Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Place de la Chapelle - suite -

En lisant un commentaire posté à la fin de notre précédent article du 19 juillet dernier, nous nous sommes engagés à y répondre en lançant une demande parmi nos adhérents qui demeurent tout près du square et peuvent observer la situation. Une de nos plus anciennes adhérentes du quartier Chapelle a bien voulu faire un état des lieux. Voici ce qu'elle nous écrit :

"J'habite le quartier La Chapelle, et le square Louise de Marillac, il y a une dizaine d'années, était dans un état beaucoup plus inquiétant.
C'est en cela que l'état est plus satisfaisant en termes d'aménagement.
C'est vrai qu'il y a une population d'adultes. Après, vouloir chasser ces personnes fait partie d'un autre débat.
L'aire de jeux est utilisée par les structures de petite enfance du quartier, crèche, école primaire... C'était à la base une de leurs demandes. J'y passe et je vois certains enfants jouer, ils sont jeunes, 2 à 8 ans et sont accompagnés d'adultes, ce qui donne l'occasion à plusieurs publics de se côtoyer. La fréquentation évolue en fonction des périodes scolaires et des horaires.
Par ailleurs, les équipes des espaces verts (DEVE) font un effort particulier pour fleurir et prendre soin de la végétation selon les saisons. La terrasse du Capucin, le café qui fait l'angle, a été agrandie et est plus calme qu'auparavant (voir photo ci-dessous).

capucin.jpg

Concernant la rue Philippe de Girard, le sens de circulation actuellement en place satisfait de nombreux riverains dont je fais partie.
Quant à la voie de circulation (bd de La Chapelle / rue Pajol) qui a été supprimée, elle était très dangereuse pour les piétons. En effet, il s'agissait d'un itinéraire emprunté au dernier moment : dès que le feu passait au rouge boulevard de la Chapelle, l'automobiliste à cet angle tournait à droite et accélérait pour récupérer le feu devant le Capucin. Le passage piéton était extrêmement périlleux, j'y ai vu des personnes se faire renverser. Le nouvel espace est emprunté par les piétons et les nuisances sonores y sont moins importantes.
Certes, le problème de revente existe et se généralise, et il faut y apporter une attention particulière.
La Place de La Chapelle mérite en effet encore des aménagements au niveau du carrefour afin que la circulation s'y passe mieux et que la tranquillité puisse y trouver toute sa place. Il serait donc intéressant que des réunions de concertation 18e/10e aient lieu afin de continuer les aménagements et obtenir des améliorations. Vous aurez ainsi la possibilité d'y participer, comme tous les habitants du quartier."

Nous approuvons sa conclusion à deux titres.  

1. C'est une de nos revendications les plus anciennes au sein de notre association. Elle figure depuis toujours dans nos priorités : abolir les limites entre arrondissements et favoriser la concertation "transfrontalière" pour que les aménagements faits au sud ne nuisent pas à la vie des habitants au nord, et vice versa. Cette situation nous est familière : nous la vivons des deux côtés du faubourg Poissonnière qui sépare le 9e du 10e, et déjà sur le boulevard de la Chapelle, plus à l'ouest, où le viaduc du métro sépare le 10e du 18e.

2. Un de nos dossiers anciens, que nous le lâchons pas, est l'aménagement du boulevard de la Chapelle entre Barbès et Chapelle : une voie qui est en partie occupée par le marché deux fois par semaine et par ses "débordements" (sauvette, volants, camions mal garés, pistes cyclables impraticables, difficile accès aux urgences hospitalières, embouteillages, etc.) mais une voie qui contrairement aux trois autres boulevards de Barbès n'a pas bénéficié du relookage souhaité. Or, on sait que le flux important de véhicules qui passe par l'avenue de la Chapelle et la rue Marx-Dormoy se divise en buttant sur l'impasse qu'est la place de la Chapelle (sens interdit dans la rue du faubourg Saint-Denis). Il arrive un moment où les élus et les services vont devoir faire un effort d'imagination pour réguler cet entonnoir : soit ils réduiront l'embouchure de l'entonnoir (porte de la Chapelle) soit ils élargiront la sortie. Les habitants de la Chapelle manifestent contre l'implantation d'une salle de consommation près des voies de la gare du nord, en contrebas, côté 10e. Il serait judicieux pour la santé des enfants qui demeurent aux alentours qu'ils se mobilisent et luttent contre la pollution que générent les embouteillages de ce vaste carrefour, qui possèdent bien des atouts, un théâtre, les Bouffes du Nord, deux squares et des arbres majestueux... Sans oublier la proximité des gares et celle du bassin de la Villette !

 

Commentaires

  • Bonjour, Merci d'avoir publié cette lettre d'1 des adhérentes d'Action Barbès, et merci également de votre suivi relatif aux aménagements réalisés mais aussi aux futurs qui s'avèrent encore nécessaires.
    Concernant la concertation "transfrontalière" inter arrondissements: un exemple serait celle qui a eu lieu pour la place de la République avec le 3ème, 10ème et 11ème arrondissements. Ce fut très structuré, d'une certaine ampleur, avec des représentants officialisés me semble-t-il? Mais bon, l'enjeu concernait une place très symbolique pour Paris... Ici, entre Barbès et la Place de la Chapelle, il s'agit moins d'esthétisme, et les enjeux sont connus, en termes de circulation par exemple.
    Oui, vous avez raison: comme vous l'avez bien souligné dans votre article de mardi dernier sur la Salle de Consommation (http://actionbarbes.blogspirit.com/archive/2013/07/22/salle-de-consommation-rencontres-avec-remi-feraud-et-gaia.html), cette valorisation de cette place de la Chapelle devrait être la contrepartie de l'installation de la salle boulevard de la Chapelle, et à vous lire, nous ne doutons pas que les pouvoirs publics et les élus de nos arrondissements (10ème et 18ème) seront mobilisés sur ce sujet et devraient en faire un thème de campagne pour les prochaines élections municipales de mars 2014...
    Nous verrons bien, et merci d'appuyer ces projets... D'ailleurs je dois renouveler mon adhésion: vous écrire en lisant vos articles m'y fait penser ;-).
    Bon weekend à tous vos membres et bonnes vacances si c'est le cas ! Martine.

Les commentaires sont fermés.