Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Retour sur le conseil de quartier Lariboisière

Une cinquantaine d'habitants avait fait le déplacement jusqu'à l'école de la rue de Belzunce pour ce dernier conseil de quartier avant la période estivale. Thème retenu: la circulation dans le quartier.

paris,paris 10e,voirie,circulation,gare du nord,gare de l'est,promenade urbaine,ratp,hôpital lariboisière

Pour répondre aux questions, Hervé Abderrahman - conseiller technique de Christophe Najdovski, Adjoint à la maire de Paris chargé de la voirie et des déplacements, Paul Simondon et Elise Fajgeles, élus du 10e arrondissement et Hughes Vanderzwalm, chargé des Grands projets, notamment celui de la Promenade urbaine boulevard de la Chapelle.

Le secteur de la gare du Nord

A la suite de la mise en place d'un nouveau plan de circulation autour de la gare du Nord, il y a bientôt un an, d'importants problèmes de nuisance ont rapidement agacé les riverains de la rue de Compiègne. Embouteillages et donc klaxons. Rappelons que cette rue doit être  empruntée par les VTC, les véhicules particuliers pour ensuite se rendre obligatoirement au parking gratuit les 20 premières minutes. Mais c'était sans compter sur l'incivisme ambiant...Voir notre article du 11 avril. Les choses pourraient changer. En effet, un comité de pilotage a été mis en place avec la SNCF, la Ville et la Préfecture pour revoir le plan de circulation. Le maire du 10e a demandé à ce que la partie piétonne de la rue de Dunkerque redevienne un lieu de dépose pour les VTC. Idéalement, la contrainte de stationner en sous-sol aurait été préférable.

Hervé Abderrahman a rappelé que d'une manière générale les grandes gares génèrent des conflits d'usage, la gare du Nord n'y échappe pas. Se greffent là-dessus le conflit taxis-VTC et des difficultés à changer certaines pratiques. Il trouve par contre que la gare routière est plutôt bien organisée.

Le secteur de la gare de l'Est

Une bonne nouvelle! L'édicule situé sur le trottoir le long de la grille de la gare rue du 8 mai 1945 (appartenant à la RATP) va être enfin retiré. Ce qui redonnera de l'espace aux piétons qui ne seront plus obligés de se pincer le nez pour éviter les mauvaises odeurs. Par ailleurs, Elise Fajgeles a précisé que le bâtiment central de la RATP au milieu du boulevard de Strasbourg sera modifié et relooké. Pas de date à ce jour mais on progresse.

Quid du tramway des gares?

 On avait entendu parler de ce tramway pendant la dernière campagne municipale mais rien n'était budgété. En fait, on ne s'oriente pas vers un tramway sur rail. Par contre, on travaille sur une liaison bus Gare Montparnasse-Gare de Lyon-Gare de l'Est-Gare du Nord qui serait quasiment en site propre sur tout le parcours. Il s'agirait de bus de grande capacité. Compter 3-4 ans pour  une 1ère phase sur le 10e et 7-8 ans pour la partie sud du parcours.

Et pour les autocars?

Nous n'avons pas manqué de poser la question de leur stationnement. Hervé Abderrahman a expliqué la mise en place du Pass obligatoire mais là encore, certains autocaristes ne le prennent pas et donc ne payent pas. Pour la ville, pas question de repousser trop loin les autocars, pour les touristes très pressés qui visitent Paris à toute vitesse. Les chauffeurs n'ont pas le temps d'aller se garer et de revenir. On cherche des lieux aux portes de Paris cependant mais aussi à des endroits avec peu d'habitations comme sur les ponts des voies ferrées. Nous avons rappelé le projet de promenade urbaine et l'incompatibilité de stationnement des cars avec un espace pour les piétons. On peut regretter que la ville de Paris, qui est engagée dans la lutte contre la pollution, ne soit pas plus ambitieuse sur ce sujet. Il y a bien des capitales où les touristes utilisent leurs deux jambes ou les transports en commun!

Promenade urbaine boulevard de la Chapelle

Rien de bien nouveau pour le moment (voir notre article sur la réunion du 25 mai). Un comité de pilotage se réunit actuellement tous les 15 jours. La mise en place du Collectif chargé de la concertation précédemment début juillet serait pour la fin du mois. L'économie solidaire pourrait être le moteur du projet. On est toujours sur une réduction de la place de la voiture sur ce parcours mais réticences du côté de la préfecture de police qui souhaite maintenir les 2 files de circulation. Rien de figé cependant. Il faudra convaincre.

A venir: des aménagements pour le contre sens cyclable autour de l'hôpital Lariboisière.

Les commentaires sont fermés.