Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Semaine Georges Brassens

    La note de lundi a provoqué le commentaire suivant qu'il nous parait utile de mettre en bonne place même s'il n'est pas très tendre ni très juste pour les habitants de notre arrondiossement

    Oui, venez salle Rossini et venez nombreux !


    "Il se passe en ce moment dans le neuvième un événement unique. Pour la première fois au monde, un spectacle retraçant l’INTEGRALE de l’œuvre d’un poète du XX° siècle, qui a mis en musique tant d’écrivains qui ont façonnés la langue française. Des techniciens, des bénévoles, et des artistes, des comédiens se sont investis dans une entreprise folle, faire revivre de façon originale et respectueuse, l’ami Georges Brassens.
    Or il faut bien le constater, les habitants du neuvième, gavés de conneries télévisuelles ne prennent même pas la peine de venir assister à un spectacle gratuit sans précédent. Braves gens, réveillez-vous ! pour remplir la salle Rossini, vous faut-il ......... un chanteur braillard, à peine capable de prononcer deux phrases sans faire trois fautes de français ? Il vous reste quand même jusqu’à dimanche pour prouver à ceux qui ont travaillé sans relâche depuis des mois pour mettre sur pieds ce qui fera date dans l’histoire du spectacle, que la reconnaissance du travail et de l’engagement est encore une valeur d’aujourd’hui. Vous pourrez dire à vos enfants : « j’y étais » Quelques noms de textes chantés par Brassens :
    Aragon, Théodore de Banville, Tristan Bernard, Corneille, Paul Fort, Victor Hugo, Francis Jammes, Lamartine, Musset, Hégésippe Moreau, Gustave Nadaud, Antoine Paul, Jean Richepin, François Villon. Beaucoup de ces auteurs ont vécu ou travaillé dans le neuvième. Brassens quand à lui a habité rue Pigalle au 18….
    Nazir Alcofribas"

  • Square Montholon

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_14.JPG

    Tout comme le square d’Anvers plus au Nord, le square Montholon a fait l’objet de travaux d’amélioration. Paris Neuvième est allé le revisiter pour vous.

    En ce milieu d’après-midi de samedi d’automne, le square est rempli d’enfants de tous âges. La grille de la rue La Fayette est fermée et on y accède par les côtés. La taille du square a permis l’aménagement de 3 aires de jeux :

    Une pour le très petits avec bac à sable à l’arrière

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_8.JPG

     

    Une pour les « moyens » avec différents équipements de jeu côté rue La Fayette

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_6.JPG

     

    Et une pour les grands, entourée d’une solide grille pour empêcher les ballons d’en sortir e protéger les visiteurs côté rue Mayran.

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_3.JPG

    Le terre-plein central ou trône la statue aux Catherinettes a été refait et planté d’une pelouse encore protégée par un grillage. De très nombreux bancs permettent aux passants de s’asseoir et de profiter de l’endroit. Côté rue Mayran, près du terrain de hand-ball, des SDF sont installés avec petit mobilier. Des carrés de fleurs sont prévus, certains déjà plantés, d’autres en attente. On a soigneusement préservé les grands arbres existants.

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_5.JPGmedium_Sq_Montholon_15.10.2006_1.JPG

     

     

     

     

     

     

    medium_Sq_Montholon_15.10.2006_7.JPGmedium_Sq_Montholon_15.10.2006_12.JPG

     

     

     

     

     

     

    Etant un des rares squares de l’arrondissement, il est très fréquenté et il semble que les enfants s’y plaisent. L’ancienne version du square souffrait d’un inconvénient majeur : le sol en terre devenait très boueux par temps de pluie. La Mairie garantit que le problème a été vu et traité et que les nouvelles pelouses font faire l’objet d’un soin attentif. Il n’en demeure pas moins que, comme pour le square d’Anvers, les allées restent en terre recouverte d’un petit gravillon et de sable et qu’on se demande ce que cela va donner avec la pluie.

