Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brèves - Page 3

  • Les Parisiens, expo

    Ce n'est pas ordinaire de voir Barbès figurer entre les Champs Elysées et Saint-Germain-des-Prés ! C'est pourtant ce qu'on découvre en cliquant sur le lien de l'expo que propose la Mairie de Paris.

    header.jpg

    Il s'agit d'une expo en plein air qui se tient du 7 au 28 août, et dont on peut découvrir les détails sur le site de la Maire de Paris ici même. Les cartes sont interactives, amusez-vous à cliquer sur votre quartier.

    « On ne naît pas Parisien, on le devient ». Dans la rue, au bureau, en soirée, au resto...

    montmartre_detail_carte.jpeg



  • Fermé le lundi

    Aujourd'hui, c'est lundi, la boutique est fermée !

     

    images?q=tbn:ANd9GcTtT-pFm4XkoRKJXG5LEqgzf6vl0s4SFGfFWcRhVlNJwSoJXa43Nw

  • Une perle rare à découvrir au cours du mois d'août

     
    Une ouverture exceptionnelle de 10 heures à 12 heures et de 15 heures à 17 heures dès  jeudi dernier (là l'annonce est un peu tardive, ce sera pour lundi 5 août) : à ne pas rater. C'est une opportunité qui se répètera tous les jeudis et lundis du mois d'août, peut-être pour consoler les Parisiens qui sont restés en ville. C'est un coin de verdure calme et protégé, on dira pour faire littéraire, un havre de paix dans le quartier du Marais... 

    La bibliothèque historique de la Ville de Paris est installée dans l'Hôtel de Lamoignon : il fait l'angle entre la rue Pavée et la rue des Francs-Bourgeois. Il fut racheté en 1928 par la Ville et restauré de 1940 à 1968. Depuis lors, il abrite les collections de la bibliothèque historique de Paris. Voir ici le chapitre qui lui est consacré sur le site de la Ville. 

    299px-BHVP.jpg

    Bibliothèque historique de Paris, 24, rue Pavée (IVe). M° Saint-Paul.
     
  • RATP : une info et un calendrier un peu tardifs..

    Rénovation verrières Barbès-Rochechouart (bandeau).jpg

    Rénovation verrières Barbès-Rochechouart (sans bandeau).jpg

    Nous vous faisons suivre cette information, en étant bien conscients que ce n'est pas une bonne nouvelle pour ceux qui sont restés à Paris.... 

    Courrier riverains M2 barbès_300713.pdf

  • Campagne d'adhésion 2013-2014

    Vous êtes nombreux à lire régulièrement notre blog — plus de 500 lecteurs par jour en moyenne — et même à nous écrire ou à laisser des commentaires au bas des articles. 

    Certains d'entre vous ont souhaité participer plus activement à l'association et ont adhéré. Nous nous en réjouissons, car le nombre des adhérents apporte du crédit à une association de quartier face aux élus, aux services, face à tous nos interlocuteurs. Donc n'hésitez pas, il ne vous en coûtera que 10 € pour l'année. Chèque à l'ordre d'Action Barbès.

    Notre prochaine assemblée générale se tiendra très probablement début octobre. Ce sera l'occasion de rencontrer les membres les plus actifs de l'association, voire de vous présenter au conseil d'administration si vous avez envie de vous impliquer dans nos actions et de nous donner un coup de main. Nous avons besoin d'articles et de rédacteurs pour le blog, de représentants de notre asso dans les différentes réunions auxquelles nous participons, d'observations de terrain...

    paris,action-barbès,adhérez,adhésion

    Pour adhérer, rien de plus simple : 

    dans la marge de droite, cliquez dans la rubrique ADHESION

    imprimez la partie du bulletin qui vous permettra de renseigner vos nom et adresse 

    joignez un chèque de 10 euros  à l'ordre d'ACTION BARBES

    avec le formulaire rempli

    et adressez-le au siège de notre association 

    11 rue Guy Patin, 75010 Paris.

  • Fête nationale, concert et feu d'artifice

    A partir de 23 heures sur l'esplanade du Trocadero

    feudartifice,tour-eifel

    et avant : grand rendez-vous de la musique classique dès 21h30 avec « le Concert de Paris », organisé sur le Champ de Mars.


  • Destruction du patrimoine : attention danger

    paris,patrimoine,culture

    L'hôtel Lambert, dans la nuit de mardi à mercredi 10 juillet. | AFP/KENZO TRIBOUILLARD

    L’incendie survenu ces dernières jours à l’hôtel Lambert dans l’île Saint Louis doit nous interpeller. Action Barbès a toujours été un défenseur du patrimoine et quand bien même son combat pour préserver le Louxor originel a-t-il été perdu, l’association n’en reste pas moins convaincue de la nécessité de faire tout ce qui est nécessaire pour le préserver.

    L’incendie qui a ravagé l’hôtel Lambert dans la nuit de mardi à mercredi a définitivement détruit une partie d'un joyau de notre culture, c'est-à-dire un peu de nous-mêmes, ce que l’Homme a de meilleur.

