Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voirie : les ratés de l'application "DansMaRue"

La ville de Paris s'appuie énormément sur les Parisiennes et les Parisiens pour signaler les dysfonctionnements dans l'espace public (dégradations, malpropreté...) à l'attention des services municipaux compétents. L'application DansMaRue est censée permettre de signaler ces dysfonctionnements et de recevoir ensuite la confirmation du traitement de l'anomalie par les services municipaux si on le désire. Mais si cela fonctionne plus ou moins bien pour les questions de propreté, force est de constater que pour les problèmes liées à la voirie, notamment dans le 18e arrondissement, son fonctionnement est loin d'être satisfaisant.

En effet, de nombreux adhérents d'Action Barbès utilisent régulièrement l'application DansMaRue et font le constat de dysfonctionnements quant au traitement des problèmes signalés par le biais de l'application municipale. Ces problèmes sont d'ordre divers : délais très longs, interventions non-effectuées ou inappropriées. Deux exemples assez parlants permettent d'illustrer ce constat.

 

Des potelets rue de Panama

Au début de la rue de Panama se situe un passage piéton avec ses habituels potelets pour le sanctuariser. Mais au droit du numéro 1 de la rue, les deux potelets sont systématiquement arrachés par un commerçant voisin qui s'aménage ainsi un espace de livraison sur le trottoir qui longe son commerce. Les remplacements de potelets sont légion à cet endroit (rappelons qu'un potelet coûte la modique somme de 150€ !), mais le dernier signalement sur ces potelets a donné lieu à un traitement pour le moins particulier.

VueDetaillee&panama.jpeg

Car après avoir signalé une énième dégradation des potelets, l'utilisateur de DansMaRue s'est vu notifié ce message habituel qui indique le traitement du problème signalé :

"L'anomalie A2017J9477 concernant la dégradation d'un potelet, d'une barrière ou d'un garde-corps au 1 Rue de Panama 75018 Paris-18E-Arrondissement a été prise en charge.

Les actions correctrices appropriées ont été mises en œuvre.

Les équipes de la Ville de Paris en charge de l'application DansMaRue vous remercient de votre participation à l’amélioration de la qualité de l’environnement urbain."

Or, si on se rend compte sur place que des agents sont bien intervenus, ce n'est pas pour remettre des potelets en place et ainsi assurer la sécurité des piétons, mais pour tout simplement reboucher les trous laissés béants lors du dernier arrachage. Alors soit ce rebouchage est temporaire en attendant enfin un dispositif qui résiste aux assauts de l'indélicat commerçant et alors le message envoyé est inadéquat, soit cela est considéré comme une "action correctrice appropriée" et montre l'abdication de la ville face à ce vandalisme répété, mais dans les deux cas la réponse n'est à l'évidence pas du tout satisfaisante.

 

Le panneau qui ne veut pas tourner

Un autre exemple se situe à deux pas de la rue de Panama, à l'angle des rues Affre et Myrha. La rue Affre est en sens unique et il n'est pas possible d'y accéder depuis la rue Myrha. À cet effet, un panneau de sens interdit est disposé à l'angle des rues Affre et Myrha pour signifier cette interdiction aux automobilistes venant de la rue Myrha. Ce panneau situé à une hauteur d'environ trois mètres est normalement orienté légèrement de biais pour permettre aux automobilistes de bien le voir, mais il a été pivoté depuis plus d'un an et se trouve désormais perpendiculaire à la rue Myrha ce qui le rend très difficilement visible depuis une voiture. En conséquence, de nombreux véhicules empruntent dangereusement la rue Affre à contre-sens en toute bonne foi.

IMG_9323.JPG

L'action à mener pour remédier à ce problème semble simple : dévisser les supports du panneau, le réorienter afin qu'il soit visible des conducteurs et resserrer les écrous. Mais visiblement elle n'est pas simple pour les services de la ville. Après avoir été signalée à maintes reprises, cette anomalie n'a finalement jamais été traitée. Pire encore, il a été envoyé des messages qui prétendent que l'anomalie a été traitée alors que manifestement le panneau n'a toujours pas été réorienté de manière correcte et donc tous les jours des véhicules empruntent la rue Affre à contre-sens. 

Ces deux exemples ne sont que l'illustration de problèmes récurrents et il serait bon que la ville s'inquiète de savoir d'où viennent ces dysfonctionnements, du service de la voirie ou de l'application elle-même, car si de nombreux Parisiens veulent bien jouer le jeu des signalements, las, ils risquent de bien vite se décourager si leurs signalements ne sont pas suivis d'actions appropriées et dans des délais raisonnables.

