jeudi, 29 septembre 2005

Dans la nuit du 28 au 29 septembre 1902 : Ils ont tué Zola !

par Bernard Vassor

medium_zola_21_bis_rue_de_bruxelles.jpg

Au 21bis rue de Bruxelles le jour de l'enterrement d'Emile Zola

 

Ce sont ces mots, imitation du :-Ils ont tué Jaurès, qui ont servi de titre à une conférence que nous avions organisée, au cours de laquelle, Alain Pagès avait fait le point sur le résultat de ses derniers travaux. Sans trancher définitivement, les indices rassemblés au cours de son enquête laissent encore planer un doute.

medium_zola_lit_de_mort_02.jpgEmile Zola sur son lit de mort

 

La première constatation après une description de l’état de la chambre et la mention de la mort du chien des époux Zola qui avait passé la nuit dans la même chambre. Sur la table de nuit, une bouteille pharmaceutique d’un cinquième de litre remplie à moitié d’un liquide incolore étiqueté « eau chloroformée » provenant de la pharmacie du 81 boulevard de Clichy.

Le rapport de police conclut à une mort accidentelle.

Ce sont les domestiques des époux Zola, inquiets de ne pas les voir sortir de leur chambre à coucher, ont frappé et appelé à la porte de cette chambre. Ne recevant pas de réponse, ils ont appelé un nommé Lefèvre et l’ouvrier Beaudart, qui, n’ayant pas plus de réponse à leurs cris, ont enfoncé la porte à coups d’épaule. Cette porte était fermée à clé avec une targette (porte à 2 ventaux). Le corps de l’écrivain en chemise, gisait aux pieds du lit. Alexandrine était couchée sur le lit sans connaissance, et seule a pu être ramenée à la vie.
Les docteurs Bermann , 2 rue Nouvelle ( ?), Main, 19 rue Chaptal, Rosemblite 14 rue de Milan et Lenormand 43 rue de La Rochefoucauld appelés n’ont pu que constater le décès. Le chien qui avait passé la nuit dans la chambre a subi le même sort. Le commissaire enquêteur Geoffroy a constaté que dans la cheminée des restes de « boulets Bernot »medium_zola_boulets_bernot_02.jpg étaient encore chauds, et qu’une grille d’évacuation obstruée par la suie, laissait passer un gaz de combustion inodore… L’embaumement du corps par Jumelin préparateur en pharmacie 9 rue de l’Ecole de Médecine, commencée à 4 heures du soir, terminée à 8 heures le 30 septembre. L’enquête continue !

 

 

 

J’ai demandé à Alain Pagès de me communiquer un texte sur sa conférence à la Mairie que les lecteurs de Paris Neuvième peuvent donc consulter en exclusivité.

medium_zola_2.2.jpg

 

Bibliographie essentielle
Emile Zola


Henri Mitterand  Emile Zola, biographie, 3 volumes  Fayard 1999-2002
Editeur des 5 volumes de la Pléiade et les 15 volumes des Œuvres complètes au « Cercle du Livre Précieux »
Professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle, il est le spécialiste incontesté de l’œuvre d’Emile Zola. Président de la société littéraire des Amis d’Emile Zola


Alain Pagès, Owen Morgan, Guide Emile Zola Paris Ellipses 2002
Emile Zola, un intellectuel dans l’affaire Dreyfus, Paris Séguier 1991
Professeur à l’université de Reims


Colette Becker, la liste de ses travaux est impressionnante, signalons : avec Gina Gourdin-Servenière et Véronique Lavielle : Dictionnaire d’Emile Zola Paris Robert Laffont1993


Evelyne Bloch-Dano Madame Zola Paris Grasset 1997
Agrégée de lettres, journaliste écrivain, auteur de nombreuses biographies.


Philippe Hamon : Le système des personnages dans les « Rougon-Macquart » Genève Droz 1983
Directeur de l’ITEM Zola, cette page ne suffirait pas à établir ses oeuvres et la direction de travaux qu'il a dirigé.

medium_zola_cortege_fu_02.jpg

Le cortège funèbre d'Emile Zola

Sources :

- archives personnelles

- André Lecudenec, Archives de la Préfecture de Police de Paris

Les commentaires sont fermés.