Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plan climat

  • Plan Climat de Paris au CQ Trudaine Rochechouart

    La plus grande partie du Conseil de Quartier (CQ) Trudaine Rochechouart qui s’est tenu mardi 15 novembre a été consacré au Plan Climat de Paris avec la présence de David Greau du cabinet de Denis Baupin, adjoint au Maire de Paris en charge du développement durable et l’environnement.

    Avec une présentation assez complète, David Greau a introduit les grands objectifs de ce Plan Climat pour la Ville et fait un premier bilan d’étape après sa mise en route au début de 2008.

    Présentation conseil quartier 9e 151111

    L'auditoire, une trentaine de personnes, était attentif et n'a pas manqué de poser des questions.

    D'abord, sommes-nous sur la bonne voie ? Plan lancé en 2007, que donnent les résultats en 2011, presque 2012 ? Même si certains résultats sont encourageants, David Greau n'a pas caché la difficulté, notamment parce que la Ville de Paris a un champ d'intervention limité estimé à 20% du total. On ne peut pas obliger les copropriétés privées à améliorer les performances énergétiques des immeubles.

    Concrètement, comment cela fonctionne t-il ? La Ville a engagé la rénovation des écoles par exemple. Elle traque le gâchis dans son fonctionnement quotidien et essaie d'insufler dans chaque projet une orientation respectueuse de l'environnement.

    La tâche est immense ! La bataille se joue à tous les niveaux. La Région Ile-de-France vient de décider la création d'une Société d'Economie Mixte, Energies Posi'iF, afin d'accompagner le développement des énergies renouvelables et l'éfficacité énergétique. Voir l'article publé dans Les Echos

  • Plan Climat de Paris

    6a37e7a4307a74a04f759ce80c71369f.jpgAinsi le Conseil de Paris a adopté le Plan Climat à l'unanimité.

    Le débat lui-même n’a rien apporté de nouveau, les intervenants restant sur leurs positions respectives à savoir une sorte d’autosatisfaction du côté socialiste, une tentative de récupération du processus par l’UMP s’appuyant sur le Grenelle de l’environnement actuellement en cours, un entre deux de la part du MoDem courtisé à la fois par les socialistes et l’UMP, une radicalisation des Verts dont le discours est assez dur vis-à-vis des socialistes. Bref, il est clair que la perspective des élections municipales était dans toutes les têtes lors du Conseil de Paris la semaine dernière, et pour un tel sujet, on peut le regretter.

    Vous trouverez dans les documents mis à disposition sur le site de la Maire de Paris les orientations et mesures qui seront mises en œuvre par la Ville (logements, transports, consommation de la Ville) afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Chacun est bien conscient qu’il ne s’agit là que d’une contribution, certes importante puisque Paris contribue largement au processus de rejet de gaz à effet de serre, mais que rien ne sera possible sans une « globalisation » du problème d’une part, sans des changements de comportement individuel d’autre part.

    Si la Plan Climat a le mérite de sensibiliser les Parisiens sur la question du réchauffement climatique, on peut s’interroger sur la méthode employée pour l’élaborer, la question se posant également à propos de l’actuel « Grenelle de l’environnement ».

    Lire la suite