Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réunion sur Château rouge: Action Barbès persona non grata?

Pour la 1ère réunion de concertation sur le secteur Château Rouge en présence de la maire de Paris le 7 décembre 2017, Action Barbès n'avait pas été conviée. Nous l'avions appris (merci twitter) alors que la réunion battait son plein et avions alors fait part de notre étonnement et agacement. La propreté était un des thèmes principaux, or nous participons assidument aux réunions de la commission propreté dans le cadre du conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge. Bon, l'erreur est humaine. Nous avions alors participé à la réunion d'information du 11 janvier (voir notre article du 31 janvier). Nous  avions également répondu présent pour les réunions du 1er et du 6 février qui avaient été constructives et nous ne manquions pas de le souligner (voir notre article du 12 février), nous avons également transmis une liste de propositions   (pratiquement toutes retenues dans le cadre de cette concertation). Nous attendions donc impatiemment le prochain comité de pilotage en présence de la maire de Paris.

Et puis, nous découvrons le 13 février au soir (encore merci twitter) la photo des invités à la mairie du 18e autour d'Anne Hidalgo pour ce fameux comité.

paris,paris 18e

Après échanges dans la soirée avec la mairie du 18e, on nous affirme que les mails d'invitation sont bien partis. Vérification... rien dans notre boite. Doute... mais nous apprenons que nous ne sommes pas seuls à avoir rencontré ce problème de messages perdus. Depuis la création de notre association en 2001, nous n'avons pas souvenir d'avoir laissé une chaise vide lorsque nous étions invités à participer !


Alors, que penser ? Il y a deux réponses possibles : un cafouillage dans la communication de la mairie ( manque de professionnalisme ?) et ce n'est pas acceptable, ou bien, cet oubli est volontaire et sachant l'implication d'Action Barbès dans le quartier, c'est un déni de démocratie.

La fois de trop ? Nos lecteurs devront donc se contenter de ce billet d'humeur et  attendre un possible compte rendu de la mairie du 18e. Pour l'anecdote de la soirée, nous avons tout de même pu apprendre les jours et heures des opérations de verbalisations des ventes à la sauvette et des incivilités par un tweet malheureux d'Anne Hidalgo que nous avons signalé et qui a été bien vite retiré !

Allez, c'est promis, on vous en dira plus dès qu'on sera invité.

Commentaires

  • les dates et heures d'opérations de verbalisation annoncées à l'avance par un tweet d'A Hidalgo ?...

  • Il y avait une présentation power point et nous avons pu voir dans ce tweet un tableau reprenant les jours et heures prévues prochainement. Un comble! Une bourde qui aurait permis aux vendeurs sauvette de savoir quand s'installer . Le tweet a été retiré un peu plus tard.

  • S'il est un domaine où l'hôtel de ville est actif, c'est bien la communication. Vous pouvez donc rayer de vos hypothèses le cafouillage.

    Il nous faut - hélas - admettre que pour la ville, des associations locales ou pire, des citoyens, sont comme des cailloux dans une chaussure: ça gène.

    Il faut laisser les dogmatiques incompétents de la mairie faire avec cynisme leurs petites affaires entre eux, les admirer et les applaudir...

    Nous n'avons qu'un droit, celui de nous taire, et on parle de nous le retirer !

  • Autre grand étonnement : les conseils de quartier et notamment les commissions idoines ne sont jamais invitées aux commissions et réunions. Pour exemple la commission Propreté avec Eric Lejoindre, maire du 18ieme, comme rapporteur. Pourtant nous avons une expertise de terrain acquise depuis des années d'investissement. Pourquoi se priver de ces compétences mises gratuitement au service de la collectivité ?

  • Merci pour le travail que vous faites pour améliorer notre cadre de vie.

  • Merci Action Barbés pour votre travail sur le terrain. Les deux réponses possibles sont mauvaises. Donc, plus que jamais il va falloir continuer à se battre. Nous avons droit aux services essentiels. Il faut donc persévérer dans l'animation des nouvelles politiques citadines. La logique électorale de la maire ne peut pas se passer des acteurs de la transformation urbaine locale.

  • 'Une présentation power point et nous avons pu voir dans ce tweet un tableau reprenant les jours et heures' ... c'est du sabotage ou de l'incompetence pure et simple... On en a vire pour moins que ca!

  • HONTEUX, LAMENTABLE. Merci pour votre tenacité.

  • Née à Lariboisiere il y a 80 ans j'ai habitée et travaillée jusqu'en 68 dans ce quartier et j'ai vu la deteriorisation de ce qui était un petit village . J'y vais toujours de temps en temps à la bibliothèque de mon ancienne entreprise. Cela ne ressemble plus à rien malgre tous vos efforts que je salue. Il y a un grand ménage à faire et ce n'est pas Anne Idalgo qui vous aidera hélas . Les petits commerces ont disparus à cause de l'insécurité les habitants d'origine aussi, les propriétaires préfèrent ne pas louer .je pleure mon quartier. Bon courage à vous . Bien cordialement. Anne

  • .

    L’objectif de la Maire de Paris, Anne Hidalgo et de son adjoint, Mao Péninou, chargé de la propreté, est de rendre Paris propre pour les Jeux Olympiques de 2024.

    Leur hantise serait que Paris suscite le même genre de mauvaise publicité que celle qui a été projetée dans le monde entier sur Rio de Janeiro, à l’occasion des Jeux de 2016, du fait de l’insalubrité du village olympique et de certains secteurs de la ville :

    http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques-rio-2016/article/2016/07/29/a-rio-les-jeux-sont-mal-faits_4976068_4910444.html

    Les deux sites de compétition les plus fréquentés, le Stade de France et le futur centre aquatique de Saint-Denis – Aubervilliers, se trouveront dans la banlieue nord de Paris par la Porte de La Chapelle. Bon nombre de nos visiteurs de marque vont, forcément, traverser notre cher 18ème arrondissement, lanterne rouge en matière de propreté depuis plus de vingt ans.

    Une bonne partie de notre arrondissement, sur la route de la Porte de La Chapelle, dont le secteur Dejean-Château Rouge, va devenir la vitrine de la France pour le monde entier. Ce qui explique qu’ils sont au centre de toutes les attentions de la part de nos édiles, et le resteront jusqu’à la fin des Jeux Olympiques de 2024.

    A nous d’en profiter. C’est le moment de se rassembler et d’agir. C’est le moment de réclamer une plus grande prise en compte des avis et des vœux des habitants du 18ème en matière d’aménagement et de propreté de l’arrondissement, et ceci de façon pérenne.

    Cette prise en compte pérenne passe par la participation permanente des représentants des Conseils de quartier dans le pilotage, quartier par quartier, de ces deux secteurs d'activité de la Mairie.

    Rodney Crisp

    .

Écrire un commentaire

Optionnel