Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil-de-quartier - Page 3

  • Gastronomie locale à la Goutte d'Or et Château Rouge

    La dynamique équipe d'animation du conseil de quartier Goutte d'Or / Château Rouge propose un évènement original le samedi 10 octobre.

    Tout commencera par un Apéritif gourmand dans le square Léon entre 11h et 13h avec les commerçants partenaires de la manifestation, puis continuera entre 12h et 16h par un parcours libre gourmand dans le quartier. Une belle initiative!

    Cliquez ici pour télécharger le programme complet de cet évènement gastronomique local. 

    paris,paris-18e,conseil-de-quartier,goutte-d-or,château-rouge,gastronomie

    paris,paris-18e,conseil-de-quartier,goutte-d-or,château-rouge,gastronomie

     

     

  • Ce jeudi soir, côté 10e : le Conseil de Quartier Louis Blanc / Aqueduc

    Quasi-simultanément à celui de La Chapelle / Marx Dormoy, un 2e Conseil de Quartier se déroule également ce soir, mais côté 10e : le Conseil de Quartier Louis Blanc / Aqueduc

    jeudi 17 septembre à 19h

    à l'école élémentaire située au 49 bis rue Louis Blanc.

    Au programme : la Propreté dans le quartier et le bilan des projets soutenus par le Conseil de Quartier en 2015.

    paris,paris-10e,conseil-de-quartier,louis-blanc-aqueduc

     

  • Ce jeudi soir, côté 18e : le Conseil de Quartier La Chapelle / Marx Dormoy !

    Le Conseil de Quartier La Chapelle / Marx Dormoy se déroule ce soir :

    jeudi 17 septembre à 18h30

    à l'école élémentaire située au 2 rue de la Guadeloupe.

    Vous pourrez y voter dans le cadre du Budget Participatif, notamment pour les projets dans votre quartier.

    paris,paris-18e,conseil-de-quartier,la-chapelle-marx-dormoy

     

  • Budget participatif : entre autosatisfaction et réalité

    paris,démocratie locale,conseil de quartier,budget-participatifUn curieux vent d'autosatisfaction semble courir dans les couloirs de l'Hôtel de Ville de Paris à propos du budget participatif. Les tweets, courriels et autres notifications Facebook n'ont pas manqué pour vanter le succès de cette première opération 2015. On ne dira jamais assez que la mairie de Paris est un as en matière de communication.

    Nous vous avons à plusieurs reprises présenté ce Budget Participatif. Pour plus d'informations, il vous suffit de taper "budget participatif" dans la boite de recherche de ce blog (colonne de droite) pour prendre connaissance de tous les articles publiés ici sur le sujet.

    Du 10 au 20 septembre prochain, les Parisiens seront invités à se prononcer sur les projets qu'ils ont soumis et qui ont été acceptés par la mairie après un long processus de vérification de leur faisabilité, tant juridique que financière.

    Nous avons trouvé sur Internet un intéressant texte publié par Denis Lagarde adhérent de l'association Déclic17-18 (17ème et 18ème), association avec laquelle nous sommes en contact assez régulièrement. Ce texte résume très bien la situation et montre du doigt les limites de l'exercice. Le voici :

     

    Budget participatif 2015, le coté obscur des "Commissions ad hoc" d'arrondissement...

    Du 14 janvier au 15 mars 2015 les Parisiennes et les Parisiens ...

    Lire la suite

  • Un Conseil de Quartier sur les Toxicomanies & la SCMR !

    Le sujet est d'actualité : la salle de consommation à moindre risque ("SCMR"), que nous avons encore évoquée mardi 26 mai ("Salle de conso : ce sera à Lariboisière") et mercredi 3 juin ("Salles de conso : Lariboisière, une bonne idée ?").

