Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Commission Propreté du 18e

La dernière Commission propreté du 18e arrondissement s'est tenue le 12 avril dernier à la mairie d'arrondissement sous la houlette de Gilles Ménèdes, adjoint à la propreté. Action Barbès était présente en tant que représentante du Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge. Différents points ont été abordés lors de cette réunion.
 

Dal_3jyWAAEylhR.jpg

 
Tout d'abord, il a été question des prochaines opérations de nettoiement et de sensibilisation des habitants à la propreté, déployées sur des secteurs dont les contours ont été précisés à cette occasion. Concernant les quartiers qui nous intéressent, une opération se déroulera du 28 mai au 1er juin sur le secteur Marx Dormoy-Philippe de Girard. Nous avons proposé d'y inclure le passage Ruelle et la cité de la Chapelle. Une seconde opération aura lieu du 11 au 15 juin sur le secteur Château Rouge-Barbès (de Château Rouge à Ordener). Nous avons ici demandé d'y inclure les rues de Suez et de Panama, la rue d'Oran (entre la rue des Poissonniers et la rue Léon) et la rue Pierre Budin; nos propositions sur ces deux secteurs ont été acceptées.
 
La représentante du Conseil de quartier de La Chapelle a évoqué le problème récurrent des nombreux déchets alimentaires abandonnés sur les trottoirs de la rue Philippe de Girard après les distributions alimentaires par des collectifs d'aide aux réfugiés. Gilles Ménèdes a rappelé que ces distributions n'étant pas autorisées, il est difficile de négocier le nettoiement des lieux de distribution comme cela se fait habituellement avec d'autres collectifs et associations caritatives.
 
À propos des sanctions à l'encontre des contrevenants, la DPSP dresse actuellement entre 300 et 500 procès-verbaux par semaine sur le 18e arrondissement. Nous avons redemandé à connaître les statistiques détaillées sur la nature de comportement sanctionné (jet de mégot, déchet, miction...) et par localisation. "Un travail doit être mené en ce sens" a répondu la mairie. Il nous semble avoir déjà entendu cette réponse.
 
Parmi les annonces, retenons la journée de "Grand nettoyage" (anciennement "Paris fais-toi belle") qui se déroulera cette année le 9 juin et l'arrivée à la DPE du 18e de nouveaux matériels : 
- une débroussailleuse électrique
- deux souffleuses électriques
- un aspirateur à feuilles autotracté
- un micro-aspirateur électrique portatif
 
Par ailleurs, la ville de Paris a commandé une nouvelle (énième...) campagne de publicité sur la propreté. Etonnement de notre part car nous avons bien gardé en tête la promesse faite en juillet 2017 par Anne Hidalgo de cesser ces campagnes publicitaires qu'elle qualifiait alors de coûteuses et inefficaces. Nous en avons profité pour demander s'il était possible de connaître le montant alloué à l'agence BVA par la ville de Paris pour l'enquête sur la propreté à Château Rouge (voir notre article du 5 avril). La transparence devrait aller de soi.
Enfin, nous avons tenté de savoir si on avait retrouvé le mystérieux donneur d'ordre pour la pose des fameux potelets de la rue Myrha et si la dépose de ce dispositif était prévue prochainement. Là encore, la réponse se fait attendre...
 

Commentaires

  • Bref, après quatre années de mandature, on en est encore à organiser des réunions pour étudier la situation ...On se moque de nous. Que ce soit à la mairie du XVIII° ou à l'hôtel de ville, nous avons affaire à des incapables qui masquent leur incompétence par des gesticulations pitoyables.

  • une fois de plus, une réunion pour rien...il ne faut plus aller à ces réunions..ne cautionnez pas cela...les rues sont toujours aussi sales, voire de plus en plus..(cf boulevard la chapelle)!!! Comme dit JPD, ce sont des gesticulations pitoyables (comme le plan sécurité bien entendu). Please boycotté ces réunions ...

  • SVP, arrêtons la communication, cela ne sert à rien. On en a marre d'être pris pour des gogos. Encourageons la création d'entreprise, la plantation d'arbre dans les zones denses, et cela ira beaucoup mieux. Vous verrez que le climat global sera bien meilleur et chacun fera attention.

  • Au fait, on en est où de la promenade urbaine ? Pourquoi sa mise en place prend-t-elle autant de temps ? Savez vous enfin si il est envisagé d'élargir le square Louise Marcillac? Merci !

  • Je profite d'avoir un peu de temps pour poser une question à nos élus, Monsieur Lejoindre ou Monsieur Brossat par exemple. Comment se fait-il qu'aucun arbre n'est planté depuis cinquante rue Marx Dormoy (c'est dans le 18ième), qui se distingue à Paris par son bruit et sa pollution ?

    Pourquoi lorsque vous détruisez pour reconstruire un gigantesque logement social, comme à côté du 38 rue Marx Dormoy vous ne pensiez pas 1) à l'accession sociale à la propriété (qui permettrait à des classes moyennes de rester dans Paris), 2) à planter au moins un ou deux arbres devant (vous en avez largement la place).

    Merci pour votre réponse: nos poumons, dont ceux de mon fils, asthmatique faut-il le rappeler, en ont marre de cette injustice territoriale.

    PS: merci à Action Barbès pour votre dévouement pour le quartier. Et bravo aussi à Vergers Urbains qui se battent contre un urbanisme dense et invivable.
    http://vergersurbains.org/

  • @gogreen la prochaine réunion PU devrait avoir lieu le 15 mai à 19h à la mairie du 18e. Nous n'avons rien de plus pour le moment.

  • @Elisabeth Merci beaucoup et très bonne journée à vous

Écrire un commentaire

Optionnel