Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mission-cinéma

  • En dernière minute, la newsletter de la Mission cinéma

    Nous avons profité de la désignation officielle de l'exploitant du Louxor hier en Conseil de Paris pour publier dès aujourd'hui les informations que chacun, dans le quartier, attendait. La Mission Cinéma a fait de même et publie sa dernière newsletter, tombée dans notre messagerie il y a quelques heures.

    Vous la verrez en cliquant ici

  • Un communiqué de presse de la Mission cinéma de la Ville de Paris

    Michel Gomez nous l'avait promis la semaine dernière : on apprendrait par communiqué de presse dès le lundi 26 novembre - dès.... disons plutôt "enfin"... - le nom du lauréat de la procédure de désignation de l'exploitant du Louxor. Nous vous rappelons qu'il s'agit d'une délégation de service public (DSP) avec toutes les étapes que cela suppose.

    Et l'heureux gagnant est .... 

     

    • la société CINELOUXOR, constituée de la Holding Haut et Court, de la société Xanthie Films et d'Emmanuel Papillon.

     Bravo à eux !
    Nous avions rencontré Emmanuel Papilon et Martin Bidou le 30 mars de cette année, après plusieurs candidats, et nous gardons un très bon souvenir de cette rencontre qui avait eu lieu au "café du coin" dans une atmosphère chaleureuse. 
     
    Combien de temps reste-t-il pour peaufiner la programmation maintenant ?  Trois mois ? quatre mois ? Six mois ?
  • Une nouvelle "Newsletter" de la Mission cinéma est parue en Avril

    Vous y trouverez de nombreux détails de bonne source, et pour cause ! C'est .

    Ainsi la MCVP intitule les chapitres disponibles :

    - La vie du chantier : fin de la phase de gros oeuvre. On y apprend que les mosaïques, qui nous sont si chères et que nos efforts ont eu tant de mal à mettre à l'abri des colleurs d'affiches...  sont en cours de restauration (voir la photo de Jean-Marcel Humbert, très convaincante). Nous avons découvert avec plaisir les grands formats sur les palissades, retrouvé avec plaisir aussi, pour les plus anciens, l'ambiance des cinémas des années 1960, à peu près.

    - Un chantier Haute Qualité Environnementale. C'est désormais la norme pour les constructions d'équipements municipaux à Paris. Le louxor n'a pas échappé à la règle. Vous découvrirez le détail des contraintes que s'est imposé le maître d'ouvrage et a imposé au maître au d'oeuvre. Les habitants des immeubles voisins pourraient nous dire comment ils ont vécu le chantier. Notre espace commentaire leur est ouvert au bas de l'article. Notamment ont-ils apprécié les horaires stricts de livraison des matériaux, les plages horaires les plus réduites possibles pour l'utilisation des engins bruyants...  par exemple ?

    - L'exploitation du Louxor. La procédure a été conservée très confidentielle. C'est la règle. Une première sélection des meilleurs candidats achevée, ces derniers devaient rendre leur copie - un épais dossier pour être plus près de la réalité - le 12 avril dernier. Les exigences de la Ville sont nombreuses, elles sont les conditions nécessaires à un bon démarrage de l'exploitation du Louxor. La qualité de l'outil ne suffit pas à lui seul, il lui faut également de bons ouvriers, ici un bon exploitant, un bon programmateur. On saura à l'automne qui a décroché la timbale !

    - Le louxor accessible à toutes les personnes en situation de handicaps. Y compris des handicaps peu pris en compte dans les salles de spectacles, comme la surdité ou la cécité. Au Louxor, l'exploitant disposera de salles équipées en  numérique qui permettent le sous-titrage, et d'un dispositif avec boucles magnétiques ou infrarouge, qui autorise l'audio-descritption. Encore faut-il que les films en amont disposent de ces avantages...  Mais on peut penser qu'ils se développeront dans les années qui viennent.

    paris,louxor,mission-cinéma

  • LOUXOR : La bâche est arrivée !

    Non, vous n'avez pas pu ne pas la remarquer !

    La bâche est arrivée ! Montée dans la semaine sur l'échafaudage qui cache la belle façade du Louxor, à l'angle des boulevards de Magenta et de La Chapelle.

    Michel Gomez, Délégué général de la Mision cinéma de la Ville de Paris l'avait annoncé le 25 janvier dernier, lors du Conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul, entièrement consacré au projet de la Ville pour le Louxor.

     

    paris,10e,louxor,mission cinéma,michel gomez,bâche

     

    La Mairie avait promis de ne pas laisser la publicité envahir cet espace. Parole tenue. Saluons l'effort.

    Toujours dans le cadre des engagements de la Mairie, ACTION BARBES sera reçue ce soir même par Michel Gomez, à la Mission cinéma, pour échanger propositions et informations. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés ici même de l'essentiel de cette rencontre.