Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Situation dégradée à Barbès : une proposition d'action aux riverains

Nous avons publié ici ces dernières semaines plusieurs articles à propos de la situation très dégradée à Barbès : un article le 24 novembre, puis deux articles le 28 novembre, voir ici et .

Nous avons depuis fait le point avec les maires des 10e et 18e en présence de personnes vivant ou travaillant dans le quartier. De cette réunion, il est clairement ressorti que les mairies d'arrondissement sont désarmées devant un tel problème et que l'acteur principal est la préfecture de police de Paris. C'est d'ailleurs le sens de la lettre commune adressée par les deux maires au préfet de police et que nous avons publiée le 28 novembre. Marque aussi de la difficulté des maires d'arrondissement à gérer le problème, le voeu adopté en conseil d'arrondissement du 18e ce mois-ci.

Dans ce contexte, Action Barbès a également écrit au préfet de police et nous rendons aujourd'hui cette lettre publique.

paris,sauvette,marché-illicite

paris,sauvette,marché-illicite

Vous pouvez télécharger cette lettre en cliquant sur l'image

Mais nous pensons qu'il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. Nous avons préparé un modèle de lettre et nous vous proposons que chacun la télécharge, la complète avec son nom et son adresse, la signe et l'expédie au préfet de police. Peut-être l'accumulation de ces lettres sur le bureau du préfet aura-t-elle un impact. Voici cette lettre à télécharger en cliquant sur l'image : 

paris,sauvette,marché-illicite

 

Si vous envoyez cette lettre, merci de nous le signaler par un court courriel envoyé à action.barbes@gmail.com

 

Commentaires

  • Un grand merci ! Je le fais ce jour même.
    Bien à vous !

  • Três bonne initiative. Un grand merci. J'écrirai aussitôt. J'espère que beaucoup de riverains le feront également.

  • Merci pour votre action, je vais envoyer La lettre de ce pas. Mercredi soir, j'ai même été encerclée par un de ses groupes de vendeur de cigarettes une dizaine) sortie rue guy patin qui au départ me taquinaient et qui ensuite ont tenté de me voler mon téléphone lors de mon entrée dans le métro... a part un tweet a le prefecture, je n'ai rien signalé, C'en est presque venue une banalité...

  • J'écrirais et l'enverrai dès lundi.
    Merci!

  • j'envoie la lettre dès lundi et j'en parle à des commerçants que je connais.

  • J'ai déjà envoyé le courrier au Préfet dès samedi. Soyons nombreux à en faire autant. Tout en mesurant la difficulté du problème, et l'issue incertaine de cette action. Mais tout vaut mieux que le laisser-faire...

  • Sans oublier la prostitution : à l'abri des palissades des travaux sur le boulevard Barbès, le racolage est devenu actif.
    De plus, j'habite une copro dont le local poubelle est utilisé à des fins de prostitution (ça ne doit pas être la seule). Que faire ?

Écrire un commentaire

Optionnel