     

  • Votation citoyenne

    medium_logo_votation.2.gif

     

    La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) organisait du 16 au 22 Octobre la 3ème édition de la « votation citoyenne » en faveur du vote des résidents étrangers non communautaires (Union Européenne) aux élections locales.

    Tout comme en décembre dernier, le 9ème a participé à cette initiative avec des urnes installées pendant toute la période en Mairie, au centre Valeyre le mercredi 18, au marché d’Anvers le vendredi 20, rue des Martyrs le dimanche 22.

    Les résultats pour notre arrondissement sont les suivants :

    • Votants : 732
    • Exprimés : 723
    • Nuls : 9
    • Oui : 617 soit 85.33% des exprimés
    • Non : 106 soit 14.67% des exprimés

     

    Commentaires : avec 148 votants en mois par rapport à décembre, la mobilisation n’était pas au rendez vous. Par contre, passant de 69.77% à 85.33%, le vote oui gagne du terrain. N’en tirons pas de conclusions trop hâtives. Ce type de consultation pose clairement des problèmes. Son seul mérite est probablement de poser la question du vote des étrangers non européens aux élections locales, sujet qui sera sans doute traité au cours des campagnes électorales de 2007.

     

    Nous publierons demain les résultats globaux donnés par la LDH.

     

  • Semaine anniversaire Georges Brassens


    Hommage à G. Brassens
    Vidéo envoyée par ParisNeuvieme
    Il y a exactement 85 ans naissait Georges Brassens. Il y a exactement 20 ans, celui-ci nous quittait.
    Pour lui rendre hommage, une semaine de chansons est organisée salle Rossini à la Mairie du 9ème du 22 au 29 octobre. L’intégrale des chansons composées par Georges Brassens y sera donnée par différents artistes et dans l’ordre chronologique de leur création. Voir également les infos sur le site web de la Mairie.
    Le coup d’envoi a été donné hier soir et tous les soirs de la semaine à 20h, le spectacle continue.
     
    A noter que des commerçants du quartier se sont associés à l’initiative :
    • Le Select – 37 rue des Martyrs – lundi 23 octobre à 21h
    • Le Bistrot Blanc – 52 rue Blanche – mardi 24 octobre à 21h – jeudi 26 à 21h et samedi 28 à 21h
    • Le Colimaçon – 32 rue de Rochechouart – mercredi 25 à 21h
    Témoignage d'un spectateur : "J'ai été époustouflé par la prestation d'un trio de jazz manouche Jeff Pouquié (guitare), Gilles Quétin (guitare), Anne Gouraud une contrebassiste éblouissante éblouissante, ils ont été rejoints par un saxophoniste talentueux Dante Feijoo. Un dialogue étrange dans le style Beebop entre la basse et le saxo a fait passer des frissons dans l'assistance."
     
    Clôture salle Rossini le dimanche 29 octobre à 18h. L’entrée est libre ! Venez nombreux.
    medium_G._Brassens.jpg
     

  • Le Figaro

    medium_Le_Figaro.jpg

    Après avoir été installé au Rond Point des Champs Elysées puis rue du Louvre, Le Figaro désormais propriété du Groupe Dassault est revenu s’installer boulevard Haussmann dans notre 9ème. L’historien Bernard Vassor nous propose un article intéressant relatant les débuts de ce journal : à lire en cliquant ICI

  • Carrefour La Bruyère / La Rochefoucauld

    Les embarras de circulation sur les grands axes à Paris ont des répercussions au cœur même des petites rues. C’est le cas de la rue La Bruyère qui voit son trafic automobile en nette augmentation car elle est désormais utilisée comme artère de délestage du boulevard de Rochechouart passablement encombré depuis la réalisation des « espace civilisés ». Pour preuve la carte des accidents établie par la Préfecture de Police qui classe, pour le 9ème, le carrefour La Bruyère / Pigalle comme l’un des 5 plus dangereux.

