Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Festival Magic Barbès

Capture d’écran 2017-03-18 à 16.48.11.jpgDu 21 au 26 mars le Festival Magic Barbès - Paris 18e

Bibliothèque de la Goutte d’Or
FGO-Barbara
Institut des Cultures d’Islam

Vous adressent les cartons d'invitation à la 7e édition de Magic Barbès, où souffle un vent d'impertinence avec le thème Insolences

La Goutte d’Or est un lieu d’enracinement des luttes, de défense des libertés et des initiatives nouvelles où peut s’exprimer un esprit d’insoumission. Quartier populaire aux facettes taillées par l’histoire du milieu ouvrier et par celles de diverses vagues d’immigrations, caractérisé par un métissage qui perdure et continue de se tisser jour après jour et par des lieux underground qui tiennent le haut du pavé, c’est un terrain fertile pour les artistes qui cherchent à ouvrir les horizons.

Il s’agit pour nous, à travers une programmation éclectique et curieuse, de faire preuve d’audace, de favoriser la découverte et mettre à l’honneur cet esprit indépendant. C’est une invitation à emprunter les chemins de traverse pour entendre la voix de ceux qui, par l’art, s’engagent et bousculent. Cet évènement est l’occasion pour nous d’affirmer et défendre ce à quoi nous aspirons tous : un monde solidaire, ouvert et multiple.

 

d738740c-21cf-4e03-8cf2-092e6c79c2bd.jpg

 

Parcours d'insolences !
 

Anne-Flore Cabanis est la lauréate de l’appel à projet lancé par l’ICI et FGO-Barbara pour le festival Magic Barbès 2017, placé sous le signe de l’insolence. 
Pendant deux mois, l’artiste est allée à la rencontre des habitants qui font la vitalité de la Goutte d’Or et a exploré avec eux le thème des insolences historiques et contemporaines dans ce quartier. Au terme de ces échanges, elle a recueilli des paroles et des sons à découvrir en suivant ces jeux de mots inscrits en couleurs sur les trottoirs et la chaussée, mêlés à celui des lignes colorées dessinées par l’artiste. Des points d’écoute de créations sonores ponctuent le parcours, ébruitant de grandes et petites insolences.

Coproduction : Institut des Cultures d'Islam et FGO-Barbara, Paris
 
 
                    Vous retrouverez l'intégralité de l'agenda sur la page de
Capture d’écran 2017-03-18 à 16.48.11.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel