Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il y avait bien longtemps que ces pieds-là ne nous intéressaient plus

 
Avant de partir en vacances, pourquoi pas un petit regard sur nos chers pieds d’arbre. 
 
Récemment Monsieur Féraud, le maire du 10e arrondissement, a déclaré qu’il faudrait refaire le pied des arbres du boulevard de Magenta, parce qu’ils ont été mal faits. C’était à la fin de la présentation du plan Propreté du 10e pour 2017 (voir notre article paru le 7 juillet.) "Mal faits", oui, c’est le moins que l’on puisse  en dire, et même mal faits à plusieurs reprises. Nous ne comptons plus les articles que nous avons commis sur ces fameux pieds d’arbres du Magenta. Jusqu’à satiété, et jusqu’à nous en désintéresser. (Si vous voulez vérifier par vous-même, tentez le moteur de recherche de notre blog avec le mot "pieds", c'est très révélateur).
 
Mais les voici remis dans l’actualité. Disons que le maire pense à leur refaire une beauté. Toutefois, si cela nous est permis, nous suggérons aux autorités municipales de choisir une entreprise différente ou, au moins, un processus de comblement des pieds d’arbre différent. 
 
Nous avons encore en mémoire les trottoirs du boulevard Barbès (18e) qui en matière de nombre de passages et de piétinement sont au tout premier rang des boulevards parisiens. C’était en avril de cette année (notre article sur le sujet) et voici une photo d’un des pieds d’arbres tout nouvellement comblé :
 

paris,18e,bd-Babrès,arbre,pied-d-arbre

 
C’est plutôt réussi, du point de vue de la voirie. Du point de vue de la santé de l’arbre…. nous supposons que la matière composite qui comble la cuvette est adaptée à la situation et qu'elle est perméable aux eaux de pluie. A vérifier… Nous comptons sur nos lecteurs experts en la matière pour compléter ce point.

 

Commentaires

  • Il n'y a pas assez d'arbres dans le 18ieme et dans l'extrême nord de Paris. Cela s'appelle l'inégalité d'accès des citoyens à l'oxygène. Avec mon fils, nous ne comprenons pas pourquoi Action Barbes ne se batte pas pour que l'ancienne zone de Ground Control, à proximité de la rue Ordener, soit transformé en parc. Et pourquoi aucun décideur politique ne milite pour que la rue Marx Dormoy ne soit doté que d'un axe de circulation ce qui permettrait d'y planter des arbres.

Écrire un commentaire

Optionnel