Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plan propreté 2017 dans le 10e: du mieux?

Comme en témoigne la photo ci-dessous, la réunion de présentation du plan de Propreté 2017 dans le 10e n'a pas attiré les foules, ce qui n'a pas manqué d'interpeller le maire Rémi Féraud. La communication a t-elle été suffisante ou encore les habitants, découragés par une situation qui n'évolue guère, ont-ils préféré rester chez eux? Nous ne le saurons pas.

paris 10e,paris,dpe,brigade des incivilités,plan propreté,tri sélectif,verbalisation

C'est Jean-Paul Badaud, responsable Propreté des 9e et 10e arrondissements, qui a présenté un long document détaillé de diagnostics et d'actions en présence d'Elise Fajgeles, adjointe chargée de la propreté. Nous ne ferons pas un résumé exhaustif de la présentation qui serait fastidieux.

Quelques chiffres

On note une évolution positive du tri sélectif puisque la collecte du verre et des multi-matériaux (poubelle jaune) a augmenté d'un peu plus de 3%. De même, il y a beaucoup plus de demandes de ramassage d'encombrants même si des lieux de dépôts sauvages persistent. Pour ces derniers, ils sont bien identifiés et les agents passent aussi souvent que possible. Dans notre quartier, celui du haut du faubourg Poissonnière est connu. Il faut savoir que le 10e est un des arrondissements le plus graffité et dans ce domaine pas d'amélioration.

Le diagnostic

Les actions de nettoiement ne sont pas identiques selon les secteurs. Elles vont de "normales à intensives", le minimum étant de 7 balayages et d'un lavage par semaine. Dans le secteur du boulevard de la Chapelle- Lariboisière on applique le "nettoyage renforcé" (9 à 10 balayages) et sur le boulevard de Magenta et gare du Nord le nettoyage intensif (plus de 10) et 2 à 3 lavages pour l'ensemble.

Les actions générales

Comme dans le Plan Propreté précédent, on retrouve comme cibles principales : la lutte contre  les incivilités, les dépôts sauvages (on notera que le haut du Fg Poissonnière est bien identifié à ce titre), les mégots et les épanchements d'urine. Trois nouvelles sanisettes seront implantées et une nouvelle génération devrait être expérimentée prochainement mais nous n'avons pas pu la voir.

Jean-Paul Bidaud a rappelé les différents outils actuels pour lutter contre les dépôts sauvages à savoir l'application pour smartphone "Dans ma rue", l'enlèvement des encombrants avec prise de rendez-vous, une collecte solidaire qui a lieu tous les 2 mois et le Tri-Mobile qui commence à se mettre en place.

paris 10e,paris,dpe,brigade des incivilités,plan propreté,tri sélectif,verbalisation

Les actions localisées

Certains quartiers sont ciblés particulièrement pour des actions spécifiques comme le canal Saint Martin, le bas de la rue du Faubourg Saint-Denis et le secteur des gares du Nord et de l'Est. Pour la gare du Nord, un protocole (bien nécessaire) avec la SNCF est en place. Des actions sont aussi menées dans le secteur de la salle de consommation à moindre risque. Gare de l'Est, des nettoyages approfondis sont prévus pour le fameux escalier, qui descend de la rue d'Alsace. Du 15 juin au 15 septembre, des équipes sont à l'oeuvre de 15h48 (on notera la précision!) à 23h30.

Echanges avec la salle

Des échanges ont eu lieu ensuite avec les élus et les quelques habitants présents. Action Barbès est intervenue sur plusieurs points. Tout d'abord, sur les mégots. Il existe 1152 corbeilles de rue sur l'arrondissement qui présentent un éteignoir. Vous les connaissez, il s'agit du modèle Bagatelle.

paris 10e,paris,dpe,brigade des incivilités,plan propreté,tri sélectif,verbalisation

Nous avons déjà fait des observations sur cette nouvelle génération de poubelle qui pose problème notamment avec le sac plastique tenu par un élastique. Quant à l'éteignoir, les fumeurs parisiens respectueux de l'environnement le connaissent et l'utilisent mais les autres ? Il est bien peu visible.

Voici un exemple de poubelle vue dans la région du lac de Côme en Italie qui est plus parlant.

paris 10e,paris,dpe,brigade des incivilités,plan propreté,tri sélectif,verbalisation

La sensibilisation n'est faite que pour les bars et restaurants et les immeubles de bureau (40 par an). Très insuffisant. Nous avons demandé que des agents passent chez les commerçants du haut du boulevard de Magenta car beaucoup jettent leurs mégots sur les pieds d'arbres. Nous avons également retenu dans la présentation de la DPE cette phrase au sujet de l'affichage sauvage: "On peut facturer le coût de l'enlèvement lorsque l'afficheur est identifiable". Ce qui est fréquemment le cas. Sans citer de marques, nous sommes revenus sur l'affichage des campagnes électorales où l'on a pu constater que tous les partis politiques étaient à mettre dans le même sac ! La Ville a-t-elle la volonté de faire payer les responsables en ce qui concerne les afficheurs identifiables ?