    Vous pourrez donc poser vos questions sur le sujet lors du prochain Conseil de Quartier Lariboisière / Saint-Vincent-de-Paul (dont la page Facebook est ici) :

    le mardi 9 juin de 19h à 21h

    à l'école élémentaire située au

    3 rue de Belzunce, Paris 10e

     

    Les intervenants comprendront notamment :

    • Frédéric Ségura, Commissaire de Police et Adjoint du Commissaire Central du 10e
    • Marie Jauffret-Roustide, dont nous vous avions parlé en février dernier pour son excellent article "Les salles de consommation à moindre risque : de l'épidémiologie à la politique"
    • Elisabeth Avril et Céline Debaulieu de l'association Gaïa Paris.  

    conseil-de-quartier,lariboisière-saint-vincent-de-paul,scmr,salle-de-conso,salle-de-consommation,prévention,réduction-des-risques

    Cliquez sur l'affiche pour télécharger le tract correspondant

     

  • Conseils de quartier : peut-on les revitaliser (suite)

    Dans un article publié le 2 avril dernier, nous vous parlions des problèmes rencontrés par les conseils de quartier (CQs). Nous avons eu une réunion avec Alice Guibert qui est Conseillère auprès de Pauline Véron, adjointe à la maire de Paris chargée, entre autres, de la Démocratie locale. Cette intéressante conversation nous a permis de clarifier certaines questions car, comme on vous le répète sans cesse au risque de vous lasser, la Démocratie participative est pour Action Barbès un sujet très important.

    L'Hôtel de Ville ne nie pas un problème de mobilisation des Parisiens pour assister, participer aux CQs. En même temps, la faiblesse de cette mobilisation est imputée aux mairies d'arrondissement qui sont maitresses de leur communication sur le sujet. En effet la loi de décentralisation de 2002 donne aux mairies d'arrondissement de la capitale la responsabilité de gérer les conseils de quartier, aussi bien dans leur fonctionnement que pour leur organisation via une charte spécifique. L'Hôtel de Ville reconnait ne pas avoir la main en ce domaine mais ne dit pas non plus avoir l'intention de faire bouger les choses. Quand on suggère qu'il pourrait y avoir une harmonisation de ces chartes (rappelons qu'il y a 20 chartes, une par arrondissement couvrant les 122 CQs de Paris), il nous est répondu que cela n'est pas d'actualité car il faudrait changer la loi de 2002. Alors l'exécutif ne peut que communiquer sur son souhait de ne pas voir encore et toujours des élus à la présidence des CQs, sur sa volonté de favoriser l'autonomie des équipes d'animation pour le choix des dates de réunion, des ordres du jour, des thèmes choisis. C'est dans ce sens que la Charte parisienne de la participation sera prochainement revue mais toujours dans le même cadre, c'est à dire plus incitatif que directif.

    Le mode de désignation des membres des équipes d'animation des CQs reste aussi une question à laquelle il est difficile de répondre. Le tirage au sort apparait comme le moindre mal mais on voit bien que les ardeurs des débuts s'estompent très vite et que les équipes d'animation rétrécissent comme peau de chagrin au fil du temps. Leur composition même pose problème car le lien politique n'est jamais très loin ce qui gêne beaucoup de gens qui aimeraient participer mais ne le font pas par peur d'une instrumentalisation des CQs.

    Alors quel avenir pour les conseils de quartier à Paris ? Pour être franc, nous ne sommes pas vraiment optimistes. Budgets largement insuffisants pour réaliser des projets qui ont un peu d'envergure, concurrence d'autres outils comme le budget participatif ou "Mme la Maire, j'ai une idée", réelles difficultés de fonctionnement et rapports avec les mairies pas si nets que ça, rien ne vient motiver le Parisien et d'ailleurs bon nombre d'entre eux ignorent carrément l'existence de ces conseils de quartier.

     

  • Renouvellement au sein des conseils de quartier du 18e

    La mairie du 18e avait bien fait les choses. Salle des fêtes bien remplie, urnes alignées comme à la parade, élus vigilants, citoyens motivés. Mais de quoi s'agit-il au juste ? Les conseils de quartier (CQs) du 18e (8 au total) renouvellaient leurs équipes d'animation.

    Capture d’écran 2015-04-14 à 09.08.54.png

    Comme tous les 122 CQs de Paris, ceux du 18e sont pilotés par ce qu'on appelle ici des équipes d'animation (on les nomme également ainsi dans le 10e alors qu'on les appelle bureaux dans le 9e mais la fonction reste la même). Dans cet arrondissement, ces équipes sont composées de 13 personnes, 4 femmes, 4 hommes et 5 représentants d'association. Tout le monde est choisi par tirage au sort et la durée du mandat est de 2 ans.

