Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Conseils de quartier

    Suite à la réunion plénière des Conseils de quartier tenue en Mai et avant de renouveler les collectifs d’animation en septembre, la Mairie du 9ème a organisé la semaine dernière une réunion avec les membres des actuels collectifs pour voir comment mieux communiquer sur les Conseils de quartier.

    Il est réaliste de dire que la participation et le fonctionnement des Conseils de quartier dans notre arrondissement posent encore problème. Après un démarrage satisfaisant et quelques réalisations intéressantes, la vitesse de croisière ne s’est pas stabilisée et les dernières réunions n’ont accueilli que peu de participants. La Mairie semble penser qu’il s’agit d’un problème d’information et souhaite développer des actions spécifiques de communication pour inciter les gens à participer. Plusieurs pistes sont envisagées comme des plaquettes d’information, des petits journaux parlant de l’activité des Conseils, un ou des blogs de quartier, etc. … Ce ne sont que des projets qui devront être soumis à chaque Conseil à la rentrée.

    Il est clair que la participation des citoyens aux Conseils dépend de l’attractivité de ceux-ci et que cette attractivité est conditionnée par la capacité qu’ils ont à mener à bien des projets. En un mot, leur efficacité. La Mairie du 9ème n’est pas loin de partager cette analyse mais ne semble pas encore tout à fait disposée à mettre en place les éléments qui pourraient inciter les habitants à participer plus activement et régulièrement aux Conseils comme par exemple une plus grande autonomie de ces derniers par rapport aux élus. La multiplication des réunions d’information sur certains projets comme celle concernant les prochains travaux de la rue de Maubeuge vient perturber le processus, les citoyens se demandant quel rôle joue exactement le Conseil de quartier dans ce schéma, quel impact les commentaires qui peuvent être faits ont exactement et, en un mot, quelle est l’utilité de ces instances ? Il est juste aussi de remarquer qu’une bonne partie de la réponse se trouve dans les mains des citoyens eux-mêmes et que s’ils ne veulent pas que ces Conseils de quartier restent au stade de l’expérience, leur implication est nécessaire.

  • Conseil d’arrondissement

    medium_DSCN1681.2.JPGLe dernier Conseil d’arrondissement de la saison s’est tenu lundi à la Mairie. En Juin, l’ordre du jour du Conseil mensuel était en ligne sur le site de la Mairie. En Juillet, il en est absent ! Tout n’est pas encore réglé de ce côté-là.

     

     

    Rien de bien sensationnel à se mettre sous la dent, notons néanmoins :

    • Une plaque commémorative à la mémoire du compositeur Iannis Xenakis sera posée au 9 rue Chaptal, là où il vécut et mourut en 2001.
    • Comme en 2005, nous pourrons aller « voir et complimenter l’armée française » le 14 juillet sur la place de l’Opéra à partir de 13h et partager la ration du trouffion si le cœur nous en dit.
    • La question des marchands ambulants dans Paris et exerçant leurs activités sur l’espace public (sur les Grands Boulevards et place du Havre dans le 9ème) va faire l’objet d’une nouvelle réglementation et ils seront mieux contrôlés, notamment en ce qui concerne les questions de sécurité et d’hygiène pour ceux qui vendent de la nourriture.
    • Les lignes de bus 22 & 32 font partie des lignes qui vont être modernisées pour améliorer leur accès aux personnes en fauteuil roulant. Des travaux d’aménagement des trottoires sont prévus à cet effet.
    • D’importants travaux sur les collecteurs d’égouts Richer et Provence auront lieu de septembre 2006 à novembre 2007. Ils seront organisés pour minimiser la gêne des résidents notamment par l’installation d’une base vie pour les ouvriers dans un local existant et non pas dans des locaux préfabriqués.
    • La construction de l’école élémentaire du 45 de la rue de la Tour d’Auvergne passe par la démolition de l’actuelle école dentaire. Les travaux commenceront en septembre 2006 pour durer 5 à 6 mois dans des conditions de sécurité, tant pour les immeubles voisins que pour les enfants des écoles proches, renforcées.

     

    Le prochain Conseil aura lieu en septembre.

  • Elections législatives 2007

    La Convention Nationale du Parti Socialiste (PS) qui s'est tenue à Paris samedi 1er juillet a désigné Corine Barlis comme candidate dans la 4ème circonscription de Paris (8ème et 9ème arrondissements). Corine Barlis est aujourd'hui Conseillère de Paris, 1ère adjointe au Maire du 9ème arrondissement. Elle a été élue par les militants PS des sections du 8ème et du 9ème avec 86% des votes. Elle appartient au courant Nouveau Parti Socialiste. A suivre.

  • Quelques dates repères pour Juillet

    Comme il le fait régulièrement, l'historien Bernard Vassor avec la complicité d'Arlette Choury, secrétaire de l'association les Amis de George Sand, nous communique quelques dates mémoire.

    medium_G._Sand.jpg

    George Sand est née le 1er juillet 1804. Quelques repères dans le IX° arrondissement : 15 rue Grange Batelière ; dans l'actuel square d’Orléans ; rue des Mathurins aujourd’hui Hôtel George Sand où est né son fils Maurice, et rue Pigalle avec Chopin.

    Eric  Satie est décédé le 1er juillet 1925, habitué de « l’Auberge du Clou » avenue Trudaine, et juste à côté, « l’Ane rouge » du frère (ennemi) de Rodolphe Salis en compagnie de son collège Georges Debussy.

