transgenre.

    "Cahaya, jeune fille de 19 ans, arrive de son village du centre de Java à Jakarta pour tenter de retrouver son père. Il est parti quand elle avait quatre ans. Elle a été élevée par sa mère dans le strict respect des valeurs musulmanes.
    C'est son premier voyage dans la grande ville. Elle n'a emmené qu'une seule photo d'elle et de son père et une adresse qu'elle a dérobée à sa mère. Elle n'a pas l'habitude de l'agitation d'une grande ville. Dans l'immeuble où vit son père, une voisine lui indique qu'elle pourra le trouver sur la place Taman Lawang. Epuisée par son long voyage, elle se traine jusqu'à cette place où elle découvre des travestis se prostituant et, parmi eux, son père. Le choc est réciproque."

    MV5BNzJhNWU4NTctODA4Yi00YWY4LWFlOTctOWE0Mzc1ZjJiN2Y0XkEyXkFqcGdeQXVyNjc2NDg5OTg@._V1_SY1000_CR0,0,699,1000_AL_.jpg

    Cette projection entre dans le cadre de l'exposition JAVA – Art EnergyGratuit sur inscription : envoyez un mail à accueil@ici.paris

     

    C'est où ?

    •  Institut des Cultures d'Islam, 56 rue Stephenson, 75018 Paris

    C'est quand ?

    •  Mardi 6 novembre 2018 à 19h00