Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pénalités

  • Pollution parisienne : un seuil est franchi

    Le chiffre qui déclenche l'alarme : 144. 

    144 jours de dépassement du seuil d’alerte d’émissions nocives de particules, en 2012, aux abords du périphérique Ouest, selon les données. C’est le secteur le plus exposé de la capitale ! Suivent les secteurs des Champs-Elysées (78 jours de dépassement), le XIVe arrondissement (77 jours), le boulevard Haussmann (62 jours), le IVe arrondissement (30 jours), et le XVIIIe arrondissement, avec 28 jours « seulement » de dépassement du seuil d’alerte fixé à 50 µg/m³ de particules. Sachant que la limite annuelle européenne est de 35 jours de dépassement, la capitale explose les compteurs européens en matière de pollution quotidienne !
     
     Deux articles parus dans Le Parisien le 14 février illustrent le propos :
    Les médecins qui tirent la sonnette d'alarme estiment à 3000 le nombre des décès supplémentaires dus à la pollution dans les grandes villes de France. Lors de la présentation d'un plan anti-pollution par Bertrand Delanoë, on lisait un chiffre bien plus inquiétant à l'automne dernier sur le site de RFI : 43000 ! On en fait moins de cas que des morts de la route. Pourquoi ? Ce sont des morts discrètes. Espérons que cette alerte ne retombe pas dans l'oubli à la première pluie. En effet, une rapide recherche permet de voir que chaque année, on lit dans la presse les mêmes articles qui pointent les mauvais résultats de la France. Un  exemple : cet article du Figaro de mars 2012 qui déjà était cencé nous alarmer...
    Le médecin généraliste du 9e, interviewé par le Parisien, souligne que la pollution cause certes des maladies respiratoires, asthmes, trachéites, rhinopharyngites, mais elle est sans doute responsable également de l'état de fatigue dont souffrent souvent les Parisiens, le stress, un état général médiocre... Dans ces conditions, rien de plus normal que d'attendre avec impatience le prochain week end prolongé, ou la petite semaine de vacances qui fait tellement de bien ! 
     
    Où sont restées coincées les Zapa à Paris

    Avec cent quatre-vingt trois «Zapa» (Zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air), le dispositif est déjà opérationnel dans différentes capitales européennes : Prague, Londres, Stockholm, Milan... Avec des résultats réels mais qui restent limités sur la qualité de l'air : de 1% à 4% d’émissions polluantes en moins, compte tenu de la multitude des sources d'émission en zone urbaine. 

    Il n'empêche que la France reste la mauvaise élève et continue de dépasser les seuils de pollution. Elle n'a toujours pas appliqué la directive européenne sur le sujet et va se voir appliquer des sanctions. Pour les éviter le gouvernement a préparé 38 mesures pour limiter la pollution de l'air (lire le Figaro du 7 février ou Actu-environnement du 7 aussi) , et notamment pour limiter la circulation des véhicules les plus polluants, souvent les plus anciens. Passée l'annonce, on ne sait pas bien si les mesures présentées seront appliquées ou non... 

    Une petite visite sur le site de l'Agence parisienne du climat ? c'est là APC.