Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samu

  • Le 114, un numéro d'urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes

    Depuis le 14 septembre 2011, toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d'une situation d'urgence qui nécessite l'intervention des services de secours, peut désormais composer le « 114 ». Découvrez les fonctionnalités de ce service.

    Photo : affiche 114

    Le « 114 » : un nouveau numéro d'urgence, national, unique et gratuit, est ouvert 7 jours sur 7, 24h/24. Il est accessible dans un premier temps exclusivement par fax ou par SMS. Il ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques.

    A cet effet, le ministère des solidarités et de la cohésion sociale a lancé une campagne de communication, destinée à informer les personnes sourdes ou malentendantes, les associations, les administrations et services concernés.

    Comment fonctionne ce numéro d’urgence ? Voici comment le site de la préfecture explique le fonctionnement de ce nouveau numéro national :

    En cas d’urgence, envoyez un SMS ou un FAX au 114
    • • Le 114 RECOIT le SMS ou le FAX
    • • Le 114 vous répond par message écrit :
    « Votre FAX ou SMS bien reçu. Le 114 vous répond bientôt»


    Au bout de 3 minutes, en cas de NON réception de ce message, RENVOYEZ un NOUVEAU FAX ou SMS
    • • Le 114 vous renvoie un FAX ou SMS pour demander des renseignements complémentaires si besoin
    • • Si l’urgence réelle est confirmée, le 114 alerte les secours
    • • Les secours sont les services locaux situés près de la personne en situation d’urgence : les POMPIERS ou le SAMU ou la POLICE/GENDARMERIE
    • • Les pompiers ou la police/gendarmerie ou le SAMU interviennent.

  • Le bruit : un fléau de notre temps

    Laissez un moment vos boules Quies pour venir écouter les intervenants du prochain conseil de quartier Lariboisière Saint-vincent-de-Paul, le 20 octobre, à 19 heures, 3 rue de Belzunce, école élémentaire.

    DESSIN - Alarme haut-parleur.pngL'équipe d'animation a choisi comme thème de réflexion : le bruit !!!!!!!!!!!!!

    Facile à cerner : les sirènes des voitures de police, qui pour se frayer un chemin dans le trafic font sonner leur trompe au maximum, celles des voitures d'urgences, ambulances, SAMU... mais aussi des bruits plus insidieux comme ceux des climatisations de boutiques, pour peu que l'équipement extérieur soit à proximité d'une fenêtre....

    L'équipe d'animation a invité Jacques Rigon, commissaire principal du 10ème et Philippe Mercier, ingénieur et spécialiste du bruit de voisinage à l'Observatoire du bruit de l'Agence de l'écologie urbaine.

    Venez nombreux : vous direz quels sont les bruits qui vous incommodent...

    On peut regretter que la réunion publique sur l'aménagement des voies sur berges se tienne le même jour alors que la date du CQ Lariboisière avait été fixée bien avant. Difficile dans ce cas de donner son avis.

  • Encore et toujours des véhicules de secours bloqués

     

     

    P1020119.JPG

    Il est 19h20. Un véhicule des pompiers fait retentir sa sirène, il est coincé rue Guy-Patin. Oui, mais voilà, le boulevard de La Chapelle côté 10e est comme son frère du 18e : saturé. Impossible d'avancer et de tourner à droite pour accéder à l'hôpital. Deux pompiers sortent du véhicule, sacs de secours sur le dos, pour tenter de faire avancer les voitures qui les précèdent. Bon pour eux, quatre minutes d'attente. Cela reste correct.

    P1020131.JPG

     

    19h24, on change de véhicule : un Samu. Même problématique. En pire. Au bout de cinq minutes, un ambulancier se précipite au carrefour Patin-boulevard de La Chapelle pour faire lui même la circulation, aidé par un collègue surgi de nulle part. Six minutes pour tourner, enfin, soit six minutes pour faire 30 mètres ! C'est le lot quotidien de nombreux véhicules d'urgence.

     

    Souhaitons à tous de ne pas être dans l'ambulance...

    P1020127--.JPG