L'association Demain La Chapelle a signalé un boulevard de la Chapelle peu nettoyé et de nombreux dépôts de gravats provenant de nouveaux commerçants en pleine installation. Elle a déploré par ailleurs le manque d'information sur la DPSP auprès des habitants.

La liste des points évoqués serait longue et ennuyeuse, nous ne citerons encore que les problèmes récurrents comme la présence de rats, de celle des pigeons porte Saint-Denis. Les habitants présents ont demandé plus d'informations avec des affiches traduites en plusieurs langues et surtout le recours à la verbalisation !

Le plan de propreté est modifiable a conclu J.P. Bidaud et il ne faut donc pas hésiter à faire des signalements. On attend la mise en place de la brigade de lutte contre les incivilités qui a pris du retard et qui est annoncée pour la rentrée. Une dernière annonce de Rémi Féraud qui n'a pas manqué de nous interpeller "Il faudra qu'on refasse les pieds d'arbres du boulevard de Magenta qui ont été mal faits". Mais le maire n'a pas précisé quand...

Pour connaitre l'intégralité de la présentation qui est fort longue, vous pourrez bientôt consulter le site de la mairie du 10e, et en attendant cliquer ici pour le télécharger.

 

Commentaires

  • Je m'étonne de ne voir nulle part évoqué deux sources majeurs des déchets visibles sur nos trottoirs :
    - les conteneurs (verts et jaunes) couvercle ouvert qui débordent et entrainent la chute de déchets sur le trottoir lorsqu'ils sont manipulés par les agents de la ville (qui n'ont visiblement ni le temps ni la consigne de les ramasser) ou par le vent.
    - les pubs déposées sur les pare-brises qui finissent le plus souvent par terre

  • @Manuel Oui sans doute est-ce une source non négligeable des cochonneries (j'aime bien ce terme, il est plus parlant que déchet... ) que l'on retrouve un peu partout. Mais il faut insister sur le fait que si les conteneurs verts ou jaunes étaient sortis sur le trottoir juste avant le passage de la benne, ils ne seraient pas fouillés de fond en comble avec des restes éparpillés aux abords. C'était le job des concierges et gardiens d'immeuble, mais les nouveaux copropriétaires, pressés de faire des économies — ce que l'on peut comprendre au demeurant — ont vendu les loges et confier le nettoyage et la sortie des poubelles à des entreprises extérieures, qui sortent et rentrent les poubelles plus ou moins aux bonnes heures. Plus de rigueur de ce côté-là ne nuirait pas à l'espace public.
    Reste tout ce qui tombe du camion ou de la poubelle au moment de la collecte.... ici aussi plus de rigueur peut-être, des consignes mieux données et mieux suivies ??
    La "belle Andalouse" a beau s'insurger contre la malpropreté de Paris, fustiger les citoyens peu impliqués dans la qualité de l'environnement, on n'est pas sorti de l'auberge.... (espagnole ? )

  • Jean-Paul Bidaud a rappelé les différents outils actuels pour lutter contre les dépôts sauvages à savoir l'application pour smartphone "Dans ma rue".....
    .... et bien cette application part d'une bonne intention mais les réponses ne sont pas de tout à la hauteur voir inexistantes ou inefficaces. J'ai pris connaissance de cette application via votre blog et j'ai signalé au moins une dizaine de désordres autour de place charbonnière. Aucun suivi a été fait et aucune prise en charge a été constaté. Les désordres ont disparu de l'application sans être traitées de quoi décourager toute participation citoyenne dans cette démarche. Plus récemment J'ai essayé quand même de persister en signaler d'autres désordres ... impossible !! Une message d'erreur s'affiche . Il y énormément de progrès à faire sur cette application.

  • Ne cherchons pas...les gens sont découragé par tout ça..c'est normal car si c'est comme dans le 18 éme au niveau du métro Barbés c'est en ce moment une déchèterie à ciel ouvert organisée et entretenue par des trafiquants qui y trouvent leur compte pour planquer leurs clopes...plus de flics depuis le ramadan, le chaos revenu ...2jeunes en bas de chez moi qui se préparent à une soirée vol à la tire des voitures s arrêtant au feu rouge avec les fenêtres ouvertes...comme hier, comme il y a une semaine, comme il y a 1 an etc..etc...alors oui les gens ne viendront plus aux réunions qui ne servent à rien car rien ne change!!!!!!!!!! Malgrès des plans sécurité annoncés comme hors normes...mais qui ne servant à rien s'arrêteront bien entendu...les autorités sont des gens stupides qui se moquent de nous en nous lançant des bouts de gras de quoi éveiller le temps d'une journée ou d'un mois, nos Endorphines...ça y est un vol à la tire à réussi, les deux jeunes ne courent même plus pour se sauver et la femme hurle en pleurant... Les trafiquants et commerçants du coin en rigolent. Voilà la réalité de notre quartier. Il faut le crier haut et fort autour de nous pour dissuader quiconque de venir s'installer ici à BARBÈS qui s'enfonce dans le quart monde, la violence et l'insalubrité généralisée...pendant ce temps là les problèmes ne sont pas diluées dans le reste de Paris. Bravo tout de même à l'abnégation d'action Barbès qui a permis notamment LE LOUXOR et la BRAEESERIE...brasserie qui se meurt déjà avec des salles de plus en plus désertes...mercredi à minuit nous étions 5 dans toute la brasserie....nous étions des centaines Metro Jaurès...cette Brasserie fermera c'est sûre..je ne lui laisse pas 2 ans, on en fait tous le constat avec nos amis du coin.
    Bref, fuyez Barbès...

