Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les antennes de téléphonie continuent à déranger

Notre association ne porte pas le sujet des antennes de téléphonie en priorité et vous, lecteurs habitués de ce blog, vous le comprenez car le nombre des problèmes à Barbès mérite qu'on se concentre sur certains et qu'on n'embrasse pas trop — car qui trop embrasse mal étreint !

Toutefois, nous avons reçu une demande de quelques voisins du boulevard Barbès qui aimeraient que notre blog relaie leur lutte et leur protestation. Voyons donc de quoi il s'agit. 

C'est un projet de Free sur l'immeuble du 46 boulevard Barbès, soit très près de la rue Dejean, sur la place du Château Rouge. Ci-dessous un extrait du cadastre qui montre la parcelle. 

Capture d’écran 2017-04-10 à 18.24.26.jpg

Les proches voisins de ce site ont créé un blog baptisé Pas d'onde à Château Rouge

L'opérateur Free dans un document que nous avons consulté explique sa motivation en ces termes : 

Dans le cadre d’attribution de la 4ème licence de téléphonie mobile obtenue le 12 janvier 2010, Free Mobile s’est engagé à répondre à la forte demande de la population en faveur de l’Internet mobile et aux attentes des consommateurs, en proposant des services innovants, simples et accessibles.

Nous avons ouvert commercialement nos services de multimédia mobile depuis le 10 janvier 2012, avec une couverture en propre de plus de 27% de la population. Dans les zones qui ne sont pas encore couvertes par notre réseau, les appels sont acheminés sur le réseau d’Orange via notre accord d’itinérance.

Afin de répondre aux obligations de couverture de la population fixées par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), notamment 75% de couverture de la population en janvier 2015 et 90% en janvier 2018, nous projetons d’installer un relais de téléphonie mobile sur un immeuble sis au 46, boulevard Barbès 75018 PARIS géré par un bailleur privé, afin de développer et d’exploiter notre réseau 3G et 4G.

Pour assurer la couverture radio, ce projet nécessitera l’implantation de trois antennes relais émettant sur les bandes de fréquence 700/900/1800/2100/2600 MHz.

Malgré la récente baisse des valeurs limites d'exposition aux ondes électromagnétiques imposée par la Ville de Paris, le collectif de voisins ne s'en contente pas et estime que les procédures de contrôles et de mises en oeuvre doivent être revues et renforcées. 

Capture d’écran 2017-04-10 à 19.00.57.jpg

Nous ne prendrons pas position de façon très ferme et définitive, car le sujet est complexe. Nous sommes tous heureux d'avoir une connexion fluide et efficace pour nos portables. La 3G, la 4G, toujours plus, est-ce vraiment nécessaire ? Cela reste à approfondir, surtout si cela devait être au détriment de la santé des habitants. 

Sur la page Facebook Pas d'onde à Château rouge, vous pourrez lire les arguments du collectif et toutes les informations précises qu'il met à disposition, comme la déclaration préalable (qui a été accordée en janvier dernier) et le détail du recours administratif déposé fin mars.

Les Parisiens sont nombreux à contester l'implantation des antennes de téléphonie mobile sur leur immeuble, et dans le cas précis du 18e, il se trouve une autre adresse proche touchée par un projet similaire, c'est la rue Championnet, où un autre collectif s'est créé et vous invite à une réunion  le 20 avril, à 19h30, à la maison des Associations du 18e, 15 passage Ramey

paris,téléphonie-mobile,18e,bd-barbès

 

Commentaires

  • Il est malheureux que beaucoup de gens soient obnubilés par des problèmes qui n'existent pas! A croire qu'ils ont une vie si paisible qu'ils se cherchent des complications! Cette histoire est un autre mythe urbain dont se régalent les chasseurs de soucoupes volantes... Rien n'a jamais été prouvé en relation avec ces ondes et la Ville de Paris vient de rabaisser les taux pour faire plaisir a tout le monde. Alors fichez nous la paix avec ces combats contre des moulins a vent. Merci a Action Barbes de s'occuper de choses beaucoup plus urgentes et avec un impact avéré et ressenti par tout le monde sur la vie de tous les jours... Il faut évoluer! Nous sommes au XXIième siècle et la réception de portables a l’intérieur des immeubles est déjà très difficile au point que beaucoup de gens sont obligés d'aller dans la rue pour les utiliser. C'est aberrant! A croire qu'il y a des gens qui veulent faire reculer la société plutôt que de la faire avancer...

  • @chez
    Nous ne prenons pas position. Nous avons juste fait le choix de relayer en tant qu'association de quartier une information envoyée par des habitants. Chacun se fera son opinion.
    Elisabeth pdte d'Action Barbès

Écrire un commentaire

Optionnel