    medium_La_Bruyere_Pigalle_3.JPG

    Croissement des rues La Bruyère et Pigalle

    Ce seul carrefour n’est pas uniquement en cause puisque des incidents ont eu lieu aussi au croisement La Bruyère / La Rochefoucauld, bon nombre de voitures circulant rue La Bruyère ne respectant pas la priorité à droite pour celles montant vers Pigalle par la rue de la Rochefoucauld. La Mairie du 9ème, consciente du problème, a donc décidé d’installer des feux rouges à ces deux croissements mais cette solution ne satisfait pas les habitants, certains qu’ils sont que l’installation d’un feu rouge entrainera des nuisances supplémentaires, de bruit et de pollution.

    medium_La_bruyere_La_Rochefoucaud_1.JPG

    Croissement des rues La Bruyère et de La Rochefoucauld

     

    Dans une lettre-pétition envoyée au Maire  et signée par 44 personnes, ils préconisent le changement de sens de la circulation rue de la Rochefoucauld pour le tronçon La Bruyère / Aumale (Nord-Sud alors qu’il est aujourd’hui Sud-Nord) sans installation d’un feu rouge. Il semble que la Mairie ait reçu cette proposition d’une oreille attentive mais que modifier le projet initial soit plus compliqué que prévu. Si on y ajoute que dans un rapport récent, les pompiers ont estimé que la rue de La Rochefoucauld n’est pas aux normes d’accès et qu’il conviendrait de la réorganiser en supprimant des places de stationnement, on voit que trouver une solution au problème est complexe. Interrogé la semaine dernière sur la question, le Maire du 9ème n’a pas donné de réponse définitive dans l’attente qu’il reste des avis de la Préfecture de Police. Les habitants eux sont très motivés et ne veulent à aucun prix de l’installation d’un feu rouge. Pour se faire entendre, ils envisagent une petite manifestation au cours du week-end prochain avec banderoles et lâché de ballons.

    medium_La_bruyere_Pigalle_2.JPG

    Au carrefour La Bruyère / Pigalle, il semble que les travaux d'installation d'un feu rouge soient arrêtés.

     

    A suivre donc.

  • Citoyenneté urbaine

    La RATP a intégré le phénomène blog dans sa communication, aussi Paris Neuvième à t-il reçu comme certainement pas mal de blogs citoyens un courriel de la Régie annonçant le lancement de sa campagne « Objectif Respect » qui débute aujourd’hui.

    medium_Objectif_Respect4.jpg

     

    Il s’agit de « promouvoir la civilité et le respect mutuel dans les transports publics. A partir du 16 octobre, tous les franciliens – dont les visiteurs et les contributeurs de votre blog ou site  font partie -  sont invités à venir exprimer leur point de vue et à émettre leurs suggestions sur le site informatif et participatif de la RATP : www.objectif-respect.org. » dit la RATP.

     

    Comme l’idée n’est pas mauvaise, nous vous retransmettons l’information.

  • Conseil Lorette Martyrs Paris 9ème


    Conseil Lorette Martyrs Paris 9ème
    Vidéo envoyée par ParisNeuvieme
    Le Conseil de quartier Lorette Martyrs s'est tenu mardi 10 octobre à l'école de la rue Clauzel. Interview du Maire du 9ème et d'une habitante.

  • Conseils de quartier

    medium_conseils_de_quartirer.pngCe soir s’ouvre la saison 2006/2007 des Conseils de quartier dans le 9ème avec la réunion du Conseil Lorette Martyrs – voir le programme des réunions sur le site de la Mairie du 9ème.

    Les collectifs d’animation ont été renouvelés en septembre et des réunions préparatoires ont eu lieu, soit séparément - une par collectif - soit tous ensemble le 3 octobre dernier. La réunion du 3 a été particulièrement importante puisque Christophe Moreau, Secrétaire Général de la Mairie du 9ème, y a présenté le fonctionnement budgétaire des quartiers.

