Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espace-canopy

  • Exposition collective à l'Espace Canopy

    L'Espace Canopy, 19 rue Pajol, propose jusqu'au 25 mars une exposition collective de 12 artistes d'Ateliers-Est. La galerie est ouverte le samedi et le dimanche de 14h à 19h et en semaine le jeudi de 17h à 21h et le vendredi de 17h à 20h.

    paris, paris18e, espace-canopy, Ateliers-est, Pré Saint Gervais

    Ces artistes présentent photographies, sculptures, peintures, projection..., des domaines très variés.

    L'exposition s'intitule "Sans tain". Voici ce que l'on peut lire sur le choix de ce titre :

    Le miroir sans tain fait varier les perceptions selon le côté où l’on se trouve et selon les sources de lumières : ce qui est opaque pourra devenir transparent et inversement. Il permet d’obtenir une vision à sens unique et réciproque, agissant comme un révélateur de réalité projetée ou cachée. Un jeu des perceptions et des réalités, montrées ou tues par l’intervention de la lumière.

    C’est à des univers plastiques et fantasmagoriques complexes que renvoie l’exposition « Sans tain » :

    La naissance de la photographie, l’éblouissement du faisceau lumineux et de la télévision, la place du sujet regardeur au sein de l’œuvre-même dans laquelle il devient acteur, la place de l’artiste dans la création et dans son œuvre, la réalité cachée, l’image mentale trouble voire psychanalytique, l’univers poétique de la traversée du miroir, la confusion des intérieurs et des extérieurs, une certaine forme de voyeurisme, l’univers du polar.

  • Exposition de peintures et de collages à l'Espace Canopy 18e

    L'Espace Canopy, galerie d'art et association culturelle au cœur du quartier La Chapelle expose les peintures de Foupier, avec une série "Pas de quartier à La Chapelle !" Il s'agit de peintures et de collages. Pierre Fouillet signe sous le nom de Foupier ses oeuvres de peintre et d'observateur du quartier où il vit : La Chapelle. Son regard irraisonnable et passionné sur ce lieu est empreint d'émotion et de subjectivité. Pas de quartier à La Chapelle, c'est un grand carrefour entre deux gares, ouvert sur le monde entre tradition et modernité, entre sacré et païen. Pas d'ennui à La Chapelle ! 

    paris, paris 18e, exposition,

    Après sa BD "iMagic Magid, La Sardine du Cannibale" (@Sarbacane Edition) retraçant le parcours émouvant de Magic Bâ et son combat de sans-papiers, c'est une autre façette de son travail à découvrir.

     
    Une exposition qui commence avec un vernissage vendredi soir à 19h et qui se poursuivra jusqu’au 28 juin (15h-20h) à l'ESPACE CANOPY, 19 rue Pajol.