Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Barrières du marché: on prend les mêmes et on recommence!

Il y a plusieurs mois de cela, les barrières qui permettent de fermer l'espace sous le viaduc à l'emplacement du marché Barbès étaient une nouvelle fois cassées face à la sortie du métro. Nous demandons depuis de très nombreuses années qu'un système adapté (donc non dégradable) soit installé de part et d'autre du marché. Au fil des années et des dégradations successives, des automobilistes ont donc pris l'habitude de se garer sous le viaduc le dimanche essentiellement. Des verbalisations avaient pourtant lieu le dimanche dans les années 2000 mais ce temps là est bien loin. Nos demandes réitérées à chaque comité de pilotage Barbès (Copil) à l'Hôtel de ville restaient lettres mortes. Au fil du temps, il n'y a plus eu de verbalisations. Pourquoi se gêner dans ce cas ?

Quelques semaines après avoir signalé que les barrières étaient complètement démontées et gênaient l'accès à la station de métro, nous apprenions lors du dernier Copil Barbès le 7 février qu'elles allaient être changées. Nous avons immédiatement prévenu qu'il était inutile d'engager des frais pour une remise en état à l'identique. Trop tard !

paris 18e,barbès,marché barbès,dvd

Installation des nouvelles barrières mardi 11 avril.

Alors, nous allons observer et voir combien de jours les cadenas et chaines résisteront. On vous tient au courant.

Quant au carrefour de Tombouctou à l'opposé, à quoi bon commenter...

paris 18e,barbès,marché barbès,dvd

 

Commentaires

  • Deux mondes parallèles : celui des décideurs, et la réalité concrète. Le plus fascinant dans l'histoire c'est qu'en général les décideurs sont parfaitement informés de la situation réelle, mais qu'en pratique ils se replient sur des actes inefficaces voire contre-productifs, et dont il savent d'avance qu'ils ne serviront à rien. Comme si c'était un autre qu'eux-mêmes qui prenait la relève au moment d'agir, un sorte de logiciel d'intelligence artificielle qui répète toujours les mêmes erreurs, par incapacité à se remettre en cause et à inventer autre chose.

  • @JD : c'est pas faux, mais comment en sortir ? On a bien essayé dans l'histoire de changer non pas le logiciel mais le personnel politique, et au vu des résultats dont vous parlez, sans grand succès.... Alors. Justement ce serait peut-être le logiciel qu'il faudrait changer. Enfin une intelligence artificielle qui progresserait... ?

    @Elisabeth... Tu nous dis où en sont les barrières avec quelques photos ???? aujourd'hui veille de marché, et dimanche jour de stationnement illicite et néanmoins bien réel sous le viaduc.

  • Quand je suis passé ces jours-ci les barrières étaient ouvertes. Il suffisait d'y penser : si vous ne voulez pas que votre porte soit forcée, laissez la ouverte... :-)

Écrire un commentaire

Optionnel