Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un autre aspect de la dégradation de l’espace public

Certes les périodes d’élection sont une calamité pour l’environnement, nous le disions récemment ici même (article du 13 mai) pour la bibliothèque de la Goutte d’or, et un immeuble en construction du bd de La Chapelle, un peu plus loin. Mais à côté des affiches, il y a aussi les tags et les graffiti. Certes, les travaux de la RATP sur son viaduc commenceront cet été, et ce sera l’occasion de rénover — peut-être — ses piliers. Mais, enfin, la Ville n’a-t-elle pas un contrat avec une société spécialisée dans le nettoyage des graffiti ? Où sont les signalements pour que cette société exerce ses talents dans notre quartier ? Qui peut ou doit se manifester pour la faire venir à Barbès ? 

 

20170503_135524.jpg

Du temps où la RATP a rénové sa station Barbès-Rochechouart — je vous parle d’un temps que les mois de vingt ans…. ! en gros au début du 21e siècle — on nous a dit et répété toute l’attention qu’il fallait mettre en oeuvre pour respecter ce patrimoine centenaire, et notamment ce petit édifice, présentant un appareil de briques vernissées et des parois vitrées élégantes. (voir photos ci-dessous). Alors ? On le laisse dans cet état jusqu’à la fin des travaux de la RATP, c’est à dire fin de l’été 2018 ? Ou on envoie le «  dégraffiteur » ?
 

20170503_135726.jpg

20170427_170531.jpg

Pour être tout à fait honnête, il ne faudrait pas croire que seul notre quartier pâtisse des bombes irrespectueuses d' « artistes »  en manque de surfaces à peindre. Non. Nous avons photographié il y a une semaine environ un petit pavillon mis sous la responsabilité de la Régie par la Ville de Paris (qui a priori en reste propriétaire). C’est à Colonel Fabien, sur le terre-plein du boulevard de La Villette. Voyez vous-même. 
 

20170427_121950.jpg

20170427_122057.jpg

Commentaires

  • La pollution visuelle (ici comprisse comme l'ensemble des dégradations visuelles qui portent atteinte aux paysages et au cadre de vie), sur les portes métalliques de magasins du boulevard Magenta est depuis deux ans de plus en plus importante.

    J’exprime mon exaspération face à ces graffitis, outranciers disgracieux et grossièrement peint.

    Ces actes délictueux son de plus en plus nombreux. De nouveaux tags sont découverts chaque jour, c’est dégradant pour tout le monde.

    Les commerçants au départ ont essayé de luter, mais, j’imagine qu'ils cèdent à la lassitude.

    Dommage.

  • Ce lien ratp est très efficace. Je l'ai déjà utilisé pour faire remplacer les vitres dégradées du métro Barbés et pour y faire enlever tags de ce magnifique ouvrage.

    http://www.ratp.fr/contact/client

    Si on envoie tous une réclamation ceci sera sûrement plus efficace.

  • @LC : je viens de laisser un message sur le site en question. Vous faites de même et on se tient au courant des réponses obtenues... ? Qui ne tente rien n'a rien. Si les lecteurs veulent se donner la peine aux aussi d'essayer.. Pourquoi pas.
    Le premier qui reçoit une réponse, la poste ici, OK ?

  • Hello. Ça a été fait ce matin! J'y crois . On se tient au courant bien sûr.

  • Je viens d'écrire à la RATP concernant les tracts vantant les "dons" de guérisseur distribués dans son enceinte. Comment peut-elle tolérer cela? Ces tracts jonchent le sol devant chez Tatie , la brasserie et devant les sorties de métro. Dessus il y a tous les renseignements pour faire cesser cette escroquerie. Je ne comprend pas " ce laisser aller "
    Pour info,hier Samedi soir il y a eu une bagarre générale impressionnante rue des Islettes entre trafiquants.
    Merci une fois encore à votre Association pour son travail extrêmement difficile.

  • @lise: réponse de la ratp...

    "Votre courriel, ci-dessous a retenu toute mon attention.