    Donc, en cette fin d'après midi du 13 avril, c'était la séance de tirage au sort, très sévèrement contrôlé par le Directeur des Services de la mairie du 18e. Le 18e arrondissement est l'un des plus peuplés de Paris (environ 200 000 habitants) aussi n'était-il pas anormal que les candidatures soient assez nombreuses (environ 450). A noter, signe des temps, que 90% de ces candidatures avaient été déposées par Internet via la site de la mairie du 18e.

    Action Barbès, au titre des associations, avait fait acte de candidature pour intégrer l'équipe d'animation du quartier Goutte d'or-Château Rouge. La chance était avec nous en ce lundi puisque nous avons été tirés au sort. Notre association sera donc présente dans cette équipe d'animation et représentée par un adhérent habitant à deux pas de l'église Saint-Bernard, très bon connaisseur de son quartier, que ce soit de son passé comme de son présent. C'est pour nous une présence très importante car il est clair que le projet de promenade urbaine que nous défendons et qui est désormais bien sur ses rails intéresse au premier chef les habitants de la Goutte d'or. Leur participation à la concertation dans le cadre de l'élaboration de ce projet est absolument nécessaire.

    Pour être complet, sachez que deux de nos adhérentes ont également intégré ces équipes d'animation à titre individuel : une dans le quartier La Chapelle-Marx-Dormoy et l'autre dans le quartier Goutte d'or-Château Rouge.

    Ce tirage au sort nous a permis de découvrir une petite faille dans le règlement des conseils de quartier du 18e. Nous voulions être candidats dans les CQs Goutte d'or-Château Rouge et Montmartre, dans ce dernier pour continuer le gros travail que notre représentant y a fait depuis plus d'un an. Notre double candidature a été rejetée par la mairie du 18e car une association ne peut pas être présente dans plusieurs CQs à la fois suivant le règlement. Mais être candidat, vu le mode de désignation par tirage au sort, ne signifie pas être présent ! C'est le sort qui décide. Il semble que la mairie du 18e a vu le problème et un petit toilettage du règlement pourrait être envisagé pour palier cet inconvénient.

    Alors maintenant, au travail !

  • Bilan d'un mandat au conseil de quartier Montmartre

    Le conseil de quartier Montmartre, tenu le 25 mars dernier, portait sur le thème des transports publics et des déplacements.

    paris,conseil de quartier,montmartre,transports,ratp,voirie

    Ce conseil de quartier étant le dernier de l'équipe d'animation actuelle dont le mandat s'achevait le 31 mars, a été l'occasion en préambule de présenter un bilan de l'action du CQ ces deux dernières années.

    Il a ainsi été mis en avant les principales réalisations :

    - la présentation d'un vœu en conseil d'arrondissement pour demander une extension de la protection du commerce et de l'artisanat dans le cadre de la modification du PLU  (avec toutefois un bilan décevant cf notre article) ;

    - la distribution de livres dans les écoles du quartier; le soutien du projet "les ruches de Montmartre" ;

    - le portage de cinq projets dans le cadre du budget participatif ;

    - l'intervention artistique sur les potelets anti stationnement de la rue Piémontési.

    Il a été également présenté les difficultés rencontrées par le conseil de quartier, notamment des réponses insuffisantes de la Ville et des Services municipaux sur des sujets récurrents depuis plusieurs mandatures. Ce bilan relativement maigre et les difficultés rencontrées démontrent la nécessité de revoir le rôle et le fonctionnement des conseils de quartier dans le 18e arrondissement, dont le renouvellement des équipes d'animation de l'ensemble des quartiers est prévue le lundi 13 avril 2015.

    Transports

    Sur le sujet des transports publics, Mme Passeron de la RATP a confirmé l'information donnée dans le dernier  journal municipal : le renouvellement des  bus électriques du Montmartrobus est  prévu à partir de fin 2015, suite à la validation du STIF, autorité organisatrice des transports en commun en Ile de France. Onze nouveaux bus seront ainsi progressivement mis en service en remplacement des onze bus existants qui sont en fin de vie (la présentation complète ici) .

    Mme Passeron a ensuite apporté des informations sur les ascenseurs des stations Abbesses et Lamarck-Caulaincourt qui subissent des pannes fréquentes. Chacune de ces stations disposent de deux ascenseurs avec des cabines spécifiques de près de 100 personnes, renouvelées en 1998 et 1999, qui ne sont pas bien adaptées aux usages souhaités. La RATP envisage ainsi de remplacer ces deux "méga-ascenceurs" par quatre ascenseurs de capacité plus réduite courant 2016. Les travaux devraient durer sept mois pour chaque station, et en raison des contraintes du site, la RATP envisage de fermer les stations pendant ceux-ci.