Commentaires

  • On va voir combien de temps ça va prendre à la voirie pour reconstruire un séparateur dans cette rue du 14ème, et qu'il résiste enfin aux assauts des voitures/camions:

    https://s14.postimg.org/xnt0v7dgx/DSC.rue.Tombe.Issoire.bordure.suppprimee.75014.jpg

  • Il y a d'autres arrachages de potelets dans ce quartier, de la part de commerçants, mais aussi... des policiers du commissariat de la rue de la Goutte d'Or (places de stationnement réservées en face de l'immeuble). Comme si, face à la prolifération d'obstacles et d'interdits, chacun (chacun de ceux qui s'autorisent à ne respecter les règles), était libre d'intervenir à sa guise sur la voie publique. Cette privatisation est dans la droite ligne du "permis de végétaliser", du permis tacite de taguer ou de vendre librement des produits dans la rue, etc.

  • Inutile d'incriminer l'application DansMaRue ou les pouvoirs publics. Il y a ce commerçant indélicat et tous ceux de la rue Doudeauville, ainsi que tous un tas d'autres rigolos qui s'amusent a re-orienter les panneaux de signalisation ou meme le feux rouges piétons/cyclistes... C'est tellement drôle! On voit cela régulièrement au coin de Barbes/Marcadet , Ornano/Ordener et dans tout un tas de croisements du quartier. Cela se passe souvent la nuit quand des fêtards s'amusent a re-organiser la circulation. Pour les potelets, il faut que les gens responsables soient sanctionnes. On sait qui ils sont, il suffit d'appliquer la loi: vandalisme et degradation de biens publics... ca doit bien chercher dans les quelques mois de tole, non? Ah, Non... c'est vrai, j'oubliais qu'on est en France...

  • Une bonne nouvelle: suite à la réforme du statut de PARIs, A ville gère à présent le controle du stationnement et la verbalisation du stationnement genant.
    Une nouvelle catégorie est ainsi disponible sur l'apllication dansmarue :'signalement véhicule en stationnement gênant".
    A voir l'efficacité du dispositif!

  • Bonjour
    Je suis d'accord que l'application n'est pas toujours efficace, mais certaines choses sont quand même prises en compte et traitées (pas le jours d’après certe.. mais des fois ça marche).
    Moi même j'a signalé plusieurs panneaux routiers arrachés qui on été remis à sa place. 2 arbres replantés dans la rue de la goutte d'or et plusieurs déchets et meubles abandonnés ont été ramasses.
    Il ne faut pas se décourager et persister. Si le sujet n'est pas traité ou la réponse n'est pas suffisante il faut signaler à nouveau le désordre et répondre au commentaire... ça marche des fois!! il y a même des compléments d'information pour expliquer pourquoi les désordres ne sont pas traitées (enfin, la réponse n'est pas toujours rassurante non plus mais ça mérite de persister)

    exemple: j'ai signalé plusieurs fois un tableau Electrique sous le viaduc à la sortie du metro avec une porte arraché et les fils apparents bien au début du marché. Potentiellement dangereux pour les passants mais une belle cachette pour les vendeurs de cigarettes!
    voici la dernière réponse de la mairie:
    Il nous est impossible de la traiter pour la ou les raisons suivantes :
    - L'armoire n'appartient pas à l'éclairage public déjà signalé à plusieurs reprise.

    !!oui, ce n'est pas rassurant!! très léger comme réponse même. Cela a été signalé par la mairie (à la RATP?). Bref. on ne sais pas à qui appartient ce tableau Electrique jusqu'au jour qu'un accident se produise! Je ne souhaite pas connaître son identité, mais c'est inadmissible l'inaction de la mairie même quand il y a un risque important d'accident.

  • Bonjour Paul !
    Vous aussi vous vous faites du souci pour les armoires électriques sous le viaduc ! Et oui, nous avons maintes fois signalé les dégradations qu'elles subissent et nous avons même obtenu plusieurs fois des réparations, et une fois par de vrais serruriers une complète reconstruction de l'armoire, celle du milieu du marché.
    Voyez avec ces liens nos contributions au problème :
    7 octobre 2015 : "renaissance d'une armoire électrique"
    http://actionbarbes.blogspirit.com/archive/2015/09/30/renaissance-d-une-armoire-electrique-3056896.html
    2 juin 2015 :"armoires électriques enquête en cours "
    http://actionbarbes.blogspirit.com/archive/2015/05/29/armoires-electriques%C2%A0-enquete-en-cours-3048439.html
    Merci de prendre la relève en signalant chaque fois que vous le pouvez tous ces dysfonctionnements.

  • Merci Lise Pour ces informations.
    C'est d'autant plus inquiétant si le problème des armoires persiste depuis des années.
    Pour ma part je persisterais à Le signaler. ;)

    En espérant que cela soit entendu
    Bien à vous

Écrire un commentaire

Optionnel