Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Meublés touristiques: on en parle dans le 10ème

Nous avons à plusieurs reprises écrit sur la problématique de l'augmentation des meublés touristiques à Paris, mais c'est un phénomène qui touche beaucoup d'autres villes attractives en France et à l'étranger (voir notre article du 28 février).

La mairie du 10e arrondissement organise une réunion publique sur le sujet, lundi 14 mai à 19h, en présence de Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris, chargé du logement, de l'habitat durable et de l'hébergement d'urgence.

paris,paris 10e,locations saisonnières,airbnb

Quelques informations supplémentaires pour cerner le problème si jusque-là il ne vous a pas touché de près. Nous pouvions lire dans le Figaro en septembre dernier que le nombre de logements louables sur la plate-forme de AirB&B avoisine les 70 000 selon le loueur lui-même ou dépasse les 86 000 selon un élu bordelais, qui s'est spécialisé dans cette comptabilité un peu fastidieuse, mais nécessaire si l'on veut réguler et endiguer. A Paris, chacun connaît un bien immobilier dans son immeuble, ou dans sa rue, qui voit passer des habitants éphémères..., et la carte ci-dessous en donne une image bien parlante.

paris,paris 10e,locations saisonnières,airbnb

Commentaires

  • Avec l'arrivée des beaux jours et l'offre accrue de logements AirB&B, France Inter évoquait ce matin en parallèle le problème de l'explosion des punaises de lit à Paris....
    A quand un autre type de contrôle, sanitaire celui-ci, de toutes ces locations de tourisme encore plus ou moins anarchiques ?
    De toute évidence, le problème n'est pas nouveau à Paris :
    http://www.leparisien.fr/paris-75005/les-punaises-de-lit-un-phenomene-explosif-a-paris-31-03-2017-6814422.php
    Après la surveillance de leurs téléphones portables et porte-feuilles dès qu'ils sortent dans la rue, les touristes doivent-ils donc aussi se munir d'une loupe pour s'assurer que ces petites bêbêtes ne vont pas bousiller leurs nuitées parisiennes ?

Écrire un commentaire

Optionnel