Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une illustration réjouissante !

paris,18e,babrès,viaduc,tati

 
Parmi bien d’autres, nous avons reçu une carte de voeux de la mairie du 18e, il y a quelques jours. La carte est à un format rectangulaire 20 x 10, qui s’ouvre, illustrée sur ses quatre faces.
Nous saluons la création de L’oeil du pigeon (sa page FB à visiter ) un illustrateur à tendance urbaine, comme le définit son site. Un trait fin et fouillé qui n’oublie pas les détails.
 
Nous avions emprunté son "2017", sa graphie, la police, pour notre carte de voeux en ligne le 1er janvier, en créditant la mairie, une erreur car il nous aurait fallu créditer Patrice Rambaud, et même tardivement, nous lui présentons nos excuses pour ce manquement. 
 
Mais pourquoi cette illustration nous réjouit-elle ? 
Pour une fois, nous y retrouvons le paysage qui nous est le plus familier, celui de la Butte vue du Louxor, de sa terrasse plus exactement. Un grand 2017 remplace "Tati et les plus bas prix » (voir plus bas une photo de l’immeuble de jour/de nuit !), et surtout notre cher viaduc trône au premier plan. Rares sont les fois où cette vision de Barbès a fait la une ! 
On aperçoit le toit du kiosque à journaux de notre ami Samir, à ras des escaliers de la station de métro. Vous penserez peut-être « Il leur en faut peu, pour se réjouir ! ». Pourtant, afficher une vue de ce quartier plutôt que celle d'un autre, le mettre en couverture… en sachant que le choix a eu lieu, entre les responsables de la communication du 18e, et les élus certainement, certains, pas tous… ce n’est pas un choix anodin, c’est dire qu’on ne se désintéresse pas de ce carrefour. On le montre comme d’autres réalisations récentes, qui apparaissent aussi sur la carte de voeux. On y voit le nouveau centre d’hébergement des migrants de la Porte de la Chapelle, avec les rayures rouges sur le dôme ; on y devine le marché couvert de la place de l’Olive, rénové récemment, ainsi chacun peut y voir son coin de square ou son pan d’immeuble qui, à nous, nous échappe faute de le connaître assez bien. 
 

paris,18e,babrès,viaduc,tati

 
L’atmosphère de la carte respire la vie, le dynamisme, le commerce qui anime un quartier plus que tout autre activité, mais aussi la convivialité. A plusieurs reprises on découvre des tables et des chaises, en bref une terrasse, des lampions, des banderoles… et peut-être même un jardin partagé en couverture où des enfants jouent. C’est bien le 18e. Très urbain, très construit, très dense, mais très vivant. 
 
Nous renouvelons nos meilleurs voeux pour une bonne et heureuse année 2017 aux habitants du 18e. (et aux autres !)

carrefour-Barbès, Tati,viaduc

carrefour-Barbès,Tati,viaduc

 

Commentaires

  • Sympa effectivement!

  • En effet, ces illustrations refletent exactement l'atmosphere et l'ambiance auquelles tout un chacun aspire dans notre arrondissement. C'est un vieux reve... Le realiserons-nous un jour?... Au moins elles servent de modele... Merci a la Mairie et a Mr Rambaud.

Écrire un commentaire

Optionnel