Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Promenade urbaine: premier bilan du CivicLab

L'équipe du Civic Lab, après un peu plus de trois mois de présence place de La Chapelle dans des locaux qui ont malheureusement brûlé lors d'un incendie il y a peu,  présentera une restitution des ateliers et rencontres initiés. Des membres d'Action Barbès ont souvent été présents lors des différents évènements proposés depuis septembre.

paris,paris 18e,paris 10e,civic lab,promenade urbaine

Ce sera jeudi 15 décembre à 19h30 au 28bd de la Chapelle en présence des maires des 10e et 18e.

Paris, paris 18e, paris 10e, civic lab, promenade urbaine

 

 

Commentaires

  • lls sont très sympas. Suis allé les voir avant l'incendie et leur ai demandé si on pouvait végétaliser les poteaux du metro aérien (peut être avec une plante verticale), mettre un peu d'espace de coworking et une boutique de vente de produits issus de l'agriculture urbaine, ils étaient trés ouverts.

  • Nous avons réfléchi depuis plusieurs années à la végétalisation du sous viaduc comme nous en avons trouvé des exemples dans de grandes villes étrangères. Mais il faut savoir qu'il faut l'aval de la RATP pour utiliser les structures du métro. Et quand on pense que nous demandons depuis des années la possibilité d'utiliser le viaduc et les grilles du métro pour des expositions , sans succès, c'est pas gagné. L'équipe du Civic Lab n'a sans doute pas pris en compte cette autorisation nécessaire.

  • Je découvre sur Wikipedia le nom de celle qui dirige la RATP. Apparemment, il s'agit d'Elizabeth Borne,
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_Borne
    C'est une femme, elle s'appelle Elizabeth, (deux points positifs), peut-être acceptera t-elle d'autoriser ce projet pilote dans notre quartier qui a besoin de cholorophylle ;-) ?

  • Suivant vos news régulièrement, je n'aurais manqué pour rien au monde la réunion publique d'hier.

    Quelle déception ! Le projet présenté par le Civic Lab / AAA était consternant de démagogie et d'imprécision.
    Il est en totale déconnection avec la réalité du terrain.

    J'ai été particulièrement choqué par le fait que le Civic Lab / AAA ait balayé d'un revers de main et avec une morgue sans pareille le diagnostic et le projet que vous portez à Action Barbes depuis des années en coordination avec l'APUR.

    Ayant exprimé ma déception et mes critiques au regard de la faiblesse de ce projet, j'ai été attaqué personnellement par le représentant de l'AAA, qui n'apprécie visiblement pas l'expression d'avis divergents.

    Un bien mauvais exemple de "démocratie participative".

    L'AAA est censé signifier Atelier d'Architecture Autogérée.
    Il me semble q'il s'agit surtout d'une Association Autocrate Autocentrée.

    Le projet de Promenade Urbaine est bien mal parti.

  • Il ne faut pas rester sur une mauvaise opinion à la suite du bilan de l'AAA. Eux-aussi sont peut-être un peu déçus... Déjà, d'avoir vu leur local parti en fumée. Puis, peut-être de n'avoir pas déchainé un enthousiasme délirant le temps qu'ils étaient sur place. Une présence trop parcimonieuse, trop espacée ? Mauvaise appréhension des populations que l'on croise à la sortie du métro, le matin, pressées, le soir, pressées et fatiguées. Le reste du temps, pas forcément intéressées par la participation citoyenne à un projet pour lequel une grande capacité d'imagination est nécessaire, dans les conditions actuelles.

    En effet, les embouteillages le soir, par exemple, (je ne les connais pas le matin, mais ils sont peut-être semblables...) ne laissent pas beaucoup de place à la promenade en l'état actuel des choses. Où passeraient des piétons ? Ceux qui sortent de la station de métro ont déjà du mal à se faufiler sur l'étroitesse des trottoirs, pour ne pas déborder sur la chaussée.
    Quelle continuité offre cette place dans le sens est-ouest . Aucune. La chaussée entre la déchetterie et la station de métro ne compte pas moins de 7 voies ! On aurait la place d'y faire un rond-point si le temps était encore à favoriser la voiture. Mais Anne Hidalgo nous dit bien que ces temps-là sont révolus, qu'on veut absolument ré-équilibrer la voirie en faveur du piéton et des circulations douces. Là, nous sommes au pied du mur.

    Donc, ne soyons pas trop pessimistes, nous n'avons pas beaucoup avancé au cours des six derniers mois, mais la mandature n'est pas finie, d'autres acteurs vont reprendre le dossier, le faire avancer, et nous y croyons plus fermement que jamais. Avanti !

Écrire un commentaire

Optionnel