    Aménagements de voirie

    La réunion a ensuite porté sur le bilan des aménagements ponctuels réalisés de 2011 à 2013 dans le quartier Clignancourt Ramey, avec un rappel par M. Monello, responsable des Services de la voirie du 18e arrondissement, de l'historique de ces projets, la présentation des plans des carrefours réaménagés et les résultats des comptages suite à la modification du plan de circulation (la présentation ici) . Les échanges maintenus avec les participants à la réunion du conseil de quartier ont permis de confirmer la position de notre association lors de la réunion dédiée à ce sujet tenue le 16/12/14 avec M. Beppo, élu en charge de l'espace public du 18e et M. Monello : bien que la situation se soit améliorée grâce à ces aménagements ponctuels, des dysfonctionnements majeurs perdurent (notamment un non respect du sens interdit) qu'il convient de résoudre dans le cadre d'un projet d'aménagement global du quartier Clignancourt- Ramey (lire notre article sur le sujet). Point positif : M. Beppo a confirmé que la mairie prévoyait un réaménagement de la rue de Clignancourt entre le boulevard de Rochechouart et la rue Christiani visant à un meilleur partage de l'espace public au bénéfice des piétons et des circulations douces. La phase de diagnostic étant à priori lancée, Action Barbès a souligné l'importance qu'une concertation la plus large possible soit menée dès à présent, en étudiant également les améliorations possibles pour résoudre les problèmes constatés sur les premiers aménagements. Il reste à espérer que la mairie du 18e mettra effectivement en place une vraie concertation permettant une bonne appropriation du projet par les riverains.

    La réunion s'est achevée par un bilan du dispositif Paris Respire dans le quartier Montmartre, qui a entraîné peu de réactions du public. Principale information donnée par M. Beppo : des réflexions sont menées pour faire évoluer le dispositif Paris Respire à Paris (extension de périmètre, création de nouveaux quartiers, extension le samedi, etc...) mais à ce jour rien n'est décidé.

     

  • Conseil de quartier Anvers Montholon

    Le Conseil de Quartier Anvers-Montholon tiendra sa prochaine réunion publique :
     
    Le mardi 7 avril à 19h30

    à l’école maternelle 68 rue Rochechouart


    Ordre du jour :
    - Réaménagement du square d’Anvers
    - Retour sur la marche exploratoire du 21 février
    - Choix de mobilier urbain
    - Propositions déposées sur la plateforme du budget participatif
    - Annonce des prochains événements
     
    N’hésitez pas à relayer cette invitation auprès de vos voisins !

    Affiche CQ 7 avril 2015.png

     

     

  • Conseils de quartier : peut-on les revitaliser ?

    Les conseils de quartiers (CQs) ont été généralisés dans les 122 quartiers de la capitale lors de la première mandature de Bertrand Delanoë (2001-2008). Ils ont connu alors un certain succès et la participation des Parisiens y était satisfaisante, semble t-il. Chacun reconnait paris,conseil de quartier,démocratie locale,mobilisationaujourd'hui que ces CQs se sont essoufflés et que de moins en moins de gens y assistent. Ce constat a été partagé par tous les candidats aux municipales de 2014 et a fait l'objet d'une attention particulière lors de la campagne électorale. Certains engagements ont été pris notamment par l'actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, sur le sujet dans le cadre plus général du fonctionnement de la Démocratie locale à Paris (lire Ca devrait bouger côté conseils de quartier).

    Notre association Action Barbès s'est toujours intéressée aux CQs et s'y est investie dans les quartiers jouxtant le carrefour Barbès, voire au-delà. Dans bien des cas, nous sommes présents dans les équipes d'animation comme aujourd'hui pour les CQs Anvers Montholon (9e), Lariboisière Saint-Vincent-de-Paul (10e) et Montmartre (18e) et nous assistons aussi régulièrement aux CQs La Chapelle Marx Dormoy, Goutte d'or Château Rouge (18e) et Louis Blanc Aqueduc (10e). Dans le cadre des renouvellements des équipes d'animation actuellement en cours dans les 10e et 18e, nous avons posé notre candidature dans certains quartiers.

