Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les services de la Ville étudient les projets de budget participatif

Les services de la Ville en l'occurence... il doit s'agir de la direction de la voirie et des déplacements (DVD), celle des espaces verts (DEVE), tous les services qui ont à voir avec l'éclairage de l'église Saint-Bernard et la mise au vert de la rue Richomme. Oui, il s'agit bien de ces deux projets dont nous vous avons déjà parlé ici et que nous avions soutenus.

Nous avons reçu récemment ce bref message via notre adhérent : 

Merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.

Nous souhaitons vous informer que le projet « Éclairage de l'église Saint-Bernard de la Chapelle » a été transmis aux services techniques de la Ville de Paris, pour étude de faisabilité et chiffrage financier.

L’Equipe Budget Participatif de la Ville de Paris

Voyons de plus près, pour nous les remettre en mémoire. 

paris,18e,budget-participatif,église-saint-bernard,rue-richomme

Et il y a quelques jours, précisément le 14 avril, un message similaire se référait à la rue Richomme. 

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.

Nous souhaitons vous informer que le projet « Une rue-jardin Richomme » a été transmis aux services techniques de la Ville de Paris, pour étude de faisabilité et chiffrage financier.

L’Equipe Budget Participatif de la Ville de Paris

 

paris,18e,budget-participatif,église-saint-bernard,rue-richomme

Il ne faut pas s'y tromper, ces projets que nous avons soutenus, déjà l'an passé, sont de bons projets, aux yeux de la Ville puisqu'ils sont retenus, puis transmis aux services techniques qui vont les chiffrer. Mais ils ne sont pas encore plébiscités par les Parisiens. C'est là que vous interviendrez si vous voulez les voir mettre en oeuvre, être réalisés. Nous vous le rappellerons en temps et en heure. Sachez toutefois et notamment pour le projet de rue-jardin, que les parents d'élèves des écoles situées dans la rue Richomme avaient été très déçus que le projet soit repoussé. A eux de faire ce qu'il faut pour mobiliser, d'en parler à l'école, éventuellement de faire quelques flyers tout simples qui donnent envie et qui rappelleront à chacun que la réalisation d'un tel embellissement passe par un vote sur internet. 

Nous avons encore le temps de faire preuve d'initiative et d'imagination pour cette mobilisation. Le vote a lieu en général en septembre.

Commentaires

  • Un espoir, la fermeture de TATI.
    En priant Saint-Bernard pour que le repreneur propose des produits de qualité, un endroit agréable où l'on a envie d'aller.
    Un endroit comme le Louxor, la Brasserie Barbés, la Halle Saint Pierre.

  • Détrompez vous à propos de la reprise de TATI. Les éventuels repreneurs sont des chaînes encore plus tournées sur le "bas prix ". La majorité placées dans de zones industrielles en périphéries de villes moyennes. Une d'elles à même dit que le problème financier du magasin était dû au fait que TATI, faisait du haute gamme.. Mais vous avez raison, gardons espoir.

  • C'est bien triste ce que vous nous annoncez, Maria :-(
    Si seulement ce quartier pouvait ne plus figurer parmi les territoires abandonnés par la République.

  • Lisez, le Monde - samedi 6 mai. L'article : les candidats à la reprise de TATI précisent leurs offres. Mais gardons espoir.

  • Bonjour SOS (et Christine)

    Oui, bon, éclairer l'église St Bernard … Il ne faudra pas oublier d'éclairer aussi la "verrue" qui est en train de pousser sur l'école Saint Bernard, à quelques mètres de l'église, en contradiction avec un permis de construire de 2012, et à laquelle le quartier s'oppose de tout son faible poids. (venez admirer sur place !)
    Merci à SOS Paris qui nous soutient dans cette démarche.

  • Pour relever le quartier Barbes , il faut en faire un quartier très touristiques. Alors, les autorités feront tout pour protéger les touristes, et de ce fait, les locaux aussi. Alors il faut espérer que ce soit un magasin de luxe comme ceux que l'on trouve aux Champs Elysées ou dans "l'Avenue" qui reprendront Tati. Mais bien sur il va y avoir tous les grogneurs qui se plaindront de la 'gentrification' du quartier, de l' augmentation des loyers et des prix, de la disparition des locaux, etc... Alors il faut savoir ce que l'on veut: la sécurité et un mode de vie paisible et apaisé dans un quartier tranquille, ou l’insécurité et les risques permanents dans un quartier sous tension. A nous de choisir...

Écrire un commentaire

Optionnel