Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • C.I.C.A. propreté dans le 10e

    Le prochain CICA du 10e arrondissement aura lieu ce soir, en salle des mariages, de 18h30 à 21h00, Mairie du 10e.

    Un CICA, ou en bon français Conseil d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement, qu'est-ce ?

    Le CICA, sa structure et son rôle sont définis par l'article 16 de la loi PML (Paris, Marseille, Lyon) du 31 décembre 1982. Il réunit les représentants des associations. Il est indépendant de la municipalité. Sa finalité est de permettre aux associations de l'arrondissement de participer à la vie municipale.

    Dans le 10e, il a même son espace propre sur la toile avec son site.

    Le prochain CICA aura pour sujet LA PROPRETE.

    En présence de :dagnaud-copie.jpg

    - François Dagnaud, Adjoint au Maire de Paris, chargé de l'organisation et du fonctionnement du Conseil de Paris, de la propreté et du traitement des déchets

    - Didier Dely, Directeur de la Direction de la Propreté et de l'Eau (DPE)

    - Jean-Paul Bidaud, Chef de la Division (DPE)

    Jean-Paul Bidaud est également le coordonnateur de l'espace public dans le 9e.

     

  • Ca s'est passé près de chez nous

    Carte scolaire, mixité sociale, angoisse des parents, nombreux a priori, tout était là pour illustrer la situation conflictuelle qui a opposé la mairie du 18e aux parents d'élèves de l'école maternelle de la rue André del Sarte (18e, à l'est du boulevard Barbès).

     paris,18e,goutte-d-or,école-richomme,andre-del-sarte,carte-scolaire,mixité-à-l-école

    Les arbres de la cour de l'école rue Richomme, vus de la rue Erckmann-Chatrian.

    Nous vous proposons de lire et surtout d'écouter les témoignages des parents d'élèves de cette bataille moderne autour de la scolarité dès le cours préparatoire. Bien sûr chacun veut le mieux possible pour ses propres enfants. Reste à définir précisément ce qui est le mieux...

    C'est sur le site de dixhuitinfo.com. Merci à eux pour ce très bon reportage.

  • Dans la Goutte d'Or, un immeuble qui réfléchit la lumière

    paris, urbanisme, immeuble, rue de chartres, goutte-d-or, rénovation-urbaine, façade-métalliqueUn petit air de Franck Gehry... pas totalement, mais les feuilles de métal qui réfléchissent la lumière conduisent à penser au célèbre architecte qui a construit notamment le musée Gugenheim de Bilbao et à Hannovre, une tour légèrement vrillée, qui brille, elle aussi, sous les rayons du soleil.

    Et le Weisman Art Museum, à Minneapolis... voir ci-dessous

    800px-Weisman_Art_Museum.jpg

     

    Peut-être aurons-nous une légère différence dans la qualité des matériaux mis en oeuvre. Mais c'était bien d'essayer.

    Nous n'avons pas encore trouvé d'informations précises sur cette construction, qui ne figurait pas dans le palmarès de la très belle exposition, visible dans le hall d'accueil de la mairie du 18e, jusqu'a ce soir : La métamorphose urbaine. Le chantier n'est pas tout à fait terminé, nous aurons l'occasion d'y revenir.

    Une autre opportunité s'offre à vous : découvrir cette métamorphose urbaine in situ, à 10 heures, avec Régis Labourdette, au cours d'une promenade à travers l'Est du 18e arrondissement. (durée trois heures de 10h à 13h)

    Au départ de la mairie du 18e, la promenade explorera les problématiques de la lutte contre l'insalubrité et du renouveau architectural à travers les quartiers est du 18e arrondissement (Amiraux, Goutte d'or, Chapelle), particulièrement marqués par les transformations de ces dix dernières années.

    Promenade gratuite
    participation dans la limite des places disponibles.
    Durée : 3 heures

    INSCRIPTIONS : > Samedi 28 mai, de 10h à 13h

  • Pour les jeunes... tous au parc de la Turlure

    JEUNES EN SCENE DANS LE 18e


    Samedi 28 mai 2011
    De 15h À 19h
    Square Marcel Bleustein-Blanchet dit parc de la Turlure
    Derrière le Sacré-Coeur à Montmartre.
    Accès par le funiculaire de Montmartre (Place Suzanne Valadon)