  • Franchement, les maires du 10ième, 19ième et du 18ième, les personnes qui ont encore du bon sens au conseil municipal, ou encore Monsieur Neyreneuf, cela vous dit de prendre un verre dans le quartier? Et j'ai une question toute simple à vous poser: alors qu'un double immeuble va être détruit à côté du 38 rue Marx Dormoy, est ce possible de planter deux ou trois, voir quatre soyons fous, arbres? Est-on obligé d'y installer un - immense - building qui va encore densifier le quartier, et un building moche qui plus est, car ne s'intégrant pas du tout dans cette rue comme vous avez prévu de le faire ? Vous avez aspiré de l'air dans le quartier ? Vous voulez voir l'état de nos poumons ?

  • Quand je lis cet article - ou plutôt le bilan fait par les responsables de la mairie du 10ème - j’ai l’impression que tout le monde est satisfait et que la mairie du 10ème ne peut pas faire plus. C’est un véritable satisfecit ! C’est totalement faux et l’état sanitaire des quartiers les plus sensibles ne fait que de se dégrader : gare du nord, gare de l'est notamment.
    Après avoir écrit à plusieurs reprises depuis 2016 à la mairie du 10ème concernant l’état de la rue Saint Quentin / La Fayette , je constate que rien ne change.
    Habitant à l’angle de la rue La Fayette et de la rue Saint Quentin depuis 2013, nous constatons depuis notre installation dans ce quartier une dégradation continuelle des espaces publics. Cela est particulièrement marquant pour le tronçon de rue se situant rue Saint Quentin entre la rue La Fayette et le Boulevard Magenta. Les déchets s’accumulent régulièrement pour rester plusieurs jours de suite sans être enlevés : c’est le cas en ce moment depuis le 7 juillet 2017 (nous sommes le 10/07) une montagne de détritus est sur le trottoir devant la crèche Kangourou.
    De plus dans cette zone juste devant la crèche Kangourou et l’opticien Optic 2000 des hommes viennent régulièrement – tout au long de la journée et de la nuit - s’alcooliser et uriner sur le trottoir qui est devenu une véritable pissotière. L’odeur y est repoussante toute la journée et il est très difficile de passer dans cette rue avec des enfants : urine, alcool, nourritures, crachats, déchets jonchent les trottoirs … Vous conviendrez qu’il est assez désagréable de marcher dans l’urine avant d’arriver chez soi. Sans parler de l’état de la devanture de la crèche Kangourou qui accueille les enfants et leurs familles dans une odeur digne d’un pays en voie de développement.
    Je constate cependant que dans votre plan de propreté du 10ème de 2017 ce tronçon de la rue Saint Quentin est encore classé en zone ‘‘Soutenue’’ alors que toutes les rues aux alentours sont classées en zone ‘‘Intensive’’ !!!
    De plus, vous le savez, cet endroit est le passage de nombreux touristes sortant ou allant à la gare du nord / ou gare de l’est. Nous offrons une image vraiment déplorable de notre arrondissement.
    Il est pourtant assez simple de remédier à cette situation.
    Ce qui a été proposé à nos élus sans action donnée : ‘’Lieu hautement dégradé, il est regrettable de constater que la rue Saint Quentin ne soit pas nettoyée chaque jour par les services de la ville. Compte tenu de l’état de délabrement de cette rue, je vous remercie de mettre en place dès à présent chaque jour un nettoyage poussé de cette rue en y faisant passer systématiquement les camions de nettoyage avec de l’eau et des produits désinfectants. Ce nettoyage quotidien permettra sans doute de favoriser un retour à la normale de ce quartier qui semble être jusqu’à présent inexistant sur les cartes de vos parcours de nettoyage. Il est certain qu’un passage hebdomadaire ou tous les deux jours ne suffira pas compte tenu de la quantité d’actes d’incivilité s’y produisant.’’
    Cette une lutte sans fin et il est assez triste de voir le manque de considération de la mairie du 10ème pour ses habitants.

Écrire un commentaire

Optionnel