Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marché Saint-Quentin: un vrai coup de projecteur

paris,marché-saint-quentin,commerceL'équipe d'animation du conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul a décidé avant de partir en vacances de dédier sa réunion de rentrée au marché Saint-Quentin. C'est une vraie bonne idée car sans elle, nous ne serions pas allés rencontrer les commerçants, sur place, chez eux, avec le même souci de faire connaissance, de connaître le mode de fonctionnement du marché, ses atouts et ses difficultés.

Nous avions donné un premier et petit coup de projecteur à ce marché couvert en juillet dernier lors de l'inauguration d'un nouvel espace "convivialité" que tout le monde attendait depuis de très longs mois (voir notre article du 22 juillet).

Ce marché couvert est installé depuis près de 150 ans dans l'une des dernières halles, encore en place, construites par l'architecte Victor Baltard, auquel le Musée d'Orsay a rendu un bel hommage au début de l'annéeIl fut connu en tant que l'architecte des halles centrales de Paris puis fut désigné architecte officiel de la Ville de Paris (1860-1870).  

Cette fois, la rédaction du blog a donc décidé à son tour de consacrer plusieurs articles au marché, à la fois pour mieux connaître les marchés parisiens et leur longue histoire, et vous faire découvrir les attraits d'un vrai marché à l'ancienne, où l'on trouve de bons produits à des prix qui supportent la comparaison avec les supermarchés apparus ces dernières années à tous nos coins de rues (et dont parfois certains ferment aussi sans crier gare, c'est le cas du Monop' dans le haut Magenta fermé fin juin).

La presse s'est fait l'écho cet été de la redécouverte des marchés de proximité. Déjà en juin, on pouvait lire dans Le Parisien que La qualité et la proximité sont les deux principaux atouts des 80 marchés alimentaires. Ils ont aussi su s’adapter aux horaires des parisiens avec des étals ouverts parfois au-delà de 20 heures. Au-delà de 20h... pas partout, car c'est justement un des regrets de certains de nos interlocuteurs rencontrés au marché Saint-Quentin. Nous reviendrons sur cette question demain. 

Une étude du CROCIS de mai 2013 intitulée "Les marchés franciliens dans l'air du temps" notait que :

"Face notamment aux questionnements récents et aux problèmes liés à la sécurité et à la traçabilité des aliments, les consommateurs se tournent à nouveau vers les marchés, qui sont revenus dans l'air du temps. Ils constituent l'un des circuits privilégiés de consommation de la population, avec comme premier argument la qualité, puis l'ambiance et la variété des produits (source : CCI France).

Aujourd'hui, les marchés représentent un quart des fruits et légumes et un quart des produits de la mer vendus en France."

C'est encourageant ! Et ce constat légitimise tout à fait le thème choisi pour le prochain conseil de quartier qui se tiendra le mardi 1er octobre, au collège Bernard Palissy 21 rue des Petits Hôtels, de 19h à 21h.

Commentaires

  • Merci pour ce coup de projecteur!

    Manifestement, le marché Saint-Quentin revient de loin. Je me souviens des années 2004-2005 alors que les travaux du boulevard Magenta allaient bon train. On parlait alors même de la mort du marché, les commerçants étaient inquiets, leurs chiffres d'affaires avaient chuté, les livraisons étaient plus que difficiles avec les travaux. Les relations entre eux et nos élus n'étaient pas au top.

    Effectivement, depuis, le marché s'est redressé, est devenu plus agréable. Il y a de plus en plus de commerçants, même si certains disparaissent ou partent (comme la vendeuse de produits italiens près de l'entrée de la rue de Chabrol, ou encore Kevin le patissier qu'on regrette déjà), d'autres arrivent comme un nouveau poissonnier, précisément là où Circul'Livres se tenait (et d'ailleurs où vont-ils aller?)...

    Mais il y a encore des problèmes: je discute beaucoup avec les commerçants. Allez-vous les évoquer?

  • Oui, Martine, nous les évoquerons, ils sont au coeur du marché ! C'est pourquoi nous avons choisi de consacrer la quasi totalité des articles de la semaine au marché Saint-Quentin. Suivez de près le blog !
    Et surtout soyez mardi prochain au collège Bernard Palissy, 21 rue des Petits Hôtels, dès 19 heures.
    A bientôt.

Les commentaires sont fermés.