Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entre Clignancourt et Ramey ça roule encore trop

Bilan des premières phases d’aménagement réalisées de 2011 à 2013

Le quartier Clignancourt - Ramey subit divers maux liés à des aménagements de l’espace public existants, largement favorables à la voiture, au détriment des transports publics et des circulations douces. Nous avions ainsi fait part dans ce blog de la nécessité de prévoir un véritable plan d’aménagement global à l’échelle du quartier, dans la continuité des premières phases d’aménagement ponctuel réalisées de 2011 à 2013 (lire notre article du 2 février 2014).

paris,18e,circulation,voirie,trafic,aménagement,sécurité

Carrefour Clignancourt-Ramey-Muller 

Avant de lancer des réflexions plus poussées sur la prochaine phase d’aménagement, il nous paraissait nécessaire de faire un bilan exhaustif de ces premiers aménagements ponctuels déjà réalisés. A ce titre, Action Barbès a sollicité régulièrement pendant plus de 6 mois la mairie du 18e afin de disposer d'un bilan fiable et plus particulièrement des résultats complets des comptages routiers réalisés en 2013 et 2014 (avec les interprétations correspondantes, si possible).

Finalement, ....

... Félix Beppo, adjoint au maire chargé des transports, a convié Action Barbès à une réunion le 16 décembre 2014, en présence de M. Monello, responsable de la Section Territoriale de Voirie du 18e (STV), pour faire un point précis. Ce point comprenait notamment la présentation des comptages routiers réalisés dans le quartier suite à la modification en 2013 du plan de circulation. Il s'agissait de supprimer le double sens pour tous de la rue de Clignancourt entre la rue Ramey et la rue de Christiani avec les caractéristiques suivantes :

- mise en sens unique sud nord, sauf pour les bus, taxis et vélos, du tronçon de la rue de Clignancourt compris entre la rue Christiani et la rue Muller
- mise en sens unique sud nord, sauf pour les bus, taxis et vélos et les riverains de la Butte, du tronçon de la rue Clignancourt compris entre la rue Ramey et la rue Muller. Ainsi, seuls ces véhicules sont autorisés à emprunter la rue Muller, faut-il le rappeler...

 Capture d’écran 2015-01-27 à 15.40.19.jpgCapture d’écran 2015-01-27 à 15.40.47.jpg

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 

Daniel Monello a présenté les résultats des comptages (uniquement les Heures de Pointes du Matin (HPM) et Heures de Pointes du Soir (HPS) et les interprétations de ces résultats :

— Réduction importante du trafic nord sud sur le tronçon situé rue de Clignancourt entre la rue Muller et la rue Christiani, ce qui signifie une trafic divisé par deux ;

— Pas de changement notable du trafic rue de Clignancourt dans le sens sud-nord ;

— Réduction limitée, environ du quart, du trafic rue Ramey et rue Christiani ;

— Augmentation limitée du trafic rue de Custine vers le boulevard Barbés ;

— Augmentation limitée du trafic rue Muller.

 

Daniel Monello a souligné, qu'en remplacement de l'itinéraire Ramey > Clignancourt > Christiani, l'analyse de ces résultats indique que les reports de trafics sont vers la rue Custine, si l'on va de la rue Ramey vers le Boulevard Rochechouart et, dans une moindre mesure, via les rues Muller > Feutrier > André del Sarte pour rejoindre la rue de Clignancourt, au sud, et la rue Christiani.

En synthèse, Félix Beppo a précisé que les résultats issus de ces comptages sont, dans l'ensemble, conformes à l'objectif principal qui était de traiter les difficultés rencontrées (problème de sécurité, trafic très important, vitesse élevée, etc.. ) au niveau du tronçon de la rue de Clignancourt situé entre Ramey et Christiani. La diminution du trafic nord-sud sur ce tronçon est effective. Nous avons aussi appris de façon un peu surprenante, que la réduction du trafic de transit par les rues de Clignancourt, Ramey et adjacentes n'était pas l'objectif prioritaire (alors qu'à notre avis, il s'agit probablement de l'une des principales difficultés rencontrées ).

Toutefois, les résultats présentés nous ont confortés dans ce que nous pouvons voir quotidiennement : il existe un trafic de « fraude » très important. En première approche, plus de la moitié des véhicules qui empruntent la rue de Clignancourt de Ramey vers Christiani ne sont pas autorisés. En effet, en estimant un passage de 6 bus et 30 taxis par heure, le trafic autorisé, soit environ 40 véhicules, est loin du trafic constaté, soit près de 100 véhicules. Ce trafic de « fraude » se retrouve également rue Muller et peut expliquer l'augmentation du trafic dans cette rue, associé au trafic de transit en hausse, lui aussi.

Ainsi, bien que la situation se soit améliorée grâce aux aménagements de voirie et à la modification du plan de circulation, il apparaît indispensable de poursuivre l'action pour supprimer plus efficacement l'important trafic de « fraude » et réduire sensiblement le trafic de transit, lié au premier. En particulier, dans la rue Ramey par un traitement adapté de la voirie.

Ces efforts complémentaires seraient à réaliser dans le cadre de la prochaine phase d'aménagement du quartier Clignancourt-Ramey, conformément aux engagements d'Eric Lejoindre pendant sa campagne électorale au printemps dernier. Selon les informations données par Félix Beppo au cours de la réunion, il s'agira de réaménager principalement le sud de la rue de Clignancourt entre le boulevard de Rochechouart et la rue Christiani, et de mieux partager l’espace public entre ses différents usagers, au bénéfice des circulations douces et des transports en commun.

paris,18e,circulation,voirie,trafic,aménagement,sécurité

Rue de Clignancourt sud, à partir du boulevard de Rochechouart 

 

Il est à espérer que cette prochaine phase d'aménagement fera l'objet d'une large concertation, permettant notamment de définir une vision cohérente et globale de l'aménagement du quartier.

Pour les amateurs de précisions, nous vous proposons un lien vers le compte rendu de la réunion dans son intégralité, c'est ici.

 

Les commentaires sont fermés.