Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Municipales 2008 : curieuse campagne !

Un débat vient d'opposer sur LCI Pierre Lellouche et Denis Baupin à propos de la circulation à Paris. Outre les traditionnels renvois de responsabilités et louvoiements réciproques, je m'arrête sur un point de détail symptomatique d'un débat de campagne de mauvaise qualité : Lellouche avance le nombre de 30 000 places de stationnement supprimées pendant les 7 ans passés, Baupin dit moins de 10 000 ! Qui a raison, comment vérifier ?
 
MAJ du 27 février : Bernard nous communique les chiffres suivants qui ne manquent pas d'intérêt :
 
Les chiffres officiels de la Ville de Paris sont :
En 2001 : 148 722 places de stationnement payant
En (fin) 2007 : 157 900 places de stationnement payant
Soit un bilan positif de 9 178 places pour les 20 arrondissements
Pour éviter les voitures ventouses , toutes les rues gratuites sont devenues payantes.
Dans les arrondissements du Ier au XIè inclus (hors VIIè) , le nombre de places de stationnement perdues est de : 11 163 .
Par contre, dans les arrondissements du VIIè et du XIIè au XXè , il y a 20 341 places de plus
Pour le IXè entre 2001 et 2007 , il y a 2479 places en moins (source Ville de Paris)
Globalement , les pertes de places s’expliquent par la mise en place d’emplacements livraisons, handicapés, pompiers, Velib’, couloirs cyclistes.

Commentaires

  • Je pense que l'un (Pierre Lellouche) compte dans les places supprimées celles qui étaient déjà interdites (mais pratiquées) pour respecter les contraintes pompiers alors que l'autre (Denis Baupin) ne compte que les places autorisées effectivement supprimées pour redistribuer l'espace public vers les piétons, les vélos ...

  • De toute façon on n'a jamais vu Lellouche sortir un argument juste et chiffré correctement...

  • Les chiffres officiels de la Ville de Paris sont :
    En 2001 : 148 722 places de stationnement payant
    En (fin) 2007 : 157 900 places de stationnement payant
    Soit un bilan positif de 9 178 places pour les 20 arrondissements
    Pour éviter les voitures ventouses , toutes les rues gratuites sont devenues payantes.
    Dans les arrondissements du Ier au XIè inclus (hors VIIè) , le nombre de places de stationnement perdues est de : 11 163 .
    Par contre, dans les arrondissements du VIIè et du XIIè au XXè , il y a 20 341 places de plus
    Pour le IXè entre 2001 et 2007 , il y a 2479 places en moins (source Ville de Paris)
    Globalement , les pertes de places s’expliquent par la mise en place d’emplacements livraisons, handicapés, pompiers, Velib’, couloirs cyclistes.

  • Merci Bernard, je remonte ces chiffres dans une MAJ de l'article

  • chiffres qu'on retrouve dans l'express (bilan delanoe, il ya une semaine ou deux)

  • A partir du moment que ces chiffres sont officiels (Ville de Paris) on les retrouvent dans nombre de publications –heureusement- sauf dans la bouche de M. Lellouche !
    Lorsque M. Lellouche avance 30 000 places de moins, il considère :
    a- que Paris se limite à 10 arrondissements (1er au 10è)
    b-Il arrondi largement le chiffre (pertes) pour faire « monter la mousse » (c’est l’effet de manche dans un débat : plus c’est gros plus ça passe)
    Hélas, je constate également que, D. Baupin ne connaît pas bien son dossier dommage!

  • Bernard, je n arrive pas à retrouver ces chiffes sur paris.fr - pourriez vous me passer le lien ? merci

Les commentaires sont fermés.