    Layone%20-%20Les%20ecrits%20restent%20Pochette%20CD.jpgLa deuxième édition de cet événement parrainé par le rappeur LAYONE, révélateur de talents 100% made in 18, est une scène ouverte dédiée aux jeunes, mixant cultures urbaine et classique.
    Rap, hip hop, rnb (R&B au choix) et rock auront la part belle côté musique, mais pas seulement puisque le Conservatoire du 18e jouera sur scène la pièce musicale composée pour l’occasion. Côté danse, c'est l'éclectisme qui l'emporte avec un coupé décalé, des danses du monde ou encore du Krump et du hip-hop. Et tout ceci orchestré par une invitée d'honneur la chanteuse de rnb Lu'Divine.
    Tous les ingrédients sont donc réunis pour une belle après-midi musicale, festive et solidaire avec et pour les jeunes de tous les quartiers du 18e.
    Le maire du 18e, Daniel Vaillant, et son adjointe chargée des Âges de la vie (petite enfance, jeunesse, famille), Violaine Trajan, ouvriront la représentation pour encourager les participants qui se préparent depuis plusieurs mois.

  • Ce soir fête des voisins

    Dans une grande majorité des pays, la Fête des Voisins se déroule chaque dernier vendredi du mois de mai.  C'est donc ce soir, 27 mai, pour beaucoup de ceux qui souhaitent fêter l'événement en restant dans le rang. Nous connaissons aussi des immeubles qui disposent d'une grande cour et dont les habitants se consultent pour rechercher la date qui convient au plus grand nombre.

    Le mécanisme est simple : les habitants d'un même immeuble ou d'un même quartier s'invitent autour d'un buffet entre voisins. C'est l'occasion aussi de goûter les spécialités parfois venues d'ailleurs.

    Afin de mobiliser le plus grand nombre d'habitants, les mairies proposent leur aide ou un suport de communication (la mairie du 9e proposait cette année, par exemple, un kit de communication, composé d'affiches, de cartes d'invitation, de T-shirts et de ballons). Il appartient ensuite à chaque citoyen d'être acteur et d'organiser sa propre fête.

    40-60FRANCOssdate.jpg

    Un petit tour sur le site d'immeubles en fête s'impose pour en savoir plus.

  • les zones de stationnement résidentiel autour du Carrefour Barbès

    Pour rebondir sur l'article du blog intitulé "le stationnement en surface va bientôt augmenter" de mercredi dernier, nous vous proposons aujourd'hui le plan des voies qui bénéficient du tarif résidentiel à 0,65 euros la journée, pour l'instant, dans notre quartier.

    voies-stationnement-résidentiel-carrefour-barbès, 10e, 18e, 9e, carte,

    Les voies en rouge sont celles où le stationnement est dit rotatif, payable par tranche horaire avec un maximum de 2 heures.

    Celles en jaune sont les rues à stationnement mixte où, en apposant votre carte de résident de façon lisible derrière votre pare-brise, vous pouvez bénéficier du tarif résidentiel.

    Chacun des bénéficiaires d'une carte de résident a bien sûr reçu ce plan en même temps que la carte, mais il n'est pas toujours resté dans la boîte à gants de la voiture, n'est-ce-pas ?

    Pour plus de détails sur les problèmes de stationnement, adressez-vous à

    Direction de la Voirie et des Déplacements,
    Service des Déplacements
    Section du stationnement sur Voie publique
    Cartes de stationnement
    15, boulevard Carnot
    75583 Paris Cedex 12

    site internet : stationnement.paris.fr

    Profitez de votre carte de stationnement en vertu de la délibération du 19 novembre 1979 (résidents) et du 11 juillet 2006 (artisants et commerçants) et quant au zonage, de l'arrêté municipal n°2005-060 du 31 mars 2005.

  • Little paradis

    Du nouveau dans le quartier de la rue de Paradis : les créateurs s'affichent le 26 mai.

    document?id=15014&id_attribute=111

    L'événement avait été bien accueilli en décembre dernier, malgré une fraicheur de saison. Les artistes ont décidé de récidiver : 38 lieux seront ouverts exceptionnellement à partir de 19 heures jusque tard dans la nuit, autour de 23 heures.

    De la rue Lafayette à la rue d'Enghien et de l'Echiquier, de la rue Martel à la rue d'Hauteville, en flânant cour et rue des Petites-Ecuries, rue des Messageries, rue Papillon, rue de Paradis... C'est le printemps du 10e ouest. Avec l'ouverture de bars et restaurants, galeries d'art, studios d'architectes, boutiques de mode, déco et design, indépendants et originaux, ce quartier qui s'étend entre les métros Bonne Nouvelle, Poissonnière, Gare du Nord et Château d'Eau se transforme en l'une des places montantes de la création à Paris, un Little Paradis. (présentation faite par la mairie du 10e)

    Plus d'informations et la liste des 38 lieux de cet événement sur le site de Little Paradis. Nos voisins de Hauteville ont mis en ligne un lien pour chacun des sites ouverts ce soir là, de quoi guider vos pas vers ce qui vous séduira le plus. Merci au blog du quartier Hauteville qui est au coeur du dispositif, bien sûr.