    Vous attirez notre attention sur les graffitis présents sur les pylônes extérieur de la station Barbès-Rochechouart.

    Je comprends les désagréments que cette situation peut engendrer et les regrette sincèrement.

    Pour lutter contre les graffiti, une unité spécialisée dans le "dégraffitage" des installations fixes intervient très rapidement dès qu'elle a connaissance d'un signalement.

    Des marchés de résultats sont mis en place pour le dégraffitage des stations, gares et trains. Des solvants de dégraffitage, peu dangereux pour les utilisateurs, les agents, les voyageurs et compatibles avec les matériaux, sont pour cela recherchés et sélectionnés.

    Ceux qui ne sont pas irritants peuvent même être utilisés, moyennant certaines précautions d'emplois, durant le service voyageurs afin d'effacer les graffitis à caractère raciste, injurieux...

    Cependant, il est vrai que quelle que soit l'importance des moyens mis en oeuvres, il est impossible de prévenir en tous temps et en tous lieux le comportement incivique de certains individus, croyez que je le regrette.

    C’est pourquoi, j’ai transmis une copie de votre courriel au responsable de la ligne concernée.

    Je vous remercie de votre témoignage et vous exprime, au nom de la RATP, mes plus vifs regrets. J’espère également que ces explications vous convaincront de l’importance que nous accordons à notre clientèle.

    Je reste à votre service et vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de toute ma considération.

    Cordialement,"
    Qu'en penser???

  • @LC : j'ai aussi reçu un accusé de réception de la part de la RATP, mais rien de convaincant. Jugez-en.

    "Nous avons bien reçu votre demande et nous vous en remercions.

    Les temps de traitement actuels des demandes faites par courriel ne nous permettent pas de vous répondre dans les meilleurs délais.

    Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.

    Aussi, pour obtenir une réponse plus rapidement à votre demande, vous pouvez :

    Pour un objet perdu : appeler le 3246 (Service 0,80 €/minute + prix d’un appel)
    Pour une verbalisation, une demande de remboursement ou dédommagement, une recherche d’itinéraire, des tarifs, un horaire : appeler le 3424 (service gratuit + prix d’un appel)
    Du lundi au vendredi de 7h à 21h et les samedi/dimanche et jours fériés de 9h à 17h.

    Nous vous remercions de rappeler à votre conseiller au téléphone la référence suivante : WEB-17-05-22714.

    Pour les travaux RVB RER A : consulter le lien http://travaux-ete-rera.ratp.fr/fr/
    Pour une demande de recrutement ou stage : envoyer un mail à ratprecrute@ratp.fr
    Dans tous les autres cas, une réponse vous sera apportée dès que possible.

    Ceci est un message automatique, merci de ne pas y répondre.

    Cordialement,
    Le Service Clientèle RATP""

    Finalement @LC, vous vous en sortez mieux que moi !
    Je vais recommencer d'ici peu, mais un peu dépitée malgré tout.

  • oui moi aussi je vais les relancer dans quelques temps de mon côté...affaire à suivre.

  • Bonjour,

    L'application Dansmarue :
    https://teleservices.paris.fr/sira/jsp/site/Portal.jsp?page=formengine&form=signalement
    permet de signaler tout dysfonctionnement sur l'espace public.

    Après avoir référencé une adresse, il suffit de choisir le type de dysfonctionnement à déclarer : Objets abandonnés, Défaut d'éclairage, Graffitis, problèmes sur un chantier, Malpropreté, Défaut de signalisation routière, Dégradation du sol, Mobilier urbain dégradé, Gêne à la circulation des piétons, Problèmes sur arbres et végétaux ...

    Puis de valider la demande (avec photo, c'est mieux)

    Un email de confirmation de la demande est alors reçu par le demandeur

    Et à la fin, un email de traitement de la demande est aussi envoyé.

    N'hésitez pas à l'utiliser pour tout dysfonctionnement sur l'espace public !
    Gilles Ménède

Écrire un commentaire

Optionnel