    Au cours de cette même réunion, Paris Neuvième qui y avait été invité, a proposé à chaque collectif de quartier d’utiliser le blog de l’arrondissement pour communiquer avec les habitants du 9ème. Indépendant, Paris Neuvième souhaite offrir un espace de communication aux Conseils de quartier en toute liberté. Les collectifs vont réfléchir à cette proposition.

    Il convient de noter que le Maire de l’arrondissement, Jacques Bravo, a décidé de participer à tous les Conseils qui se tiendront en Octobre / Novembre pour répondre aux nombreuses questions des habitants.

    Tout ce qui concerne la vie des Conseils de quartier est géré à la Mairie par Candy Dubois. Cette jeune femme titulaire d’un DEA de Sociologue politique, est arrivée dans le 9ème en juillet dernier après un passage à l’AFEV (Association Fondation Etudiante pour la Ville). Elle est en charge de toute l’organisation des réunions, de la nécessaire coordination avec les collectifs d’animation, des compte rendus de réunions, du suivi des projets, etc. … Détachée de la Direction Décentralisation  / Mission Démocratie Locale, elle assure bien évidemment l’interface avec les élus référant des quartiers. Candy ne connaissait pas notre arrondissement avant d’y travailler. Elle a donc passé une bonne partie de l’été à sillonner le 9ème pour mieux le connaître. Elle a été frappée par la disparité des sujets abordés par les Conseils, de l’importance accordée par ceux-ci aux travaux de voirie mais aussi par le souhait des habitants de tisser des liens de proximité. Elle souhaite être non seulement une aide dans le bon déroulement de la vie des Conseils, mais aussi une force de proposition. Elle maitrise aujourd’hui bien son sujet et attend avec impatience les premières réunions.

  • La Ligue des Droits de l’Homme dans le 9ème

    medium_Ligue_des_Droits_de_l_Homme.jpgNée de l’affaire Dreyfus en 1898, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) est une vieille dame mais demeure très active. Brigitte Dalesky en est la trésorière pour la petite section du 9ème arrondissement. Ouverte, souriante, cette habitante du quartier de la rue des Martyrs depuis près de 60 ans a adhéré à la Ligue en 1978 et son dynamisme reste intact depuis cette date. Avec ses 30 membres, la section du 9ème de la LDH est de taille modeste. Ses adhérents, pas tous actifs, se réunissent chaque mois au centre culturel arménien de la rue Richer sous la houlette de son Président de section, Rémi Roy, pour y échanger idées et propositions sur les sujets du moment : immigration, violence, prisons, etc. …

    La section de notre arrondissement s’est engagée dans pas mal d’actions directement liées à la vie du 9ème. Que ce soit une assistance bienveillante aux grévistes de la faim dans les locaux de l’UNICEF rue Saint Lazare au printemps 2005 à la votation citoyenne organisée en Décembre 2005 dans tout Paris pour soutenir l’idée du vote des étrangers non communautaires aux élections locales en passant par la manifestation organisée en Juin 2005 suite à l’assassinat de la rue Chaptal, la LDH était là. Aujourd’hui, la section suit avec attention la question nationale de l’immigration dite « choisie » mais aussi est très active dans le « réseau éducation sans frontière » pour le parrainage des enfants sans papier scolarisés dans le 9ème. Par ailleurs, elle participera du 16 au 22 octobre prochain à la nouvelle votation citoyenne toujours pour soutenir le vote des étrangers non communautaires aux élections locales.

    Membre du CICA de l’arrondissement, désormais domiciliée à la Maison des Associations du 9ème et participant chaque année au forum des associations,  la section y est bien implantée. Brigitte Dalesky n’a qu’un regret, celui de voir les adhérents de la Ligue passant trop vite à son goût d’un sujet à l’autre sans vraiment l’approfondir. Elle reconnaît un changement important de comportement par rapport aux années 70 / 80. Mais cela n’altère en rien sa volonté de continuer son action.