Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

épave

  • 24h pour enlever l'épave du 147 boulevard de Magenta

    Oui, 24 heures si l'on compte à partir du moment où nous en avons fait la demande auprès du commissariat du 10e arrondissement par message électronique. 

    Un de nos adhérents, qui habite dans un immeuble du Magenta, voyait de sa fenêtre cette petite voiture grise (voir photo ci-dessous), à la vitre brisée, garée sur un lincoln — c'est le nom qu'on donne aux places de stationnement empiétant sur le trottoir —, depuis plusieurs semaines malgré ses signalements. Les emplacements ne sont pas si nombreux sur le Magenta pour qu'on laisse les épaves squatter l'espace. Il a donc profité de ce qu'il réglait sa cotisation d'adhérent à notre association (^_^) pour nous en informer. 

    magenta, paris, commissariat, enlèvement épave
    épave face au 147 boulevard de Magenta

    Une bonne idée. Le commissaire du 10e prête toujours une oreille attentive à nos requêtes. Nous le savons et n'abusons pas. Cette fois encore la réponse ne s'est pas fait attendre. Jugez-en. 

    Nous avons écrit mardi 12 janvier à 17h32 au commissaire Minicoli et nous recevions cette réponse le 13 janvier à 16h02 !  

    Capture d’écran 2015-01-13 à 16.32.48.jpg

    Deux mots : rapidité, efficacité. Merci !

     

     

  • Un bravo pour l'efficacité du commissaire du 18e

    Image 1.jpg

    Comme nous, vous avez vu pendant des mois cette camionnette blanche taguée, abandonnée, visiblement, le long de la station de métro Barbès-Rochechouard. Malgré des signalements répétés auprès des interlocuteurs habituels de la mairie du 10e, rien n'y faisait. Ancrée, et bien ancrée, elle ne bougeait pas. 

    Alors que nous le savions pertinemment — la voirie et la gestion du terre plein du boulevard de La Chapelle sont sous la responsabilité des autorités du 18e — pourquoi ne nous sommes-nous pas tournés vers le 18e tout de suite ? Mystère. Pourtant les enlèvements récents opérés par la préfecture sur le pont au-dessus des voies de la gare de Nord a provoqué chez nous un sursaut de lucidité. 

    Image_2.jpg

    Plusieurs véhicules d'enlèvement, de chaque côté du viaduc, un grand coup de balai qui a du en surprendre plus d'un ! Profitant de l'occasion, nous avons adressé un nouveau signalement au commissaire central du 18e qui a été suivi dans un délai record par l'enlèvement de la camionnette blanche. Une fois n'est pas coutume : bravo, Monsieur le commissaire Bouard, et merci de votre efficacité.