Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

évacuation

  • L'espace Eurovia évacué : relaté par France Culture

    Vous avez tous entendu sur les ondes et lu dans la presse que le campement installé depuis près d'un an sous le viaduc du métro aérien près de la place de la Chapelle a été évacué le 2 juin, il y a juste une semaine. Sans émotion particulière et sans agressivité, France Culture nous livre sa version en quatre minutes dans son "Choix de la rédaction" :  

    Nous y ajoutons quelques photos glanées sur Twitter un peu avant et au moment de l'opération d'évacuation. 

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    paris,chapelle,migrants,évacuation-2-Juin-2015

    La situation a tourné à la confusion quand on s'est rendu compte que des dizaines de personnes étaient oubliées et dispersées dans le quartier, que certains hébergements étaient trop courts, que les forces de l'ordre et les autorités étaient dans la crainte d'un nouveau regroupement. Pour contrarier cette éventualité les squares du quartier ont tous été fermés préventivement. Alors on se pose une question : hébergement ou dispersion ? 

    Voici plusieurs liens à consulter avec commentaires et illustrations de la situation : 

    - Avec humanité de @jrbourges

    - Mediapart ici

    - Le NouvelObs

     

  • Evacuation des campements de fortune sous le viaduc du métro

     

    viaduc web.JPG

    Hier jeudi dans la matinée, les services de la Propreté de Paris assistés de la police ont procédé à l'évacuation des nombreuses installations de fortune, beaucoup de matelas et de baluchons, qui étaient entreposées boulevard de La Chapelle depuis de nombreux mois, sous le viaduc du métro aérien, en amont de la Gare du Nord.  Désormais, la place est nette... jusqu'à la déchetterie de la place de La Chapelle.

    Homme blanc de la DPE web.JPGLes hommes en blanc de la DPE ont eu vite fait de nettoyer le site de tous ses occupants, pendant que la police procédait aux vérifications d'identité habituelles. La suite des événements ne nous est pas connue. Mais on peut penser que tous n'avaient pas des papiers en règle.

    Par ailleurs, depuis un certain temps, une association caritative distribuait à ces personnes sans logis une soupe en soirée.

    Curieuse société qui soigne et démantèle dans le même temps.