    La soi-disant rénovation lancée dans des conditions contestables dont nous vous avons déjà parlé est la cause de cet incendie et doit nous interpeller sur le niveau d’intervention acceptable dans des lieux aussi précieux. La destruction du Louxor de 1921 et celle, certes partielle, de l’hôtel Lambert doivent nous faire réfléchir à ce que nous voulons véritablement. Voulons-nous une prépondérance de l’argent, du tape-à-l’œil dans le cadre de travaux dits de « réhabilitation » et qui ne sont en fait que des travaux de destruction du passé pour des satisfactions à court terme souvent mercantiles (réhabilitation de bâtiments anciens en hôtels de luxe par exemple). Certes l’effet de ces destructions est imperceptible aujourd’hui mais une civilisation se perd si ce court terme prédomine, sans, en fait, véritablement construire comme nos ancêtres ont su le faire.

    Comme point de comparaison avec un sujet totalement différent, les effets du dérèglement climatique dus aux activités humaines restent encore largement imperceptibles même si des événements particuliers et ponctuels comme la force des ouragans peuvent lui être attribués. Il n’empêche que ce dérèglement climatique est bien là et que nous en subirons, ou plutôt nos enfants, en subiront les conséquences.

    Il en est de même pour le patrimoine. Sa destruction n’a pas d’effet immédiat mais la perte de mémoire, voire pire, la réécriture de l’Histoire comme cela a été fait au Louxor, est un risque majeur pour notre société dont nous ferions bien de nous préoccuper avec plus de vigilance et de volonté.

    Voir l'excellent commentaire du  Monde : De la difficulté de restaurer un monument historique

  • Certains ont vraiment de la chance...

    Lu dans le bulletin de la Préfecture de police du 12 juin dernier : 

    Une moto volée sous les yeux de son propriétaire

    9 juin 2013, 17h15, 10e arrondissement, un homme surprend depuis la fenêtre de l’appartement d’un ami, trois individus chargeant sa moto de grosse cylindrée à l’arrière d’une camionnette blanche. Il descend rapidement les escaliers, mais le véhicule a déjà pris la fuite. 
    Il croise alors une patrouille de la brigade de soutien territorial (BST) parisienne, les informe du vol dont il vient d’être victime ; les policiers se mettent immédiatement à la poursuite de la camionnette qu’ils interceptent quelques rues plus loin. Ses trois occupants, âgés de 22 à 27 ans, sont interpellés et placés en garde à vue. Outre, la moto, dont l’alarme continue de sonner, ils découvrent un coupe-boulons, un pied de biche ainsi que divers outils. 

    A l’issue de leur garde à vue, les trois hommes se sont vu notifier une convocation par officier de police judiciaire (COPJ). L’engin a, quant à lui, été restitué à son propriétaire.

    D'où le titre... et bravo à la brigade de soutien territoriale qui passait pas là.

    Toutefois, les motos ont petit à petit envahi le paysage parisien. Le dénaturant parfois, tant elles sont nombreuses. C'est ce qui se passe sur la petite place Madeleine Braun qui a été réaménagée pendant l'année écoulée (voir notre article). Elle fait face au Couvent des Récollets, en pente douce, longée de stationnement pour Vélib', et pour deux-roues motorisés. Mais ces stationnements débordent de partout et les cycles, sagement alignés, occupent tous les abords de la place. A vous de juger :

    paris,10e,police,vol,motos

    La Ville de Paris n'avait pas anticipé la folle envolée du nombre des deux-roues motorisés, quand elle a décidé, à juste titre, de ré-équilibrer le partage de l'espace public entre circulation douce et circulation des voitures. Beaucoup d'automobilistes ont abandonné leur 4-roues pour un 2-roues et... on voit le résultat. Qu'en disent les programmes des candidats aux municipales 2014 ? Quelles solutions ont-ils concoctées avec leurs équipes respectives ? C'est une question peut-être moins polémique que l'expérimentation des salles de consommation à moindre risque, mais elle nous tient à coeur, aussi. Nous rencontrons tous les jours des motos au milieu du trottoir, cela contribue à notre mauvaise humeur, et pourtant il est souvent difficile d'incriminer le motard : avait-il vraiment le choix ? Disposait-il d'une aire de stationnement à proximité avec des espaces libres ? 

    Pour les programmes, nous nous renseignons, et on vous dit !

  • AB fait son entrée sur Twitter

    Alors que la FNAC s'introduit aujourd'hui en bourse, l'association de riverains inter quartiers Action Barbès a fait un autre choix et fait son entrée sur Twitter, avec le compte utilisateur: 
     

    @ActionBarbes

     

    https://twitter.com/ActionBarbes

    N'hésitez donc pas à suivre l'association ! 

  • Flash spécial : marche blanche en souvenir de Clément

    Clement.JPG

    Une marche blanche en souvenir de Clément est organisée samedi 8 juin à partir de 14 heures depuis la station de métro Bréguet-Sabin. Des informations sur Métro News et sur la page Facebook Marche blanche antifaciste.

    Action Barbès soutient cette initiative et demande à tous les Démocrates de se joindre à cette marche pour la liberté et la vie.