    Sans vouloir généraliser notre expérience, il nous faut constater un certain nombre de faits.

    D'abord la réelle baisse de mobilisation des habitants pour assister/participer à ces conseils aujourd'hui. Seuls les sujets un peu sensibles comme la propreté, la sécurité ou bien des aménagements importants de voirie arrivent encore à intéresser mais guère plus. Il y a bien sûr des différences, cette baisse de fréquentation est moins marquée dans le 18e qui est un arrondissement très peuplé.

    La relative faiblesse des équipes d'animation qui sont en général toujours constituées des mêmes personnes, en petit nombre. Certaines sont motivées mais certaines sont  peu actives et rendent le travail de ces équipes difficile et quelques fois laborieux.

    L'hétérogénéité des chartes de fonctionnement des CQs et leur complexité rendent le fonctionnement de cette Démocratie participative très lourd et parfois incompréhensible (lire Des conseils de quartier sauce locale).

    Le rôle joué par les élus référents reste ambigu. Disons que dans bien des cas, les CQs fonctionnent dans une autonomie surveillée. La politique n'est jamais très loin ce qui a sans doute tendance à faire hésiter nombre de gens à participer.

    La mairie de Paris n'ignore pas ces problèmes et a lancé plusieurs actions afin d'essayer d'y trouver une solution. A l'initiative de Pauline Véron, adjointe à la maire de Paris chargée en autres de la Démocratie locale, un voeu a été voté au conseil de Paris. Il y est mentionné, parmi d'autres mesures, que la charte de participation des Parisiens aux conseils de quartier serait révisée et qu'un outil numérique serait mis en place pour faciliter la circulation d'informations.

    Nous avons interrogé Pauline Véron sur ces mesures et sa réponse sera intéressante à lire.

    A suivre.

     

  • Quartier Louis Blanc Aqueduc : édition 2015 du carnaval

    Cette année encore, un carnaval, soutenu par le conseil de quartier, aura lieu dans le quartier Louis-Blanc, donc à deux pas de Barbès.

    carnaval, louis blanc, convivialité

    Le rendez-vous est donné à l'angle des rues Louis-Blanc/Aqueduc

    le samedi 28 mars dès 10h

    Pour les habitants qui le souhaitent, la fête continuera par un repas de quartier devant l'espace Château-Landon dans la rue du même nom. Il faut évidemment apporter sa contribution salée ou sucrée, comme on veut.

    paris,fête de quartier,conseil de quartier

     

  • Conseil de quartier Montmartre

    Le prochain conseil de quartier Montmartre se tiendra

    le mercredi 25 mars 2015 à 19h

    à la Mairie du 18e

    (En effet, en raison des contraintes liées au plan vigipirate, il n'a pas été possible de trouver un lieu dans le quartier)


    Ce conseil de quartier portera sur le thème : Transports publics et déplacements et traitera plus particulièrement :

    - du bilan des aménagements réalisés au carrefour rue de Clignancourt/ rue Ramey  et prochaine phase d'aménagement;

    - du bilan sur le dispositif Paris Respire Montmartre;

    - du devenir du Montmartobus (en présence d'un représentant de la RATP);

    Un bilan sur l'action du conseil de quartier depuis 2 ans sera également présenté.

    Toutefois, il nous faut mentionner les difficultés rencontrées par l'équipe d'animation du conseil de quartier Montmartre, dont Action Barbès fait partie, pour préparer cette réunion. En effet, malgré les demandes répétées, il n'a pas été possible de rencontrer les services de voirie et l'élu en charge de l'espace public (M. Beppo) afin de préparer de façon concertée ce conseil de quartier. En particulier, il n'a pas été apporté de réponses aux interrogations soulevées sur les sujets qui seront discutés.
    Il est donc probable que ses membres découvrent lors de la réunion publique les présentations qui seront faites par les représentants de la mairie, sans avoir pu échanger préalablement.

    Il est à espérer que le fonctionnement des conseils de quartier dans le 18e arrondissement sera revu à l'issue du renouvellement des membres des équipes d'animation prévu le 13 avril 2015 afin de permettre une réelle concertation avec les services de la mairie. Cela semble indispensable pour que la démocratie locale ne soit pas un vain mot.

    Capture d’écran 2015-03-18 à 09.57.47.png