Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ZSP cinq ans déjà entre espoirs et désespoir…

Aujourd’hui nous vous proposons la lecture d’un message que nous avons adressé à l'un de nos interlocuteurs de la police qui a sollicité notre coopération pour être au plus près du vécu des habitants, et adapter les interventions aux besoins du quartier. Pas de dénonciation, mais des faits, des dysfonctionnements, des occupations de l'espace public qui ont tendance à poser problème.

Le dernier paragraphe peut piquer votre curiosité : Nous avons appris que le secteur Château-Rouge a été déclaré zone prioritaire par le ministre de l'intérieur. En effet, Château Rouge et la Goutte d'or ont été parmi les tout premiers quartiers à bénéficier de ce dispositif. Alors ? la rédaction a perdu la mémoire ? à voir....

Bonjour,

Lors de notre dernière rencontre, vous nous aviez demandé de vous faire part de nos observations sur le terrain dans le secteur de la placette Charbonnière. Nous avons constaté que le vendeur de livres et objets divers s'est de nouveau installé et cela largement, ignorant complètement la présence des forces de police, en estafettes garées le long de la placette. 

En revanche, le marché "aux voleurs", que nous avions remarqué sur cette même placette depuis des mois,  tient compte de la présence policière. Mais il s'est déplacé de quelques dizaines de mètres dans la rue Charbonnière. Les échanges et les ventes (beaucoup de vêtements neufs sous cellophane, jeans, chemisettes, et autres objets) se déroulent parmi les voitures stationnées, ou au beau milieu de la rue. Les vendeurs s'éparpillent dès que des policiers tentent quelques pas en leur direction. Puis ils continuent "leurs affaires".... 

Hier, jour de marché, les vendeurs précaires (étals au sol, marchandises hétéroclites) se sont installés rue Guy Patin le long de l'hôpital vers 16h et se sont ensuite déplacés sous le viaduc, après le passage du service de la Propreté de Paris. Ils sont beaucoup plus nombreux qu'auparavant, ce qui n'est guère étonnant.

Nous avons bien noté la présence des voitures de police mais elles ne semblent pas déranger les différents marchés, sauf celui des cigarettes devant les escaliers du métro, à l'heure de notre passage. 

Nous avons appris que le secteur Château-Rouge a été déclaré zone prioritaire par le ministre de l'intérieur. Avez-vous déjà maintenant des informations sur ce que cela pourrait modifier dans le quartier Barbès?

Bien cordialement

.... Pas du tout. Tout va bien. Regardez seulement ceci (les références du mail):

Objet: Action Barbès: Observations de terrain 

Date: 30 août 2012 11:32:41 UTC+2

Oui. Vous avez bien lu : 30 aout 2012. 

No comment. 

 

Ou plutôt, si. Vous avez l'espace commentaire en bas de l'article si vous voulez vous exprimez. 

 

Commentaires

  • En effet, il faut dire, c’est hallucinant. Pourquoi Action Barbes ne trouverait pas auprès de la presse en écho vis-à-vis du dysfonctionnement de nos forces de l’ordre, de l’irresponsabilité de nos élus et de l’abandon de la Marie de Paris, face à un périmètre central de la capitale? Peut-être ça fera bouger l’état actuel des choses.

  • Rien n est fait dans le quartier les sorties et abords des métros Château Rouge Batbes La Chapelle sont envahies par les vendeurs à la sauvette pas de volonté de vouloir en finir avec ces nuisances ou les piétons ne peuvent plus passer
    La police joue au chat et la souris il faut une présence et des patrouilles la saisie systématique des produits

  • Ahhh oui, quand même!!
    J'ai cru lire une description de la situation actuelle! j'habite à proximité de la placette Charbonnière et le scénario correspond aujourd'hui à la description d'il y a 5 ans!
    Ce n'est pas très encourageant tout ça.

    Merci action barbés pour dénoncer sans cesse ce laisser faire des pouvoirs publics.

  • Nous avons eu un espoir lors de la rénovation du quartier mais celui-ci s'est vite envolé car les mêmes erreurs ont été commises. La rue a toujours fait la loi dans le quartier ce qui serait serait inadmissible ailleurs mais dans notre secteur tout est permis. Je suis d'accord avec Maria il faut saisir systématiquement les produits. Ce jour, samedi après-midi 16 Septembre je me réjouissais de ne voir aucun vendeur le long du métro mais ma joie à vite disparue car en raison de la pluie ils s'étaient déplacés dans l'enceinte du métro.

  • Barbès n'est pas l'unique quartier où s'étalent les ventes illicites et les trafics. Vous voyez ceux-là, et d'autres habitants en voient d'autres devant chez eux aussi. Regardez les nombreux commentaires des habitants de Chapelle, de Marx-Dormoy, de ceux qui sont près des portes Montmartre, ou de Montreuil... Le problème est la grande misère de beaucoup de nos contemporains, d'ici et d'ailleurs, les tout petits revenus de certains, l'absence de revenus et même de carte de travail, d'autres. On ne retourne pas les poubelles par pur plaisir... Vous le croyez ? Trop de gens qui vivent dehors et mal...
    Comme nous ne pourrons pas repousser indéfiniment les problèmes et les personnes vers le trottoir du voisin, le quartier du voisin, et même le pays du voisin (comme certains n'hésitent à le proposer) il va bien falloir traiter le problème de fond un jour.
    Cette réflexion ne passe pas sous silence les trafics qui prospèrent sur ce terreau de misère. Forcément ils existent.
    Entretemps nous pouvons faire en sorte de respecter les règles, ne pas laisser les crottes de notre chien sur les trottoirs, déposer le sac poubelle au pied de l'arbre parce qu'on est un peu en retard, laisser le plombier déposer le lavabo au coin de la rue.... et ne pas noter que certains commerces en prennent un peu à leur aise avec leurs gros cartons.. Commençons par être irréprochable à notre niveau. Et courage à tous. Le bout du tunnel, vous connaissez ? ^_^

  • Si ce n'était qu'un pb de crottes de chien et de lavabo abandonner....lol...on est à 10000 lieux de ces pb...je connais pas mal de monde à Marx Dormoy et à La Chapelle...rien à voir!! On est dans d'autres proportions en terme de non-droit!!!!
    La lassitude de votre combat laisse place à l'aveugleument chère Lise...alors ce n'est pas avec une phrase ridicule et honteuse comme "commençons à être irréprochable à notre niveau" que ça changera effectivement...cela ne peut que faire montée l'extremise haineux et conforter nos élus dans leur immobilisme.

Écrire un commentaire

Optionnel