Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collecte-des-om

  • Rue sale ? Manque de cohérence entre les actions de nettoiement ?

    Une fois de plus ce vendredi, nous avons vu passer l'équipe de lavage au jet à haute pression avant la collecte des ordures ménagères. Nous voulons bien entendre que les équipes ont chacune leur mission, que la coordination n'est pas simple, qu'il faut compter avec les malades, les congés, les défections, les embouteillages, que sais-je encore ? mais soyons francs, qui peut penser que le trottoir fraîchement lavé - parfois il n'est que mouillé par le jet, qui balaye la largeur du trottoir entre chaussée et immeuble, dans un mouvement de balancier - donc qui peut penser que le trottoir restera dans cet état après le passage de la collecte. Ce n'est pas que ces équipes fassent mal leur travail. Non, elles le font plutôt bien, mais à l'inverse de ce qui devrait se faire. C'est un peu comme passer l'aspirateur avant de faire les poussières sur les meubles avec un plumeau ! (même si le plumeau est un peu désuet, je le concède...)


    Cela n'a pas manqué ! 10h45 Dans le quart d'heure  suivant la collecte est passée. Puis quinze minutes plus tard encore, 11h08, la voiturette d'eau à haute pression pour le second trottoir qui aura eu plus de chance, puisqu'il sera lavé APRES la collecte.

    paris,9e,propreté,dpe,lavage-du-trottoir,collecte-des-omparis,9e,propreté,dpe,lavage-du-trottoir,collecte-des-omparis,9e,propreté,dpe,lavage-du-trottoir,collecte-des-omparis,9e,propreté,dpe,lavage-du-trottoir,collecte-des-omAvec les élus, nous acceptons le fait que laver et laver encore n'est peut-être pas l'unique solution, il faudrait aussi salir moins, mais dans ce cas, initions les agents de la DPE à ce principe aussi. Nous n'aimons pas dénoncer, pourtant il faut dire que les déchets qui tombent malencontreusement des bacs quand on les manipule restent au sol, la plupart du temps. Ce qui déborde des corbeilles de rue quand les sacs en plastique sont changés, idem. En conséquence, quand le lavage est déjà passé, ces résidus restent jusqu'au prochain lavage.... au mieux jusqu'au prochain balayage.

    Ajoutez à cela la disparition des concierges (je préfère concierge à gardien qui ne reflète pas la réalité des genres et qui historiquement n'est pas correct, la concierge parisienne, c'est la bignolle !) qui nous manquent pour tous les services qu'elles rendaient à la collectivité, et le petit coup de balai final.