  • Des nouvelles de l'université populaire du 18e

    Nous avons pris l'habitude de vous informer des conférences qu'organise l'université populaire du 18e arrondissement en partenariat avec l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), dans la salle des fêtes de la mairie.

    La prochaine conférence aura lieu ce soir 24 mai à 19h30. Elle est ouverte à tous et gratuite.

    Le sujet :

    Paris, capitale du 19e siècle : mythes et réalité.

    par Maurizio Gribaudi, directeur d'études à l'EHESS,

    L’évolution de Paris au cours de la période contemporaine est très souvent lue et interprétée comme un processus unique au cours duquel la ville de l’Ancien Régime se restructure pour se transformer progressivement en capitale du 19e siècle. 
    Ce qui est moins connu est que la formation des pratiques et des images qui fondent cette nouvelle modernité urbaine s’accompagne de la perte de lisibilité de la partie plus ancienne et populaire de la ville. Au fur et à mesure que se développe la pétillante culture des boulevards, les traits qui composent les cohérences et les perspectives des nombreux autres lieux et personnages de la ville se brouillent et s’estompent pour disparaître progressivement de l’avant de la scène.

    250px-Arrondissements_de_Paris_avant-apr%C3%A8s_1860.svg.png

    Paris se transforme et absorbe en 1860 ses faubourgs
    jusqu'aux fortifications construites par Thiers en 1844.
    Il passe de 12 à 20 arrondissements.

    Maurizio Gribaudi est directeur d'études à l'EHESS et l'auteur de plusieurs ouvrages historiques, dont "1848, la révolution oubliée", en collaboration avec Michèle Riot-Sarcey, plus anciennement, Itinéraires ouvriers. Espaces et groupes sociaux à Turin au XXe siècle (Ed. de l'EHESS, 1987) et Espaces, temportalités, stratifications (Paris, EHESS, 1999). Des articles ont été publiés par les Cahiers Charles Fourier, notamment Passages et phalanstère, Espaces urbains et visions utopiques, tout récemment (cahier n°21 de janvier 2011).

    Pour rafraîchir nos souvenirs ici un article "wikipédien" assez complet sur les transformations de Paris sous le Second Empire.

  • Mémoire de la Commune de Paris : une plaque à dévoiler

    Mémoire de la Commune de Paris
    Ce soir, lundi 23 mai à 18h30, sera dévoilée une plaque à la mémoire des élus représentant le 10e à la Commune de Paris. Cet événement sera suivi d'une conférence sur les « Communards du 10e », par les associations Les Amis de la Commune et Histoire et Vies du 10e.

     Barricade_Lafayette.jpg

     Salle des mariages, entrée libre.


  • Démocratie locale : Louis Blanc Aqueduc, réunion le 24 mai

    Le conseil de quartier le plus proche dans le 10e est Louis Blanc Aqueduc : il tiendra sa dernière réunion de la saison mardi 24 mai, à l'école élémentaire, située 49 rue Louis Blanc, de 19h à 21h.

    Plusieurs sujets à l'ordre du jour :

    - en bonne place, le plan de propreté du quartier, un thème récurrent dans tous les conseils de quartier... Faut-il en déduire que sur ce point il y a matière à insatisfaction ?

    - le respect des réglementation et la sécurité dans le quartier : nous avons évoqué des projets d'urbanisme ici même en relatant la réunion du 3 mai dernier, en mairie du 10e, qui portait sur les budgets de voirie. L'un d'eux a l'ambition de modifier certains passages dangereux comme le carrefour Chateau-Landon / rue du faubourg Saint-Martin. Ce sera l'occasion d'en débattre avec les habitants.

    - l'implantation de jardinières et de murs végétalisés : malgré les déclarations passées, assez radicales, de la direction des parcs et jardins, qui ne voulaient plus en entendre parler tant leur entretien leur posait problème, nous voyons reparaître de ci de là des bacs et des jardinières...

    Des bacs assez modestes ont ainsi été placés sur la place Turgot (9e) récemment réaménagée, pour dissuader les motocylcistes de parker leurs véhicules sur des emplacements dédiés au passage des piétons.

    - une information sur les autres projets en cours sera faite en fin de réunion.

    L'équipe d'animation du conseil de quartier Louis Blanc Aqueduc appelle qu'elle constituée de personnes bénévoles, et indépendante de la mairie du 10ème arrondissement, de ses élus et élues, et que vous êtes invité(e)s à la rejoindre pour animer la vie de votre quartier, promouvoir et coordonner la concertation, les échanges et l'information entre les habitants et les différents acteurs de ce quartier.