Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La presse locale

Contrairement à ce qui se passe en régions, Paris souffre d'un clair déficit en matière de presse locale. Certes Le Parisien, excellent journal, nous donne quelques infos spécifiques à Paris chaque jour mais la ville est bien trop grande pour que chaque arrondissement soit traité dans le détail.

Il faut donc saluer l'arrivée d'un nouveau mensuel appelé "Georges & Lorette" et dont le sous-titre explique à lui seul l'objectif : le magazine indépendant du 9e arrondissement. A l'heure du web, reconnaissons que le pari de l'imprimé est courageux.

 

Georges et Lorette.JPG


Georges & Lorette est un magazine mensuel au format hybride 20x24.5 cm, au papier glacé agréable et dont le prix est 3.90€. Son numéro 2 vient de sortir. Il est diffusé dans tous les bons kiosques et marchands de journaux du 9e arrondissement.

Son ours ne nous apprend pas grand chose sur ce magazine si ce n'est qu'il est basé rue Condorcet et qu'il est codirigé par Rémy Calland et Nil Meral.

La présentation est assez complète sur leur page Facebook tout comme sur le site web. Comme il se doit, Georges & Lorette peut être suivi sur Twitter : @GL9lemag.

Tout comme son format, le contenu de Georges & Lorette est hybride. Ne pas voir dans ce terme quelque chose de péjoratif, plutôt l'idée que s'y côtoient des articles fort sérieux comme les 8 pages consacrées aux Roms et SDF dans le quartier des grands magasins dans le n°2 ou encore l'article rappelant la tragédie de l'hôtel Paris Opéra et des articles franchement "fashion bobo" comme le "South Pigalle, le temple de la nuit" du n°1. Il y a de la culture, un peu de politique, pas mal de photos souvent réussies, des adresses en tout genre, ....

Georges & Lorette trouvera t-il son lectorat à l'heure de la fameuse presse numérique ? Nous lui souhaitons.

 

Les commentaires sont fermés.