Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

contrat-local-sécurité

  • le nouveau commissaire du 10e est arrivé

    Nous vous avions annoncé ici même le départ de Jacques Rigon, commissaire principal appelé à d’autres fonctions. Pour le remplacer voici Gilbert Grinstein, commissaire central du 10e arrondissement, depuis peu.

    Ancien chef du service national de la police ferroviaire (SNPF) avant d’être commissaire dans le 17e, il était tout indiqué de lui confier la sécurité du 10e arrondissement où se trouvent deux gares, dont la gare du Nord qui, en nombre de voyageurs tous réseaux confondus, est la plus grande gare européenne.

    Un petit rappel pour les lecteurs qui ne connaitraient pas le SNPF : il a été créé en juin 2006, après les incidents survenus dans le train Paris Nice du 1er janvier 2006. L’article du Parisien de 29 juillet 2006 donnait quelques compléments d’information :

    « … ce service, dont la principale vocation est de coordonner l'action des forces de sécurité sur les rails français, envoie tous les jours cinq cents patrouilles réparties dans les 12 000 trains circulant en France. Comment fonctionne ce dispositif ? Un poste de commandement centralise les incidents au jour le jour, puis expédie des effectifs sur les lignes à risques. Si 50 % des problèmes relatifs à la sécurité dans les trains ont lieu en région parisienne, où on constate une augmentation des vols avec violence, la province est elle aussi touchée. La SNCF a ainsi noté, entre 2004 et 2005, une hausse de l'ensemble des crimes et délits. »

    Nous imaginons que lors d’un prochain conseil de quartier, le nouveau commissaire viendra prendre contact avec les habitants. En attendant, nous aurons la possibilité de faire sa connaissance lors du prochain Conseil de Sécurité et de Prévention de la délinquance d’arrondissement (CSPDA) le 7 décembre en mairie du 10e.

    Voir aussi sur le site de la mairie les fiches actions du Contrat local de sécurité, signé en juillet 2010, qui décrit les dispositifs mis en place dans l’arrondissement pour répondre spécifiquement aux problèmes locaux.