    Liane de Pougy, est née le 2 Juillet 1869. Elle fréquentait le café de « La Nouvelle Athènes », le théâtre du Grand Guignol, avec ses compagnons de bamboche : Jean Lorrain, Rachilde, Sarah Bernhardt, Oscar Méténier.

    medium_maupassant.2.jpg

    Guy de Maupassant est mort le 6 Juillet 1893, la longue liste des lieux de déambulation de ses personnages dans le IX° sera l’objet d’une promenade à la rentrée. Notons quand même le 19 rue Clauzel d’où il pouvait observer les « fenestrières » qu’il décrit dans sa nouvelle : Le Signe

    Marcel Proust , né le 10 Juillet 1871, a vécu rue du faubourg Poissonnière côté X° arrondissement rendons cela à nos amis d’Histoire et Vie du X°, chauvinisme oblige, la vue de sa fenêtre donnait uniquement sur le IX°….Bien sûr, il fréquentait et faisait dîner ses personnage à la « Maison dorée » 1 rue Laffitte.

    Louise Wéber, La Goulue, née le 12 Juillet 1866.

    Jean-Baptiste Corot, né le 16 Juillet 1796 qui lui aussi avait un atelier à la frontière du X° et du IX° rue « Paradis Poissonnière» et un autre au 44 rue Notre Dame de Lorette, lieu qu’il partageât avec son ami Daubigny.

    Béranger est mort le 16 Juillet 1857. Beaucoup d’historiographe lui donnent une demeure soit rue Saint-Lazare, soit rue des Martyrs.

    Pauline Garcia-Viardot, née le 18 Juillet 1821. La sœur de la Malibran avait son salon 50 bis rue de Douai, a vécu à l’époque du « phalanstère du square d’Orléans » 

    Edouard Degas (De Gas), est né le 19 Juillet 1834 au 6 rue Saint Georges, ses innombrables ateliers et domiciles figureront dans un article prochainement, notons au passage avant-dernier atelier du 35 rue Saint Georges.

    medium_A._Dumas.jpg

    Alexandre Dumas père, né le 24 Juillet 1802 article parisneuvieme.com, et la « Maison Dorée » où une plaque mentionne la présence dans les lieux du journal qu’il avait créé : « Le Mousquetaire »

    Alexandre Dumas fils, né le 27 Juillet 1824 une plaque mentionne qu’il a vécu rue Ballu, .

    Vincent Van Gogh, est mort à Auvers sur Oise, le 29 juillet 1890 nous célébrons tous les ans dans une petite cérémonie devant son dernier domicile parisien.

    Frantz  Liszt, décédé le 31/07/1886 il se produisit chez Camille Pleyel, rue Cadet article parisneuvieme.com , chez Rossini rue de La Chaussée d’Antin, à l’angle du boulevard des Italiens.

     

    Sans lien avec notre arrondissement mais quand même interessant à mentionner :

    Vidocq, né le 23 Juillet 1775

    Marie Curie, décédée le 4 Juillet 1934

    François-René de Chateaubriand, décédé le 4 Juillet 1848

    Vidocq, né le 23 Juillet 1775

    Cyrano de Bergerac, décédé le 28 Juillet 1655

    Jean Jaurès, décédé le 31 Juillet 1914
  • Le nouveau square d’Anvers

    medium_DSCN0557.JPGLe square d’Anvers réaménagé a été officiellement inauguré samedi 1er juillet en fin d’après-midi après des travaux qui ont duré trois mois. Les espaces verts sont si rares dans le 9ème que l’évènement mérite d’être souligné.

    Quelles en sont les nouvelles caractéristiques ?

    Une aire de jeux pour les petits enfants, d’assez petite taille, a été aménagée côté avenue Trudaine, sans bac à sable « pour des raisons d’hygiène » a précisé le Maire dans son petit discours inaugural.

    medium_DSCN2763.JPG

    Un enclos grillagé a été installé côté boulevard de Rochechouart pour les plus grands où ils peuvent jouer en toute sécurité au volley ou au football.

    medium_DSCN2749.JPG

    Beaucoup de bancs sont placés de chaque côté du square pour les plus anciens et des pelouses pouvant accueillir pique-niqueurs et amoureux ont été plantées au milieu.

    medium_DSCN2751.JPG

    La grille de l’allée séparant le square du lycée Jacques Decour a été enlevée et la guérite du gardien, bien aménagée, a été déplacée plus au Nord.

    medium_DSCN2773.JPG

    Le kiosque à musique n’a pas bougé.

    medium_DSCN2765.JPG

    Qu’en penser ?

    Côté positif, l’amélioration pour les enfants et adolescents est indiscutable. De même pour les places assises et l’accès aux pelouses est clairement un plus.

    Côté négatif, il est clair que le square a perdu de son « épaisseur » végétale, même si les plus grands arbres ont été préservés. La Mairie explique cette situation par le fait que le square est, la nuit en particulier, un endroit propice au trafic de drogue et que la police a souhaité que celui-ci soit plus « transparent » pour des raisons de sécurité, rejoignant en cela les demandes des riverains. L’argument est certes recevable mais est-il normal qu’une minorité certes agissante conditionne à ce point la vie du plus grand nombre ? N’y avait-il pas d’autres solutions ? La question est difficile à trancher, reconnaissons le.

    Quoiqu’il en soit, ce petit coin de repos malgré tout encore assez ombragé avec vue imprenable sur le Sacré Cœur reste un endroit agréable.